Prix Hypothèse (Gr3) : L’Autonomie reprend possession de son royaume

Courses / 27.03.2022

Prix Hypothèse (Gr3) : L’Autonomie reprend possession de son royaume

Auteuil, dimanche

1re        L’AUTONOMIE

2e         PORTO POLLO

3e         THÉLÈME

Le Prix Hypothèse (Gr3) promettait beaucoup sur le papier. Et il s’est résumé à une démonstration de L’Autonomie (Blue Brésil) pour sa rentrée. La jument de Catherine et Jean-Pierre Coiffier est apparue très calme et sereine au rond de présentation. En course, elle a été tout simplement parfaite, dominant facilement Thélème (Sidestep), troisième, et Hermès Baie (Crillon), sixième. Deux nouveaux venus espéraient pourtant la chahuter. En 2020, il y avait des choses à régler dans le comportement de L’Autonomie en compétition. 2021 a été l’année où elle est devenue complètement mature, tout en se perfectionnant. Et dans ce Prix Hypothèse, elle a été parfaite. Pas de petites blagues dans le parcours, notamment sur la haie du Pavillon. Elle a emmené le peloton à sa main avant de hausser le ton en face. Thélème a alors perdu quelques rangs, alors que Hermès Baie était dernier. Dans le tournant final, Colbert du Berlais (Poliglote) est arrivé à hauteur de L’Autonomie qui allait librement. Si bien qu’entre les deux dernières haies, elle a accéléré pour se détacher. Sur le plat, elle a continué à creuser l’écart pour s’imposer de cinq longueurs. Un retour fracassant, comme à chaque printemps depuis 2020. Une victoire qui est sa quinzième dans un Groupe ! Encore une fois, elle s’annonce dure à battre dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1).

Du bon et du moins bon pour François Nicolle. L’entraîneur de Saint Augustin présentait trois chevaux dans ce Gr3 : L’Autonomie, Porto Pollo (Manduro) qui a terminé fort à la deuxième place après avoir dormi à l’arrière-garde et Hermès Baie, sixième, bloqué derrière Porto Pollo dans le tournant final. Le représentant de la famille Papot n’a pu changer de vitesse sur le plat. François Nicolle nous a dit : « L’Autonomie, on la connaît, c’est une crack ! Je ne m’attendais pas à ce scénario de course. Je pensais que ses rivaux allaient juste essayer de venir la chercher à la fin. Mais ils l’ont filée et c’est le genre de chose qui peut laisser des traces chez eux. Ils ont essayé de la contrer. Mais si l’on file des juments comme L’Autonomie ou De Bon Cœur, ça peut laisser des traces. L’Autonomie a fait un truc. Elle a été dans sa bulle, devant. C’est une championne et nous n’allons pas nous amuser à la cacher. Elle a été dans sa course, n’a pas tiré et attendait les attaques. Dans le Grand Prix d’Automne (Gr1), elle tirait pour tirer, alors qu’aujourd’hui, elle était à son travail. Auparavant, elle bardait devant, mais désormais, elle sait attendre s’il le faut. Porto Pollo a couru de première. Quand tu l’attends, il n’est pas là, quand tu ne l’attends pas, il est là… Je suis extrêmement déçu d’Hermès Baie en revanche. Il n’est absolument pas à sa place. Il va falloir que l’on revoie les choses complètement différemment avec lui. Hermès Baie est un cheval de course, c’est un crack, donc il doit arrêter d’être mollasson ! Il n’a pas été heureux dans le dernier tournant. Il n’était pas au bon endroit au bon moment. Selon moi, ce n’est pas qu’il est moins bien, mais il va falloir changer deux ou trois trucs. »

Meilleure que jamais selon Zuliani. Fidèle pilote de L’Autonomie, Angelo Zuliani a confirmé ce que nous avons vu, à savoir que la fille de Blue Brésil n’a jamais semblé aussi forte. Il a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une grande championne et elle est meilleure que jamais ! Elle était concentrée, calme, dès le rond de présentation. Ils avaient beau venir à ma droite, à ma gauche, elle était dans son truc. Moi je ne fais pas ce que je veux avec elle, c’est elle qui fait ce qu’elle veut ! Je suis sûr qu’elle est meilleure. Thélème et Hermès Baie sont deux autres grands cracks, mais L’Autonomie, c’est vraiment une grande jument. »

Thélème et l’interrogation de la distance. La prochaine préparatoire à la Grande Course de Haies, le Prix Léon Rambaud (Gr2) aura lieu sur 4.300m et ce sera l’occasion de tester la tenue de Thélème. Ce dimanche, il a été monté plus près en troisième position, avant de perdre des rangs dans le tournant d’Auteuil. Dans la ligne droite, le cheval de JDG Bloodstock Services a terminé plaisant troisième. Bertrand Le Métayer, représentant des propriétaires de Thélème, nous a expliqué : « Les chevaux s'habituent à un autre rythme avec L'Autonomie devant. Thélème a bien couru. Il était à son rythme et a bien terminé. Pierre Dubourg a été gentil avec lui. C'est un très bon premier test contre une grande jument. Maintenant, il faudra voir la distance. Thélème est né pour être sprinteur, tant par la mère et par le père. La logique est d'aller sur la prochaine préparatoire car c'est un cheval bien relax. Il vaut peut-être mieux aller aux courses plutôt que de travailler trop dur le matin. Pierre était très content de la course. » Prochaine préparatoire, le Prix Léon Rambaud devrait être passionnant avec L’Autonomie, Hermès Baie, Thélème et Galop Marin (Black Sam Bellamy), sur une distance qui va nous en apprendre plus sur la tenue des deux 5ans.

Colbert du Berlais a couru de première en se classant quatrième, après avoir tenté le tout pour le tout dans le tournant final. Il a devancé Folsom Prison (No Risk at All), auteur d’une belle rentrée.

PEDIGREE WEATHERBYS

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/L-AUTONOMIE-.pdf

Sa deuxième mère est placée du Prix Renaud du Vivier. L'Autonomie avait été sacrée championne suprême dans la catégorie des 2ans, lors du National de l'obstacle 2017, alors qu'elle était présentée par Nina Hubert. C'est une fille du sauteur Blue Brésil (Smadoun), étalon à Glenview Stud qui est en pleine réussite, notamment grâce à Constitution Hill (Supreme Novices Hurdle & Tolworth Novices' Hurdle, Grs1)

Sa mère L'Automne (Kahyasi), gagnante d'un handicap sur les 2.100m de Maisons-Laffitte, dont elle est le seul produit vainqueur. La poulinière a donné L'Autodidacte (Diamond Boy), qui a été exporté en Irlande en 2018, ainsi qu'un 4ans, L'Auteur (Diamond Boy), quatrième du Prix Alcide pour ses débuts, dimanche à Auteuil, et un 2ans, L'Autocrate (Kamsin).

L'Automne est une fille de Kahyasi (Île de Bourbon), père de mère de sept gagnants de Gr1 sur les obstacles. Et notamment À Plus Tard (Kapgarde), gagnant de la Gold Cup (Gr1) de Cheltenham.

La deuxième mère, L'Authie (Linamix), s'est imposée à six reprises en plat et en haies et a conclu troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Elle a donné six vainqueurs dont La Canche (Le Havre), troisième du Prix de Bagatelle (L), et L'Auvergnat (Sadler's Hall), double lauréat de Quinté à Saint-Cloud.

La troisième mère a donné l'étalon Clety (Sillery), gagnant du Prix Right Royal (L) et troisième du Royal-Oak (Gr1), et de Hurtevent (Highest Honor), lauréat du Prix Juigné (devenu Gr3), mais aussi troisième des Prix Michel Houyvet et Scaramouche (Ls).

 

 

 

Kaldoun

 

 

Smadoun

 

 

 

 

Mossma

 

Blue Brésil

 

 

 

 

 

Exit to Nowhere

 

 

Miss Récif

 

 

 

 

Miss Brésil

L’AUTONOMIE ** (F7)

 

 

 

 

 

 

Île de Bourbon

 

 

Kahyasi

 

 

 

 

Kadissya

 

L’Automne

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

L’Authie

 

 

 

 

La Bucaille