Prix de Mulsanne (maiden) : Monkeyseemonkeydo apprend vite

Courses / 26.03.2022

Prix de Mulsanne (maiden) : Monkeyseemonkeydo apprend vite

Le Lion-d’Angers, samedi

Lady Chapel (Zarak) déclarée non-partante, Monkeyseemonkeydo (Mastercraftsman) faisait partie des trois inédites au départ du Prix de Mulsanne (Maiden), le pendant réservé aux pouliches du Prix de la Milesse. La représentante de Thierry Lohest Racing&Breeding et Thierry Storme a signé des débuts encourageants pour s’imposer. Longtemps attentiste au sein d’un peloton emmené à un train modéré par Andros Girl (Galiway), la pensionnaire de Ludovic Gadbin a voyagé en épaisseur dans le tournant avant d’arriver à hauteur des animatrices dans les 200 derniers mètres. Monkeyseemonkeydo a bien répondu aux sollicitations de son jockey, Aurélien Lemaitre, pour prolonger son effort et venir passer le poteau avec une longueur d’avance sur la favorite, Force de l’Aube (Chruchill), une pensionnaire de Yann Barberot. À la troisième place, un nez plus loin, on trouve Almanarah (Shalaa) qui semblait filer vers la victoire à mi-ligne droite.

Une bonne leçon. Ludovic Gadbin a déclaré à nos confrères d’Equidia :i« Son jockey l’a très bien montée. Il ne s’est pas affolé et on a réussi à la cacher. Je la pensais un peu tendre, mais, au final, elle a fait quelque chose de sympa. Ce n’est pas évident pour une débutante d’être venue comme ça dans le dernier tournant, en épaisseur, et puis de redémarrer dans les 100 derniers mètres pour gagner. Elle avait besoin de comprendre ce qu’on lui demandait aujourd’hui, mais c’est une pouliche qui a toujours montré des choses intéressantes. Je suis rassuré et content de son comportement. »

La sœur de Byalistok. Élevée par Thierry Storme et Thierry Lohest, Monkeyseemonkeydo a été rachetée 25.000 € lors de la vente de sélection 2020 alors qu’elle était présentée par l’élevage de Tourgéville. C’est une fille de Mastercraftsman (Danehill Dancer) et de Deauville Shower (High Chaparral). Cette dernière a été une bonne jument de course entraînée par Éric Libaud. Gagnante de trois courses, elle a pris la deuxième place des Prix Urban Sea, Dahlia (Ls) et Bertrand de Tarragon (L, à l’époque). Monkeyseemonkeydo est son deuxième produit et son deuxième gagnant après Byalistok (Zoffany), lauréat de trois courses sur les distances de 1.600, 1.800 et 2.000m pour l’entraînement de Jean-Claude Rouget. Elle a un 2ans, Hym to Her (Mastercraftsman), à l’entraînement chez Simone Brogi, un yearling par Waldgeist (Galileo) et a été saillie par Almanzor (Wootton Bassett) en 2021.

La deuxième mère, Endless Night (Tiger Hill), est une propre sœur d’Eye of the Tiger (Tiger Hill), gagnant du Gerling Preis (Gr2), et d’Echoes Rock (Tiger Hill), lauréat du Grand Prix de Compiègne (L) et deuxième du Prix La Force (Gr3). Elle est aussi une sœur d’Eagle Rise (Danehill), qui a remporté le Premio Ribot et l’Europa Meile (Grs2). Il s’agit de la souche d’Epalo (Lando).

 

 

 

Danehill

 

 

Danehill Dancer

 

 

 

 

Mira Adonde

 

Mastercraftsman

 

 

 

 

 

Black Tie Affair

 

 

Starlight Dreams

 

 

 

 

Rêves Célestes

MONKEYSEEMONKEYDO (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

High Chaparral

 

 

 

 

Kasora

 

Deauville Shower

 

 

 

 

 

Tiger Hill

 

 

Endless Night

 

 

 

 

Evening Breeze