Prix Lord Flasheart (Maiden) : Sandstorm ne laisse pas passer l’occasion

Courses / 21.03.2022

Prix Lord Flasheart (Maiden) : Sandstorm ne laisse pas passer l’occasion

Marseille-Vivaux, lundi

Deuxième de l’intouchable Western Front (Dark Angel), début février, sur le sable palois, Sandstorm (Toronado) découvrait une belle occasion d’ouvrir son palmarès dans le Prix Lord Flasheart (Maiden), temps fort du programme marseillais. Pour sa première tentative dans la cité phocéenne, le représentant de la casaque d’Al Shaqab Racing avait les honneurs du betting et ce bien que débutant sur une distance supérieure à 2.000m. Reconnaissable à sa paire d’œillères pleines, le pensionnaire de Simone Brogi s’est rapidement positionné dans le sillage de l’inédit Charlimix (Gémix). Il s’est bien accommodé du rythme peu soutenu imprimé en tête par Johnny Love (Johnny Barnes) mais a dû prendre le tournant en troisième épaisseur pour arriver sur les chevaux de tête dans la ligne droite. Enfin, il a réussi à placer une bonne accélération pour se mettre hors de portée de ses adversaires. Venue de l'arrière-garde, l’inédite Giulia Elia (Karaktar), termine en trombe pour prendre la deuxième place, à une longueur du gagnant. Sugar Time (Camelot), qui n’en était qu’à son second parcours, se classe troisième, une longueur plus loin. Après la course, Ioritz Mendizabal, jockey lauréat, a déclaré : « C’est un cheval qui méritait de gagner. Son entraîneur lui a trouvé un engagement sur mesure. Il ne fallait pas le rater. J’ai bien voyagé, même si en face je suis venu en troisième épaisseur. Je voulais décanter la course vu que nous avions été doucement. Il a de la tenue et surtout du métier. Il fallait profiter de cela. »

Le premier gagnant de sa mère. Élevé par Al Shaqab Racing, Sandstorm est un fils de Toronado (High Chaparral), stationné au haras de Bouquetot, et de Middle East (Frankel), gagnante de son Maiden sur 1.600m à Maisons-Laffitte, d’un handicap à Saint-Cloud et troisième de Listed sur 1.400m en Allemagne. Sandstorm est le premier produit de sa mère. La poulinière a aussi une 2ans par Le Havre (Noverre) à l’entraînement chez Simone Brogi, et un yearling par Shalaa (Invincible Spirit). En 2021, elle a été saillie par Ectot (Hurricane Run). La deuxième mère, Rose Bonheur (Danehill Dancer), a remporté les Belgrave Stakes (L, 1.200m) et les Owenstown Stud Stakes (L, 1.400m), et s’est aussi classée deuxième des John Guest Bengough Stakes (Gr3, 1.200m) et des Fund Brownstown Stakes (Gr3, 1.400m). Outre Middle East, elle a donné Nayef Road (Galileo), vainqueur des Sagaro Stakes (Gr3, 3.300m) et des Gordon Stakes (Gr3, 2.400m).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

High Chaparral

 

 

 

 

Kasora

 

Toronado

 

 

 

 

 

Grand Slam

 

 

Wana Doo

 

 

 

 

Wedding Gift

SANDSTORM (M3)

 

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Frankel

 

 

 

 

Kind

 

Middle East

 

 

 

 

 

Danehill Dancer

 

 

Rose Bonheur

 

 

 

 

Red Feather