Prix des Héronnières (Haies, Classe 4) : Ivaldi, avec de la marge

Courses / 03.03.2022

Prix des Héronnières (Haies, Classe 4) : Ivaldi, avec de la marge

Fontainebleau, jeudi

Ivaldi (Night Wish) était l’un des cinq inédits en lice dans le Prix des Héronnières. Le poulain de Denis Parreau-Delhote, Palmyr Racing et Peter Coutereel (docteur vétérinaire à Saint-Junien, en Haute-Vienne) a pourtant dominé la situation facilement pour l’emporter. Attentiste dans la seconde moitié du peloton, il a regagné de nombreux rangs dans la diagonale pour aborder le tournant final en deuxième position. Son jockey, David Gallon, a temporisé avant de le lancer. Ce n’est que sur le plat que son partenaire lui a demandé d’accélérer et le protégé de Guillaume Macaire et d'Hector de Lageneste s’est détaché pour gagner nettement. David Gallon a déclaré au micro d’Equidia : « Ivaldi est un poulain que je ne connaissais pas. Il a été très serein, très calme. Nous sommes partis vite et mon partenaire a bien sauté, dans le rythme. J’ai toujours eu du bon gaz. Il est venu sur la haie de la diagonale en avançant. Dans le dernier tournant, je l’ai laissé bien respirer et il est reparti pour sauter la dernière haie. Il l’a fait en bon poulain. » Compagnon d’entraînement d’Ivaldi, le grand et puissant Icare d’Estruval (Martaline) a réalisé des débuts très prometteurs après avoir bien sauté aux avant-postes et fourni un bel effort dans la ligne droite. Il a conclu deuxième devant Ilico Presto (Rail Link), lequel a eu une très bonne leçon pour ses premiers pas, après avoir galopé au sein du peloton. Autre inédit, Mister Policeman (Triple Threat) a très bien terminé en pleine piste pour prendre la quatrième place.

La même deuxième mère que Candaline. Élevé par Denis Parreau-Delhote, Ivaldi est un fils de Night Wish (Sholokhov), étalon à Annshoon Stud en Irlande, et de Valence (Robin des Champs), une jument inédite qui a donné deux vainqueurs : Espoir du Turf (König Turf) et Genoah (Masterstroke). Après Ivaldi, Valence a eu Joshuannie (Joshua Tree), une 3ans, et Lovely Sun (Tunis), un yearling. La deuxième mère, Mayence (Cadoudal), a gagné cinq courses en obstacle dont le Grand Steeple-Chase du Pin. Elle est aussi la deuxième mère de Candaline (Martaline), lauréate du Grand Steeple-Chase de Lyon (L).

La troisième mère Mirande (Tiaia) gagné le Prix Violin II (L). Mirande est à l’origine de huit black type sur deux générations. Mais première génération, on lui doit Massac (Garde Royale), lauréat de Gr2 sur le steeple de Wincanton

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Sholokhov

 

 

 

 

La Meilleure

 

Night Wish

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Night Woman

 

 

 

 

Noveka

IVALDI (H4)

 

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Robin des Champs

 

 

 

 

Relayeuse

 

Valence

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Mayence

 

 

 

 

Mirande

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.