Prix de Bonnieux (Maiden) : Gold and Cash trouve son jour

Courses / 02.03.2022

Prix de Bonnieux (Maiden) : Gold and Cash trouve son jour

Prix de Bonnieux (Maiden)

Gold and Cash trouve son jour

Troisième pour ses débuts sur l’hippodrome du Mans, le 1er octobre, Gold and Cash (Whitecliffsofdover) avait ensuite conclu son année de 2ans par deux septièmes places. Dernièrement à Cagnes, le 19 février, dans le Prix des Isambres (Maiden), le représentant de Sparkling Star et Fabrice Vermeulen avait un instant fait illusion pour sa rentrée, mais il avait certainement manqué pour finir, se classant encore une fois septième... Mercredi, il aurait dû bénéficier de la décharge de 3,5 kg d’Enzo Crublet. Mais en raison d’un passe vaccinal non conforme, l’apprenti jockey a été remplacé par Sylvain Ruis au poids de 58 kg. Patient à l’arrière-garde du peloton, Gold and Cash s’est quelque peu montré brillant en début de course. Profitant du sillage de Friends Story (Kodi Bear) pour se rapprocher au bout de la ligne d’en face, le pensionnaire de Fabrice Vermeulen a attendu les 300 derniers mètres de course pour porter son attaque. À la lutte avec Friends Story, qui lui a un instant pris l’avantage, Gold and Cash s’est montré dur pour venir l’emporter tout à la fin. Friends Story se classe finalement deuxième à une demi-longueur. Cinq longueurs plus loin, Capoeira (Fascinating Rock) s’empare de la troisième place. Encore à cheval, le jockey vainqueur, Sylvain Ruis, a déclaré : « Physiquement c’est vraiment un beau poulain. Avant l’épreuve, en allant au canter, il m’avait bien plu. Dernièrement, il avait montré quelque chose d’intéressant pour sa course de rentrée. »

Marseille-Vivaux, le nouveau fief de Fabrice Vermeulen. Auteur d’un coup de six sur l’anneau de Vivaux en début d’année, Fabrice Vermeulen a de nouveau réalisé un sans-faute durant les quatre premières courses de la réunion, mercredi. Depuis le 1er janvier, l’entraîneur belge a vu ses pensionnaires passer le poteau à vingt-sept reprises. Après trois mois de courses, il est actuellement en tête au classement des entraîneurs...

Un neveu de Slew the Red. Élevé par Fabrice Vermeulen, Gold and Cash est un fils de l’étalon du haras de la Haie Neuve Whitecliffsofdover (War Front), et de Lady Astronomer (Astronomer Royal), restée inédite. Outre Gold and Cash, on lui doit Georgia (Rajsaman), gagnante d’un réclamer sur la distance de 2.500m et de trois handicaps entre 2.400m et 2.500m. La poulinière a un yearling, Back to Black (Al Wukair), à l’entraînement chez Fabrice Vermeulen, et un yearling par Machucambo (Anabaa Blue).

La deuxième mère, Great Lady Slew (Seattle Slew), n’a pas couru. Au haras, elle est à l’origine de Slew the Red (Red Ransom), lauréat de la Coupe, du Prix Gontaut-Biron (Grs3), deuxième du Prix du Conseil de Paris, troisième du Prix Foy (Grs2), avant de poursuivre sa carrière aux États-Unis, où il s’est placé au niveau Gr2. Great Lady Slew a aussi donné Grenadia (Thunder Gulch), deuxième du Prix Georges Trabaud (L, à l’époque) puis troisième des Pin Oak Valley View Stakes (Gr3, 1.700m) aux États-Unis ou encore Rich City Girl (Carson City), double placée de Listeds aux États-Unis.

Danzig

War Front

Starry Dreamer

Whitecliffsofdover

A P Indy

Orate

Preach

GOLD AND CASH (M3)

Danzig

Astronomer Royal

Sheepscot

Lady Astronomer

Seattle Slew

Great Lady Slew

Great Lady Sharon

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.