Prix Air Landais (L) : Hano de Loi, l’espoir tout terrain

Courses / 27.03.2022

Prix Air Landais (L) : Hano de Loi, l’espoir tout terrain

Auteuil, dimanche

Arrêté dans le Prix Morgex (Gr3) pour sa dernière sortie de l’année, Hano de Loi (Jeu St Eloi) a remis les pendules à l’heure dimanche, démontrant qu’il n’était pas qu’un spécialiste du terrain lourd. Le représentant de Jacques et Patrice Détré et de l’écurie Thierry Cyprès & Fils a en effet gagné par trente longueurs le Prix Adrien Besnouin (Steeple-chase), dans des conditions de terrain dantesque. Dimanche, il a laissé une très belle impression sur une piste bien moins profonde. Dans un premier temps positionné dans le dos d’Écho de Champdoux (Saddler Maker), le futur lauréat a pris l’avantage au saut de la plage d’Auteuil. Il a ensuite animé l’épreuve sur un bon rythme, sautant avec assurance les différentes difficultés. Après la réception du gros open-ditch, qu’il a survolé, Hano de Loi est entré dans l’ultime ligne droite avec d’évidentes ressources. Il a véritablement enclenché sur la double barrière et s’est débarrassé de son compagnon de box Becquarainbow (Tin Horse), sur la dernière haie, avant de filer au poteau. Trois longueurs plus loin, ce dernier conservait la deuxième place face à Doctor Squeeze (Doctor Dino), qui revenait en steeple après une rentrée d’un an et demi en haies, mais n’a pu suivre les deux "Nicolle" pour finir. Après la course, Angelo Zuliani, jockey d’Hano de Loi, a déclaré au micro d’Equidia : « Nous ne connaissons pas ses limites pour le moment. C’est la deuxième fois qu'il gagne avec style. Quand il est en forme, il est capable d’aller très loin. En fin d’année, il traversait sûrement une mauvaise période. Il remet cette fois les pendules à l’heure. »

Le Prix La Haye Jousselin dans le viseur. Après la course, Patrice Détré, l’un des propriétaires d’Hano de Loi, nous a appris : « En dernier lieu, dans le Prix Morgex (Gr3), c’était un peu court pour lui mais il avait surtout commis une grosse faute au brook qui l’avait mis hors course. Son jockey avait bien fait de l’arrêter. Précédemment, mon cheval avait gagné brillamment, faisant naître beaucoup d’espoir. Aujourd’hui, notre crainte était le fait qu’il effectue une rentrée et qu’il n'ait pas le lourd dans lequel il avait très bien fait. Maintenant, on peut dire qu’il se sort de toutes les natures de sol. Nous pourrions peut-être aller sur le Prix William Head (L) car il a monté plusieurs marches d’un coup. Cela nous fait d’autant plus plaisir qu’il s’agit d’un fils de Jeu St Éloi (Saint des Saints) dont il est désormais le deuxième gagnant de Listed. Les produits de cet étalon sont de vrais chevaux d’obstacle. » François Nicolle, qui place donc ses deux pensionnaires aux deux premières places, a ajouté : « Je ne le croyais pas aussi avancé. Il court très bien et m’a surpris. Je pensais vraiment qu’il était à court de travail. Ce n’est pas un cheval que nous travaillons très dur le matin car il a tendance à se raidir un peu. Il a donc couru avec de la fraîcheur. Quatre mille quatre cents mètres, c’est vraiment sa distance. Même s’il s’impose dans le très souple, il sera bien meilleur sur un terrain défoncé. Nous allons le ménager et viser le Prix La Haye Jousselin (Gr1). »

Mention bien pour la première de Becquarainbow sur 4.400m. Becquarainbow venait de finir troisième du Prix Jean-Claude Évain (Steeple-chase) après sa chute dans le Prix Jean Gailly de Taurines (Steeple-chase) à Cagnes-sur-Mer. C’est la première fois que ce représentant d’Antoine Bardini courait sur 4.400m. François Nicolle a ajouté : « Sa performance est très bonne. J’avais peur que 4.400m soit un peu le bout du monde pour lui. Théo Chevillard m’a dit qu’il avait filé Hano de Loi tout le long de la ligne droite mais qu’il n’a jamais pu l’inquiéter... »

La famille d’Edgeoy. Élevé par Thierry Cyprès, Hano de Loi est un fils de Jeu St Éloi ** (Saint des Saints), étalon au haras de Cercy, et de la bonne Terre Neuve ** (Alberto Giacometti), gagnante en plat, mais surtout des Prix Christian de Tredern (Listed à l’époque) et Samaritain sur les haies d’Auteuil. Hano de Loi est pour le moment le seul vainqueur de sa mère. Elle a donné ensuite une 4ans, Interview (Coastal Path), entraînée par Gaby Leenders, Jamesland (Jeu St Eloi), un 3ans entraîné par François Nicolle, et Kavaratti (Jeu St Eloi), un 2ans. En 2021, elle a été saillie par Tunis (Estejo). La deuxième mère, Lettiland (Ragmar), s’est imposée dans le Prix Glorieuse (Gr2 AQPS), mais elle a aussi gagné en haies et en steeple, à Auteuil, et s’est classée troisième du Prix Rohan (L). Lettiland a donné Avacapa (Fragrant Mix), mère d’Ha La Land (Poliglote), gagnante du Haras d’Étreham Prix d’Iéna (L). Lettiland n’est autre que la sœur d’Ireland (Kadalko), mère d’Edgeoy ** (Saddler Maker), double lauréat du Prix Héros XII et gagnant du Prix Journaliste, de Vicente (Dom Alco), double vainqueur du Grand National écossais (Grs3), et de Maurice (Vidéo Rock), deuxième du Prix Rigoletto (L).

 

 

 

Cadoudal

 

 

Saint des Saints

 

 

 

 

Chamisène

 

Jeu St Éloi

 

 

 

 

 

Saint Cyrien

 

 

Ottolina

 

 

 

 

La Main Heureuse

HANO DE LOI (H5)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Alberto Giacometti

 

 

 

 

Sweeten Up

 

Terre Neuve

 

 

 

 

 

Ragmar

 

 

Lettiland

 

 

 

 

Beveland