Prix du Beauvaisis (Inédits) : le beau passage de Moneyman

Courses / 01.03.2022

Prix du Beauvaisis (Inédits) : le beau passage de Moneyman

Chantilly, mardi

Dans le rond de présentation, la robe et le modèle imposant de Moneyman (Kingman) attiraient le regard. En piste, ils ont certainement été séduits par le comportement de l’élève et représentant de l’écurie Wertheimer & Frère... Comme la plupart des pensionnaires d’André Fabre, Moneyman s’est montré froid dans le parcours. Accompagné aux bras dans le dernier tournant par Maxime Guyon, il a ensuite montré un tout autre visage au moment de produire son effort. À 400m du but, Moneyman était encore à plus d’une longueur des deux chevaux de tête Utopiste (Almanzor) et Gurzuf (Zelzal). Mais sans s’affoler, il a refait son retard en fin de parcours, prenant facilement l’avantage dans les 200 derniers mètres de course. Au passage du disque, il s’impose d’un peu plus d’une longueur. En 11’’22 des 400m aux 200m, c’est lui qui signe le meilleur partiel de la course.

Le deuxième, Gurzuf, a été l’auteur de bons débuts. Après avoir manqué son départ, le pensionnaire de Vaclav Luka s’est montré brillant durant une bonne partie de la course, avant de trébucher dans le dernier tournant. Il s’est ensuite bien relancé pour devancer facilement Utopiste, qui termine troisième, deux longueurs et demie plus loin.

Des progrès attendus. Le jockey lauréat, Maxime Guyon, a déclaré : « Moneyman est un poulain imposant. Comme souvent avec les pensionnaires d’André Fabre, il s’est montré froid durant le parcours. Mais une fois que je lui ai demandé l’effort, il a vraiment bien accéléré. Cette course devrait lui faire du bien car Moneyman est encore un peu rond. Il devrait progresser sur cette course. »

Sa mère a gagné deux Grs3 sur 1.700m et 1.800m. Élevé par ses propriétaires, Moneyman est un fils de Kingman (Invincible Spirit), étalon de Juddmonte, et de Mizz Money (Mizzen Mast), double lauréate de Grs3 (sur le gazon) aux États-Unis sur 1.700m et 1.800m. En 2018, Mizz Money avait été achetée 500.000 Gns à la vente Tattersalls de décembre par l’écurie Wertheimer & Frère. Moneyman est son premier produit. Elle a un 2ans Mizzo (Frankel), lui aussi entraîné par André Fabre, et un yearling, Dark Money (Dark Angel). Sa deuxième mère, Abbeyville Miss (Grand Slam), est restée inédite. Au haras, elle est à l’origine de One Mean Man (Mizzen Mast), gagnant de l’American Derby (Gr3, 1.800m), du Mystic Lake Derby (L, 1.600m) et quatrième des Secretariat Stakes (Gr1) aux États-Unis. Enfin, la troisième mère, Skye Castles (Sky Classic), a donné Unbridled Express (Unbridled's Song), lauréat des Hopeful Stakes (Gr1), et More of the Best (Langfuhr), deuxième, à 2ans, des Bassinet Stakes River Downs (L, 1.200m) aux États-Unis. Elle n’est autre que la mère de Tourist (Tiznow), gagnant d’un Breeders’ Cup Mile (Gr1).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Kingman

 

 

 

 

 

Zamindar

 

 

Zenda

 

 

 

 

Hope

MONEYMAN (M3)

 

 

 

 

 

 

Cozzene

 

 

Mizzen Mast

 

 

 

 

Kinema

 

Mizz Money

 

 

 

 

 

Grand Slam

 

 

Abbeyville Miss

 

 

 

 

Sky Castles

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.