Prix Daniel Vergez (Classe 2) : Bougainvillier reprend sa marche en avant

Courses / 07.03.2022

Prix Daniel Vergez (Classe 2) : Bougainvillier reprend sa marche en avant

Marseille-Vivaux, lundi

Lauréat en débutant, à 2ans, le 23 novembre, sur la distance de 2.000m à Salon-de-Provence, Bougainvillier (Myboycharlie) avait ensuite conclu huitième pour sa rentrée à Cagnes, dans le Prix de Porquerolles (Classe 2), le 20 février. Desservi par une piste collante qui ne lui avait certainement pas convenu, le représentant de Patrick Fellous, Benoît Chalmel, Stephanos Constantinidis, Alain Giaoui et Alain Kuntzmann découvrait la P.S.F. en compétition dans ce Prix Daniel Vergez (Classe 2).

Tout à la fin. Associé à Christophe Soumillon, déjà lauréat des trois premières épreuves de la réunion, Bougainviller a patienté au cœur du peloton durant une bonne partie de la course. Légèrement pris de vitesse à l’entrée du tournant final, le pensionnaire de Nicolas Perret a mis un peu de temps avant de pouvoir trouver son jour dans la phase finale. Mais une fois l’ouverture faite, Bougainvillier s’est bien allongé pour finalement triompher de trois quarts de longueur. En tête durant tout le parcours, Johen (Elusive City) s’est montré accrocheur pour conserver la deuxième place. À une encolure, Night Endeavor (Shalaa) se classe troisième.

Un vrai cheval d’avenir. Après la course, l’entraîneur du lauréat, Nicolas Perret, a déclaré sur Equidia : « Bougainvillier est un bon poulain, mais il est tardif. Il n’est pas encore arrivé à maturité. Le matin, il travaille vraiment bien. Aujourd’hui, je ne le trouvais pas spécialement "beau", mais il faut qu’il coure pour gagner en maturité. Je pense vraiment que cela fera un très bon cheval à l’avenir. »

Un neveu de Pinson. Élevé par Geneviève Neveux, Bougainvillier est un fils de Myboycharlie (Danetime), étalon en Turquie, et de Mimosa (Halling), lauréate de son maiden sur la distance de 1.900m à La Teste-de-Buch et quatrième d’une Listed sur 2.000m à Rome. Mimosa a terminé sa carrière en valeur 42. Bougainvillier est son premier gagnant. La poulinière a un 2ans, Romarin (Mr Owen), à l’entraînement chez Jacques Piednoël. Elle a été saillie en 2021 par Stunning Spirit (Invincible Spirit). Sa deuxième mère, Tadorne (Inchinor), s’est classée deuxième d’un Prix de la Sorellina, troisième du Prix d’Angerville et du Grand Critérium de Bordeaux (L). Outre Mimosa, on lui doit quatre autres gagnants dont Pinson (Halling), gagnant d’un Prix Guillaume d’Ornano (Gr2), du Prix Daphnis (Gr3), avant de se classer deuxième d’un Gr3 sur le mile de Newmarket. C’est notamment la souche de Kambura (Literato), Verba (Anabaa), Ximb (Septième Ciel) et de Welcom Millenium (Kendor).

 

 

 

Danehill

 

 

Danetime

 

 

 

 

Allegheny River

 

Myboycharlie

 

 

 

 

 

Rousillon

 

 

Dulceata

 

 

 

 

Snowtop

BOUGAINVILLIER (M3)

 

 

 

 

 

 

Diesis

 

 

Halling

 

 

 

 

Dance Machine

 

Mimosa

 

 

 

 

 

Inchinor

 

 

Tadorne

 

 

 

 

Tambura

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.