Prix Duc d’Anjou (Gr3, Steeple-chase) : Latino des Isles annonce la couleur

Courses / 12.03.2022

Prix Duc d’Anjou (Gr3, Steeple-chase) : Latino des Isles annonce la couleur

Auteuil, samedi

Leader des steeple-chasers nés en 2018, suite à son cavalier seul dans le Prix Congress (Gr2), Latino des Isles (Martaline) s’est imposé avec assurance pour sa rentrée dans le Prix Duc d’Anjou (Gr3). Dans cette première étape qui mène au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), les concurrents découvraient la piste intérieure. Le rythme s’est emballé dès le départ avec plusieurs leaders potentiels. Iceo Madrik (Chœur du Nord) a pris les devants, suivi par Tonguetted (Kapgarde), Latino des Isles et Morgan Has (Great Pretender). Ils sont allés sur un drôle de pied comme diraient les trotteurs.

Au petit open-ditch, on a perdu Saint Paris (Saint des Saints), puis Tennesee Basc (Top Trip) a chuté au gros open-ditch. Le peloton était alors très égrené. Latino des Isles est arrivé parmi les premiers pour franchir le gros open-ditch. Mais, à la sortie du tournant final, Iceo Madrik et Tonguetted ont encore haussé le ton. Pierre Dubourg a monté le représentant de l’écurie Hub de Montmirail et de la Scea Equi Flore avec plein de sang-froid. Ce n’est que sur le plat qu’il lui a demandé de revenir sur le poulain de Donald Galt, qui s’était assuré le meilleur. Juste monté aux bras, Latino des Isles a pris l’avantage et a contré le retour de Tonguetted pour l’emporter nettement. Prochain rendez-vous pour le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé : le Prix Fleuret (Gr3), dans lequel les 4ans affronteront les 4.400m pour la première fois. Au regard de ce qu’il a fait ce samedi, ce nouveau parcours pourrait convenir à Latino des Isles.

Sa force : son accélération. Représentant de l’entourage de Latino des Isles, Bertrand Le Métayer nous a dit : « Les impressions sont très bonnes car le cheval a mis un bon coup de reins final malgré sa rentrée, qui finalement a été sage. Il a montré qu’il avait toujours envie. Sa force, c’est vraiment son accélération. Le déroulement de la course lui a permis de bien finir. » De son côté, Pierre Dubourg a déclaré au micro d’Equidia : « Cela n’a pas été une course agréable pour moi car, au départ, je voulais partir devant. Il faudrait regarder le chrono, mais j’ai l’impression qu’ils sont allés très vite. Ce n’était pas la bonne vitesse. J’avais peur de faire une bêtise. Il a bien accéléré à la fin. Dans ce contexte, c’est celui qui a fait le moins d’efforts qui a gagné. Aujourd’hui, il a montré qu’il n’était pas obligé d’aller devant et il s’est imposé nettement. »

Test réussi pour Tonguetted sur le steeple d’Auteuil. Après une facile victoire pour sa découverte du steeple à Fontainebleau, Tonguetted passait un sérieux test dans le Prix Duc d’Anjou pour sa grande première sur les gros obstacles d’Auteuil. Toujours pointé parmi les premiers, il a même fait illusion pour la victoire après la double barrière. Sa deuxième place est excellente. Contacté par téléphone, son coentraîneur Hector de Lageneste nous a dit : « Tonguetted a signé une très bonne performance. Nous allons continuer dans cette voie-là. Il a validé son billet pour la suite du programme pour sa découverte du steeple d’Auteuil. Nous espérons qu’il pourra accrocher un Groupe cette année. » Jockey de Tonguetted, James Reveley a été séduit, comme il l’a avoué au micro d’Equidia : « Il m’a plu. Il a eu beaucoup de gaz toute la route. Il sera mieux sur 4.400m dans le futur. Sur le plat, il s’est fait prendre l’avantage, mais il est bien revenu sur ses adversaires. Il a beaucoup d’action et de braquet, mais il n’a pas vraiment de changement de vitesse. En revanche, je ne suis pas convaincu qu’il sera à l’aise en terrain lourd. »

Iniesta du Gouet (Coastal Path) a comblé beaucoup de terrain entre le bout de la ligne d’en face et la dernière haie, se retrouvant même à la lutte pour la victoire. Clairement, le protégé de François Nicolle sera avantagé par les 4.400m prochainement, fort de cette excellente rentrée, soldée par une troisième place.

LIEN PEDIGREE WEATHERBYS https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2022/Latino-des-Isles.pdf

Un fils d’Isle Enchantée. Élevé par sa copropriétaire Catherine Pousin au haras du Berlais, Latino des Isles est un fils de Martaline (Linamix) et de la bonne Isle Enchantée (Trempolino), gagnante de cinq courses sur les haies, dont les Prix de Chambly et Magne (Ls, à l’époque) à Auteuil, mais aussi deuxième du Prix Christian de Tredern (L, à l’époque) et troisième du Prix Sagan (L, à l’époque). Il est le troisième produit de sa mère et son seul gagnant. Isle Enchantée a un 2ans, Fuego des Isles (Saint des Saints), ainsi qu’une yearling, Elena des Isles (Kapgarde). Elle a été saillie par Nirvana du Berlais (Martaline) en 2021.

La deuxième mère, Isle (Cadoudal), a remporté une petite course à conditions en début d’année de 3ans sur les 2.000m de Cagnes-sur-Mer, avant d’être reconvertie en obstacle avec succès. Lauréate dès sa deuxième sortie sur les haies du Prix Nivolet à Enghien, elle a confirmé en triomphant à Auteuil dans le Prix Sagan (L, à l’époque). Outre Isle Enchantée, on lui doit notamment Manson Island (Mansonnien), gagnante elle aussi du Prix Nivolet, et Man Island (Mansonnien), vainqueur à 3ans du Prix de Sospel (Haies) à Enghien et quatrième des Prix Aguado (L, à l’époque) et Stanley (L).

Isle est une sœur de Gazelle Royale (Garde Royale), deuxième des Oaks d’Epsom, du Prix Vermeille (Grs1) et du Prix de Royallieu (Gr2, à l’époque), et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud et du Prix Saint-Alary (Grs1). Elle est aussi la sœur de Mésange Royale (Garde Royale), gagnante du Prix Alain du Breil (Gr1), et de Jim (Glaïeul), vainqueur d’un Gr2 sur les fences de Naas et deuxième du Punchestown Chase (Gr1).

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

LATINO DES ISLES (H4)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Isle Enchantée

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Isle

 

 

 

 

Beautywal

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.