Prix Hubert de Navailles (Haies) : coup d’essai et coup de maître pour Voilà Pourquoi

Courses / 27.03.2022

Prix Hubert de Navailles (Haies) : coup d’essai et coup de maître pour Voilà Pourquoi

Auteuil, dimanche

Pris en 27 de valeur en plat, Voilà Pourquoi (Sri Putra) a débuté victorieusement en obstacle dans le Prix Hubert de Navailles (Haies). Le 18 janvier à Cagnes-sur-Mer, le représentant de Bruno Pizzorni, Mario Putrino et Yannick Fouin a ouvert son palmarès en plat sur 3.200m. Ce dimanche, il était le seul cheval de la course à découvrir les obstacles en compétition. Le seul également à disposer d’une décharge de 4 kilos, celle de Tanguy Andrieux. Au centre du peloton, le futur lauréat a accroché quelques haies, sans que cela ait d’incidence sur sa progression. En face, il est resté le long de la lice intérieure, dans le dos de Greatsong (Balko), avant d’aborder la phase finale en deuxième position. Au même instant, son compagnon de boxe, Goodwood (Ivawood), qui avait un instant animé l’épreuve, lâchait prise. Tanguy Andrieux a alors décidé de lancer son partenaire juste avant la dernière haie et Voilà Pourquoi, après avoir assuré l’ultime difficulté, s’est bien allongé sur le plat pour s’imposer d’une longueur trois quarts. Bien appuyé le long de la lice côté tribunes, The Tickler (Anodin) termine plaisamment. Il devance le favori, Scatar (Prince Gibraltar), de cinq longueurs. Après la course, Yannick Fouin, l’entraîneur lauréat, nous a dit : « Goodwood ne "faisait pas son poil" après sa récente victoire. J’ai hésité avant de maintenir son engagement mais je me suis laissé tenter. Je n’aurais sûrement pas dû. Concernant Voila Pourquoi, il est dressé depuis longtemps. Il avait passé un bon hiver, à Cagnes-sur-Mer. Mais en plat, c’est une petite valeur. Comme il n’y a pas beaucoup de courses comme celle-ci à Auteuil, j’ai décidé de tenter notre chance. Voilà Pourquoi a sauté cette semaine pour voir s’il n’avait rien oublié. Il m’a montré que non ! Je suis ravi pour Bruno Pizzorni car c’est son premier gagnant à Auteuil. »

La famille d’Extrême Cara. Élevé par Roger-Yves et Nicolas Simon, Voilà Pourquoi est un fils de Sri Putra (Oasis Dream) et de Dix Neuf Six (Pyrus), une jument gagnante de quatre réclamers, en plat, de 950m à 2.000m, et d’une course à réclamer sur les haies de Clairefontaine. Voila Pourquoi est pour l’instant son unique produit à avoir couru. La poulinière a aussi un 4ans, Wind of Chance (Sri Putra) à l’entraînement chez Jean-Louis Bertin, un 3ans, Mister Banjo (Elm Park), à l’entraînement chez Damien Sourdeau de Beauregard, un 2ans, Mr Magic (Elm Parl) et une foal, Mon Soleil (Elm Park). La poulinière est retournée à la saillie d’Elm Park (Phoenix Reach) en 2021. La deuxième mère, Johanie Cara (Johann Quatz), a gagné deux courses à Madrid en neuf sorties. Outre Dix Neuf Six, elle a donné un autre gagnant, Al Tropital (Oratorio), lauréat de neuf courses en Espagne.

La troisième mère a donné Extreme Cara (Hurricane Cat), gagnant du Prix Cambacérès (Gr1), et Pedro Cara (Pedro the Great), lauréat du Prix Frédéric de Lagrange (L) et du Qatar Derby (Gr1 local).

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Sri Putra

 

 

 

 

 

In the Wings

 

 

Wendylina

 

 

 

 

Dinalina

VOILA POURQUOI (H5)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Pyrus

 

 

 

 

Most Precious

 

Dix Neuf Six

 

 

 

 

 

Johann Quatz

 

 

Johanie Cara

 

 

 

 

Magic Cara