Prix Bridaine (Classe 1) : Siam Paragon découvre le gazon avec bonheur

Courses / 24.03.2022

Prix Bridaine (Classe 1) : Siam Paragon découvre le gazon avec bonheur

Saint-Cloud, jeudi

Siam Paragon (Shalaa) faisait partie des trois concurrents du Prix Bridaine (Classe 1) qui avait déjà couru cette année. Le représentant de Claire Stephenson venait de remporter un handicap à Deauville par la bagatelle de six longueurs… Il devait franchir une marche supplémentaire jeudi, voire plusieurs car cette Classe 1 avait fière allure.

Vite en tête, Siam Parragon est bien reparti dans la ligne droite, non sans pencher vers l’extérieur. Il s’impose d’une longueur un quart devant Toimy Son (Twilight Son), pami les derniers et auteur d’une belle ligne droite. Étatique ** (Wootton Bassett) a attendu pour sa rentrée et a conclu correctement, prenant la troisième place à trois quarts de longueur. Monté sagement, il a malgré tout été parfois brillant et doit encore apprendre. La déception vient de Zelda ** (Zelzal), cinquième : bien que munie d’un bonnet, elle a été assez tendue et a plafonné pour finir.

Encore de la marge. Siam Paragon découvrait le gazon en compétition, lui qui n’avait couru jusque-là que sur les 1.300m P.S.F. de Deauville. Le pensionnaire de Georges Doleuze a montré des progrès à chacune de ses sorties et ce poulain au modèle assez imposant a encore le droit de monter sur cette victoire. Son entraîneur nous a dit : « Il venait de gagner facilement mais ce n’était pas les mêmes aujourd’hui ! Il courait pour la première fois sur le gazon, ce qui était un petit point d’interrogation, d’autant plus que je ne l’ai pas encore travaillé sur cette surface cette année. Je n’avais pas de doute sur sa qualité. Il est tardif, né au mois de mai. Siam Paragon prend bien ses courses, il est très calme. Il est engagé dans la Poule… Nous verrons, il a encore de la marge. » Siam Paragon dispose aussi d’un engagement dans le Prix Djebel (Gr3).

Bonne rentrée de Toimy Son. Derrière Siam Paragon, on retrouve des rentrants qui avaient montré des moyens à 2ans. Deuxième, Toimy Son n’avait pas couru depuis sa cinquième place dans le Critérium International (Gr1), où il avait plafonné après avoir animé dans un terrain pénible. Le représentant de Gérard Augustin-Normand a réalisé une rentrée encourageante et son entraîneur, Yann Barberot, nous a dit : « Tout ne s’est pas forcément passé comme prévu et il s’est retrouvé un peu loin. Il lui a fallu subir le démarrage, trouver le passage. Sa ligne droite est très bonne et je suis ravi de cette rentrée. Nous aviserons pour la suite : s’il doit aller vers la Poule d’Essai des Poulains, ce sera directement. »

Le meilleur produit de sa mère. Élevé par Mohammed Almahmoud, Siam Paragon est un fils de Shalaa (Invincible Spirit), étalon d’Al Shaqab Racing qui a effectué ses premières saisons de monte en France au haras de Bouquetot, et de Cracker (Smart Strike), qui n’a couru qu’une fois, au mois de novembre de ses 2ans, sans s’illustrer. Présenté par le haras des Marais à la vente de yearlings d’octobre 2020, Siam Paragon a été acheté 12.000 € par Marc-Antoine Berghgracht.

Il est le troisième produit référencé de sa mère et son premier gagnant. Elle a un yearling mâle par Olympic Glory et est retournée à Shalaa en 2021. Cracker a été achetée au mois de février de ses 3ans par Richard Venn à la vente mixte Tattersalls, moyennant 2.500 Gns. La deuxième mère, Tottie (Fantastic Light), avait débuté sa carrière en Grande-Bretagne, où elle a pris la troisième place des Oaks Trial Stakes (L) avant d’échouer dans les Oaks (Gr1). Exportée aux États-Unis, elle a rejoint les boxes de Chad Brown et a gagné son Groupe, les Suwannee River Stakes (Gr3, 1.800m), au mois de février de ses 4ans.

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Shalaa

 

 

 

 

 

War Chant

 

 

Ghurra

 

 

 

 

Futuh

SIAM PARAGON (M3)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Smart Strike

 

 

 

 

Classy’n Smart

 

Cracker

 

 

 

 

 

Fantastic Light

 

 

Tottie

 

 

 

 

Katy Nowaitee

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 26’’15

De 1.000m à 600m : 25’’26

De 600m à 400m : 11’’59

De 400m à 200m : 11’’16

De 200m à l’arrivée : 11’’73

Temps total : 1’25’’89