Prix de la Société des Courses du Pin (Steeple-chase) : Calinight ne force pas son talent

Courses / 15.03.2022

Prix de la Société des Courses du Pin (Steeple-chase) : Calinight ne force pas son talent

Fontainebleau, mardi

Contrairement aux années précédentes où il se produisait l’hiver dans le Béarn, Calinight (Califet) avait cette année pris la direction du meeting azuréen. Quatrième du Prix du Comté de Nice (L), puis septième du Grand Prix de la Ville de Nice - Bernard Secly (Gr3), le représentant de Gilbert Lenzi retrouvait le parcours de son dernier succès acquis le 3 avril 2021. Très appuyé au betting, Calinight a rapidement pris le train à son compte. Sans être réellement inquiété par ses rivaux, il a pu imposer son tempo durant toute la course. Sollicité en progression au moment de pénétrer dans la ligne droite, le pensionnaire de Mickaël Mescam s’en est allé quérir un succès aisé acquis de six longueurs ! Après plus de seize mois d’absence, Ballarat (Anodin) est l’auteur d’une probante rentrée, s’emparant tout aussi nettement de la deuxième place. Également absent depuis plus d’un an, High King (Turgeon) conclut au troisième rang.

Un propriétaire qui n’a pas souffert. Après la course, Gilbert Lenzi, propriétaire de Calinight, a déclaré sur Equidia : « Avant le coup, il fallait uniquement que cela se passe bien durant le parcours. En effet, en obstacle, même si vous disposez d’une très bonne chance, il convient de passer toutes les difficultés sans encombre. Ceci dit, je n’ai pas trop souffert ! Calinight est allé à sa main toute la course. Si Guy [Cherel, ndlr] est devant sa télé, je me permets de lui dire que je veux bien qu’ils me vendent d’autres chevaux comme lui (rires). » Encore à cheval, le jockey lauréat, Damien Mescam, a ajouté : « C’est top ! À 8ans, Calinight n’est plus tout jeune et c’est bien qu’il s’impose de cette façon. Il apprécie tout particulièrement ces pistes rapides et saute vite et bien. Je suis ravi de ce succès ! »

Le frère de Celtior. Élevé par Daniel Boullais, Thierry Page et Armel Androuin, Calinight est un fils de Califet (Freedom Cry) et de Gazelle de Nuit (April Night), lauréate de huit courses plates. C'est le frère de Celtior (Racinger), vainqueur de onze courses en obstacle, dont le Grand Steeple-Chase de Nantes et le Prix Beugnot (Ls), et de Roman de Nuit (Roman Saddle), lui aussi gagnant. La troisième mère a produit Valley Road (Noblequest), troisième en son temps de Listed sur 1.200m, à Évry.

 

 

 

Soviet Star

 

 

Freedom Cry

 

 

 

 

Falling Star

 

Califet

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Sally’s Room

 

 

 

 

Square Room

CALINIGHT (H8)

 

 

 

 

 

 

Kaldoun

 

 

April Love

 

 

 

 

My Destiny

 

Gazelle de Nuit

 

 

 

 

 

Akarad

 

 

Silk Glove

 

 

 

 

Minty Bride