Prix de Philante (Classe 2) : Tonka confirme et avec la manière

Courses / 04.03.2022

Prix de Philante (Classe 2) : Tonka confirme et avec la manière

Bordeaux-Le Bouscat, vendredi

Bonne lauréate le 10 février du Prix Geloux (Inédits) à Mont-de-Marsan, Tonka (Nathaniel) a confirmé l’impression qu’elle avait laissée ce jour-là. Celle d’une pouliche capable de monter de catégorie avec brio. Face à un lot plus relevé mais avec son terrain – très souple une nouvelle fois –, la représentante du cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani a facilement remporté le Prix de Philante (Classe 2). Longtemps, elle a galopé parmi les derniers, laissant le soin à Mishgar (Zelzal) d’animer l’épreuve. Tonka a trouvé le passage le long de la corde au poteau des 300 derniers mètres. Sollicitée par Alejandro Gutiérrez Val, elle a produit un bel effort pour prendre le meilleur à 150m du but. Et c’est avec quatre longueurs et demie qu’elle s’impose finalement. Lui aussi longtemps à l’arrière-garde, Galaxie Gold (Dariyan) prend la deuxième place au prix d’une belle fin de course. Il faudra le revoir. Best Sixteen (Penny’s Picnic) conclut troisième, un quart de longueur devant le favori.  

Des ambitions au niveau black type. Philippe Sogorb a expliqué au micro d’Equidia : « À Mont-de-Marsan, j’étais très confiant de pouvoir gagner avec cette pouliche. Comme je l’avais dit après la course, c’est une pouliche que je vois aller au niveau Listed. Elle me le confirme aujourd’hui, car elle le fait vraiment bien. La piste souple l’arrangeait. Ce n’est pas un gros modèle, mais elle a un grand cœur et du galop. » Associé à la lauréate, Alejandro Gutiérrez Val a dit : « En débutant, elle avait déjà montré un truc. Elle a bien progressé depuis. Le matin, elle avait montré que le terrain très souple, très gras, ne la dérangeait pas. »

La nièce d’une gagnante des Del Mar Oaks. Élevée par son propriétaire, Tonka est une fille de l’étalon de Newsells Park Stud Nathaniel (Galileo), et de Tarap (Myboycharlie), qui n’a pu s’illustrer en deux sorties en Angleterre. Outre Tonka, on lui doit The Shard (Pivotal), gagnant de son maiden sur le mile de Toulouse. La poulinière a une yearling non nommée par Golden Horn (Cape Cross), vendue 9.000 € à la vente mixte de février. Alain Klodawski a acheté Tarap pour seulement 4.000 € au mois de juillet dernier à Deauville. Elle a donné naissance le 10 février dernier à un produit par City Light (Siyouni).

La deuxième mère, Tanzania (Alzao) est à l’origine de 13 black types sur deux générations, dont Amorama (Sri Pekan), qui a gagné les Del Mar Oaks (Gr1), Ampère (Galileo), vainqueur du Prix Hocquart (Gr2), deuxième du Grand Prix de Paris (Gr1), Odeliz (Falco), lauréate du Prix Jean Romanet et du Premio Lydia Tesio (Grs1)… C’est la souche des championnes Trillion (Hail to Reason), Triptych (Riverman) et Trêve (Motivator).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Nathaniel

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Magnificient Style

 

 

 

 

Mia Karina

TONKA (F3)

 

 

 

 

 

 

Danetime

 

 

Myboycharlie

 

 

 

 

Dulceata

 

Tarap

 

 

 

 

 

Alzao

 

 

Tanzania

 

 

 

 

Triple Couronne

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.