Prix John Cunnington (Haies) : Kheli Light, en pouliche dure

Courses / 08.03.2022

Prix John Cunnington (Haies) : Kheli Light, en pouliche dure

Prix John Cunnington (Haies)

Kheli Light, en pouliche dure

Kheli Light (Spider Flight) avait montré des moyens cet hiver à Pau dans de bons lots. Dans le Prix John Cunnington, la représentante de l’écurie Nosat se présentait en forme avancée et elle en a profité pour ouvrir son palmarès. Après avoir patienté à l’arrière-garde, Kheli Light a fait mouvement au bout de la ligne d’en face. Entre les deux dernières haies, elle a filé Inès du Chenet (Spanish Moon) et l’animatrice, Independencia (Coastal Path), qui se bagarraient. Puis son jockey, Felix de Giles, a mis le clignotant, changeant de ligne deux fois pour attaquer Inès du Chenet et Independencia. Sur le plat, la protégée de Gabriel Leenders a pris l’avantage à la lutte, se calant contre la lice extérieure, sous le nez d’Inès du Chenet. Puis elle a contenu les attaques pour l’emporter de deux longueurs devant cette dernière. Dame Eboshi (Joshua Tree) a complété le podium en finissant nette troisième.

En selle sur Kheli Light, Felix de Giles remplaçait Clément Lefebvre et il nous a dit : « C’est une pouliche qui n’est pas grande, mais Gabriel Leenders m’avait dit qu’elle aimait bien le contact. Elle aime passer les autres et aller au combat. Après la dernière haie, elle a été très dure pour s’imposer. La course a démarré de bonne heure, mais nous ne sommes pas allés vite dans le parcours. Et puis ma partenaire arrivait fit de Pau. Elle saute très bien et pourrait aller en steeple. Elle n’est pas grande, mais elle saute bien, comme Royale Margaux que l’on a vue un peu plus tôt. »

La nièce de Cyrlight. Élevée par Patrick Boiteau, comme son nom l’indique, Kheli Light est une fille de Spider Flight (Montjeu) et de Laly Light (Star Fast), quatrième pour ses débuts sur les haies de La Teste. C’est la sœur de Ballyhill (Al Namix), lauréat de Gr3 sur le steeple en Angleterre, de Mobilight (Ballingarry), gagnante d’un réclamer sur les haies d’Angoulême et mère de One More Light (Diamond Boy), lauréate du Prix Beaurepaire à Auteuil, et de Boy Light (Diamond Boy), gagnant en débutant à 3ans sur les haies de Nantes.

Après Kheli Light, Laly Light a eu Gunlight (Manatee), une 3ans, Betty Light (Team Flight), une 2ans et Team Light (Team Flight), un yearling. Team Light est le dernier produit de Laly Light, disparu en 2021.

La deuxième mère est la bien connue Yellow Light (Lightning), mère du champion Cyrlight (Saint Cyrien), gagnant de treize Groupes, dont les Prix Maurice Gillois et Ferdinand Dufaure (Grs1), et de Park Light (Walk in the Park), vainqueur des Prix Rohan et Hubert d’Aillières (Ls).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Spider Flight

Mansonnien

Karly Flight

Karmyn Flight

KHELI LIGHT (F4)

Armos

Star Fast

Anoa

Laly Light

Lightning

Yellow Light

Maria Star