Prix de Brissac (Steeple-chase) : Pinnacle cloue ses rivaux au pilori

Courses / 31.03.2022

Prix de Brissac (Steeple-chase) : Pinnacle cloue ses rivaux au pilori

Compiègne, jeudi

Lauréat de maiden en plat, à Pornichet, en février 2020, Pinnacle (Anodin) a rapidement été dirigé en obstacle. Il a montré sa valeur à Paris, et venait d’obtenir une méritoire troisième place pour sa rentrée, sur les haies d’Auteuil et sous 70 kilos. De retour en steeple, dans ce Prix de Brissac, le représentant de Joël Boisnard et de ses fils Mathieu et Romain s’est imposé aisément. Toujours vu dans le groupe de tête, en sautant bien, il s’est rapproché librement dans la ligne d’en face. Entre les deux dernières haies, il a accéléré pour contrer l’attaque de Loup Nonantais (Chœur du Nord) lorsque ce dernier a commis une faute sur l’ultime difficulté. Pinnacle en a profité pour se détacher et l’emporter nettement. Il a laissé une belle impression et aurait assurément sa place dans les belles épreuves de Compiègne. Son jockey, Clément Lefebvre, a déclaré au micro d’Equidia : « Pinnacle est un très bon cheval. Il est facile et saute bien, il est "juste" légèrement droitier. Il s’adapte à tout, les haies comme le steeple, Auteuil comme Compiègne. Il venait d'effectuer une excellente rentrée ; il fallait juste qu’il ait bien récupéré et que je m’applique afin qu’il puisse exprimer son potentiel... » Bien que perdant son invincibilité sur le steeple, Loup Nonantais s’empare d’une méritoire deuxième place. Il précède Gloretta (Turgeon) qui débutait sur les gros obstacles et a commis trop d’efforts lors de ses sauts. Hurrick des Obeaux (Saddex) n’a pas pu vraiment se montrer dangereux dans la ligne droite, concluant quatrième.

Sa mère a fait l'arrivée du Prix François Boutin. Pinnacle a été élevé par le haras d'Haspel, qui l'a vendu 13.000 € à Joël Boisnard lors des ventes de yearlings Osarus. C'est un fils d'Anodin (Anabaa), étalon au haras de la Haie Neuve, et de Private Riviera (Stormy River), gagnante à 2ans d'un réclamer sur les 1.400m de Vichy, quatrième du Prix François Boutin (L, à l'époque) et du Critérium du Fonds Européen de l'Élevage (L). À 3ans, Private Riviera a gagné un handicap sur le mile de Vichy. Pinnacle est le troisième produit de la jument après Private Money (Kendargent), vainqueur de trois courses modestes en plat à 3ans et à 4ans, et Primela (Orpen), lauréate de deux courses sur 1.400m à 2ans, dont une Classe 1 à Maisons-Laffitte, et quatrième des Herecomesthebride Stakes (Gr3). Private Riviera a une 4ans, Private the Great (Pedro the Great), ainsi qu'un 2ans par Spanish Moon (El Prado), Juwel, exporté en Allemagne et un yearling par Waldpark (Dubawi).

La deuxième mère, Private Dancer (Green Tune), a gagné en débutant à 2ans sur les 1.200m de Saint-Cloud et a conclu troisième du Grand Critérium de Bordeaux (L). Elle est aussi la deuxième mère de Rovigo (Deportivo), troisième à 3ans du Prix Maurice Caillault (L).

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Anodin

 

 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Born Gold

 

 

 

 

Rivière d’Or

PINNACLE (H5)

 

 

 

 

 

 

Verglas

 

 

Stormy River

 

 

 

 

Miss Bio

 

Private Riviera

 

 

 

 

 

Green Tune

 

 

Private Dancer

 

 

 

 

Idéale Dancing