Prix de Belmont (Maiden) : Yoozuna s’envole

Courses / 07.03.2022

Prix de Belmont (Maiden) : Yoozuna s’envole

Toulouse, lundi

À l’arrivée du Prix de Belmont (Maiden), Yoozuna (Kizuna) a littéralement perdu ses rivaux dans la dernière ligne droite ! Pourtant, l’élève et représentant de l’écurie Wertheimer & Frère n’avait plus couru depuis ses débuts à Deauville, le 22 août, dans le Prix de Montaigu (Inédits) remporté par Good Too (Ectot). Monté en confiance par Maxime Guyon, Yoozuna a patienté juste derrière les animateurs. Entré dans la dernière ligne droite avec beaucoup de ressources, le pensionnaire de Christophe Ferland n’a pas eu à forcer son talent pour effectuer un retour à la compétition victorieux. À 100m du but, Maxime Guyon s’est même autorisé à ne plus solliciter sa monture. Derrière, il faut ensuite attendre quatre longueurs et demie pour voir Cuncerto (Kendargent) s’emparer de la deuxième place. I Excel (Exceed and Excel) confirme ses bons débuts palois en prenant la troisième place, quatre longueurs et demie plus loin.

Des ambitions à Paris. Yoozuna est engagé dans le Prix du Jockey Club ainsi que dans le Grand Prix de Paris (Grs1). Satisfait du comportement de son pensionnaire, Christophe Ferland a déclaré sur Equidia : « Yoozuna est un bon cheval. L’été dernier, il avait toute mon estime pour bien débuter à Deauville. C’est d’ailleurs ce qu’il avait fait en prenant une belle deuxième place. Après ses débuts, il avait fait beaucoup de croissance. Nous l’avons laissé tranquille car c’est un sujet nous estimons beaucoup. Aujourd’hui, il a vraiment bien couru. Ce n’est certes pas un grand lot, mais le style de son succès est plaisant. Désormais, il ira à Paris afin de voir s’il est capable de s’aligner au départ d’un Prix du Jockey Club (Gr1). » Encore à cheval, Maxime Guyon, a ajouté : « C’est top ce qu’il fait. Aujourd’hui, il a battu ce qu’on lui avait demandé de battre. C’est un bon poulain. »

Le frère de Parafection. Élevé par l'écurie Wertheimer & Frère, Yoozuna est un fils de l’étalon japonais Kizuna (Deep Impact). Il connaît une bonne réussite – avec déjà 10 gagnants de Groupe – et officie à Shadai Farm pour l’équivalent de 95.568 €.

La mère, Your Game (Montjeu), est gagnante d'une course à 3ans, à Nancy. Sa meilleure performance a été une deuxième place dans le Prix du Tertre (B) à Longchamp, derrière Shamkala (Pivotal), lauréate ensuite du Prix Cléopâtre (Gr3). Son premier produit, Parafection (Mastercraftsman), s’est classé troisième du Prix Isonomy (L). Elle a un 2ans par Lope de Vega (Shamardal) et un yearling par Sea the Stars (Cape Cross). En 2022, elle a été saillie par Lope de Vega.

La deuxième mère est Polygreen (Green Tune), gagnante du Prix d'Angerville (L) puis mère de Polydream ** (Oasis Dream), lauréate de quatre Groupes dont le Larc Prix Maurice de Gheest et candidate au prochain Qatar Prix de la Forêt (Grs1). Polygreen est aussi la mère d'Évaporation (Red Ransom), gagnante du Prix Amandine (L), Big Brothers Pride (Invincible Spirit), lauréate du Prix Sigy (Gr3), et Ankle (Shamardal), troisième du Grand Critérium de Bordeaux (L). La troisième mère, Yxenery (Sillery), a remporté les Prix La Camargo et Saraca (Ls).

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Deep Impact

 

 

 

 

Wind in her Hair

 

Kizuna

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

Catequil

 

 

 

 

Pacific Princess

YOOZUNA (M3)

 

 

 

 

 

 

Salder’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Your Game

 

 

 

 

 

Green Tune

 

 

Polygreen

 

 

 

 

Yxenery