Prix Le Touquet (L, Steeple-chase) : La Manigance avec style

Courses / 27.03.2022

Prix Le Touquet (L, Steeple-chase) : La Manigance avec style

Auteuil, dimanche

Deuxième du haras d’Étreham Prix Bournosienne-Magalen Bryant (Gr2), La Manigance (No Risk at All), avait ensuite transformé l’essai en steeple, à Angers, avec facilité. La pouliche de la famille Carion a franchi un nouveau palier sur les gros obstacles en s’imposant dans le Prix Le Touquet (L) pour sa découverte du steeple d’Auteuil. Elle a galopé en troisième position, se montrant appliquée dans ses sauts, notamment sur la rivière des tribunes et le gros open-ditch. Après la double barrière, La Manigance a pris librement les commandes et, sur le plat, elle s’est détachée pour l’emporter de quatre longueurs. Elle est ainsi restée invaincue en deux sorties, en steeple, gagnant son billet pour les meilleures épreuves réservées aux steeple-chasers de 4ans. Son entraîneur, François Nicolle, présentait aussi Mister Champdoux (Coastal Path), quatrième suite à une grosse faute au brook, mais qui a eu un beau passage entre les deux derniers obstacles. Il a déclaré : « Nous sommes rentrés gentiment à Angers avec La Manigance car elle était encore un peu timide sur le steeple. Avant ce Prix Le Touquet, elle avait très bien travaillé et elle a été beaucoup plus tonique dans sa manière de sauter. Sa victoire d’aujourd’hui a confirmé ses travaux du matin. Je lui voyais une très belle chance. Certes, il n’y avait pas de rythme, mais elle a été facile dans les chevaux. Elle n’aura aucun problème pour aller sur plus long et en terrain lourd. Ce sont de bons chevaux qui s’adaptent à tout. Mister Champdoux a effectué une belle rentrée. Nous voulions le monter un peu off, mais il l’était peut-être un peu trop ! Cette sortie va lui faire du bien et il va beaucoup progresser. La Manigance pourrait probablement aller sur le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), mais j’ai aussi La Chenevière (Montmartre) qui va courir dimanche prochain, Iniesta du Gouet (Coastal Path)… Nous avons de bons 4ans ! »

Impressive laisse une belle impression. Après une rentrée à Compiègne au cours de laquelle il a commis plusieurs fautes, Impressive ** (Kapgarde) s’est montré un peu plus séduisant dans ce Prix Le Touquet, bien que fautif sur la rivière des tribunes notamment. Il a emmené le peloton avant de perdre brièvement les commandes suite à cette erreur. Il a bien sauté sur la piste intérieure et a tracé une belle ligne droite pour se classer deuxième. Xavier Papot nous a dit à son sujet : « L'impression visuelle est très bonne car il a terminé la course en avançant. C'est un cheval qui a besoin de prendre ses repères. D'ailleurs, il a fait des fautes. Sur une distance plus longue il sera beaucoup mieux. Je pense qu'il pourra courir le Prix Philippe Ménager (L). Nous sommes assez confiants pour l'avenir et avons des ambitions. »

Premier black type pour l’écurie Performer’s avec Ikoriko ! Ikoriko (Cokoriko) venait d’échouer d’une courte tête dans le Prix Agitato pour ses débuts à Auteuil, derrière La Chenevière (Montmartre), une pouliche de valeur équivalente à La Manigance. Placée dans la seconde moitié du petit peloton, la représentante de l’écurie Performer’s & As s’est rapprochée à l’amorce du tournant final, plus tôt qu'en dernier lieu. Elle a tracé une belle ligne droite, se heurtant à Impressive et devant se contenter de la troisième place. Son entraîneur, Anne-Sophie Pacault, nous a appris : « C'est le premier black type de la jument ainsi que de son propriétaire. Nous sommes ravis car Ikoriko revient de loin. Elle reste assez particulière mais progresse course après course. Elle a le droit de courir avec les bons. Nous allons respecter la jument et prendre ce qu'il y a à prendre… »

Issue d'une sœur de Le Chablis. La Manigance est une fille de No Risk at All (My Risk), étalon au Haras de Montaigu, et de Val d'Aumane (Martaline), gagnante pour ses débuts à 3ans du Prix Lycoming (Haies) à Enghien, troisième du Prix Philippe Ménager (devenu L) et cinquième du Prix François de Poncins (L). Elle est le troisième produit de sa mère après Polival (Poliglote), gagnant de deux courses sur les haies de Niort et le steeple de Vittel, et La Bondue (Saint des Saints), lauréate de quatre courses en haies et en steeple, notamment du Prix Gilbert Gallot (Steeple-Chase) à Auteuil. Val d'Aumane a une 2ans, La Napa (Masterstroke). La deuxième mère, L'Aumance (Mont Basile), a gagné deux courses sur les haies de Vichy et Lyon-La Soie. On lui doit notamment Le Chablis (Sassanian), vainqueur des Prix Maurice Gillois (Gr1), Orcada, La Périchole (Grs3) et Hopper (L, à l'époque), et Feroe (Bulington), troisième du Prix Congress (Gr2) et gagnante du Prix Sytaj (L, à l'époque). Cette dernière a produit Le Mercurey ** (Nickname), double gagnant de Gr2 sur les fences anglais. La troisième mère est La Sabotière (Beaugency), lauréate du Grand Steeple-Chase d'Enghien (Gr2). Cette dernière est également la troisième mère de Le Listrac (Balko), vainqueur des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et Jean Stern (Gr2).

 

 

 

Take Risks

 

 

My Risk

 

 

 

 

Miss Pat

 

No Risk at All

 

 

 

 

 

Simply Great

 

 

Newness

 

 

 

 

Néoménie

LA MANIGANCE ** (F4)

 

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Martaline

 

 

 

 

Coraline

 

Val d’Aumane

 

 

 

 

 

Mont Basile

 

 

L’Aumance

 

 

 

 

La Sabotière