Prix Philippe Genet (Maiden) : Sea of Ash, le courage et l’aptitude

Courses / 04.03.2022

Prix Philippe Genet (Maiden) : Sea of Ash, le courage et l’aptitude

Bordeaux-Le Bouscat, vendredi

Titulaire de quatre sorties en compétition à 2ans, Sea of Ash (Wootton Bassett) semblait se déclencher au fil de ses apparitions publiques. Plus revue depuis le 18 novembre, où elle se classait d’un maiden sur la distance de 1.400m à Fontainebleau, la représentante d’Albert Frassetto effectuait son retour dans ce Prix Philippe Genet (Maiden). Courageuse, dans un terrain au moins très souple (mesuré à 4,1 mais probablement encore plus pénible), elle est parvenue à décrocher la première victoire de sa carrière après avoir tracé une jolie fin de course. Sea of Ash est engagée dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1)…

Assez facilement. Montée rapidement à la pointe du combat, la pensionnaire de Gianluca Bietolini a profité durant tout le parcours du sillage de la grandissime favorite, Elana (Blame). Venue ensuite en pleine piste dans la dernière ligne droite, Sea of Ash a fait la différence dans les 200 derniers mètres de course. Au passage du disque, elle s’impose facilement d’une bonne longueur. Derrière, c’est l’une des deux débutantes de Christophe Ferland, Miss Cosy (Prince Gibraltar), qui s’empare de la deuxième place. Lovely Diamond (Wings of Eagles) se classe troisième, trois quarts de longueur plus loin. Rapidement débordée à l’entrée de la dernière ligne droite, Elana échoue au dixième rang.

Un bon engagement et l’aptitude au terrain. Joint par téléphone après la course, son entraîneur, Gianluca Bietolini, a déclaré : « Sea of Ash a vraiment bien gagné. C’est une pouliche que nous avons toujours estimée. Je pense qu’elle a apprécié le terrain bien souple. Physiquement, elle est un peu légère, mais elle est facile à préparer. Affronter un lot à Bordeaux, c’est toujours plus simple que le niveau des maidens parisiens. Je suis content de son comportement. »

Sa mère avait montré de la qualité sur 1.200m. Élevée par Johayro Investments Ltd, Sea of Ash a été présentée par J.K. Thoroughbreds à la vente de sélection, où elle avait été achetée 55.000 € par Marco Bozzi Bloodstock. C’est une fille de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Iffraaj), et de Sea of Leaves (Stormy Atlantic), lauréate de deux courses et qui a fini quatrième à trois reprises au niveau Listed en Angleterre sur 1.200m. Sea of Leaves était prise en 42 de valeur. Outre Sea of Ash, on lui doit Sea of Green (Iffraaj), lauréate de trois handicaps entre 1.000m et 1.200m, et aussi de Cent Flying (Sepoy), gagnant de six handicaps sur le sprint en Angleterre. La poulinière a une yearling non nommée par Wootton Bassett. La deuxième mère, Dock Leaf (Woodman), s’est placée à une reprise aux États-Unis. Au haras, elle a donné Kremlin (Eskendereya), deuxième de l’Appleton Hurdle (L, Haies) aux États-Unis. C’est notamment la souche d’Aptitude (A.P. Indy), double lauréat de Gr1 et deuxième d’un Kentucky Derby (Gr1), et aussi de Sleep Easy (Seattle Slew), gagnante des Hollywood Oaks (Gr1).

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Wootton Bassett

 

 

 

 

 

Primo Dominie

 

 

Balladonia

 

 

 

 

Susquehanna Days

SEA OF ASH (F3)

 

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

Stormy Atlantic

 

 

 

 

Hail Atlantis

 

Sea of Leaves

 

 

 

 

 

Woodman

 

 

Dock Leaf

 

 

 

 

Dokki