Prix Providencial (Classe 2) : Kertez tout en contrôle

Courses / 10.03.2022

Prix Providencial (Classe 2) : Kertez tout en contrôle

Prix Providencial (Classe 2)

Kertez tout en contrôle

C’est dans une ambiance printanière et sous un grand soleil que s’est déroulée la réouverture de l’hippodrome de Saint-Cloud. Absent depuis sa neuvième place dans le Qatar Prix Chaudenay (Gr2), Kertez (Intello) découvrait des conditions avantageuses au départ de ce Prix Providencial (Classe 2). Deuxième l’an passé d’un Prix de Turenne (L), dominé par Manobo (Sea the Stars), le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère se produisait pour la première fois sur la distance de 2.000m. Tout en contrôle, Kertez a renoué facilement avec le succès.

De peu, mais sûrement. Sur un terrain mesuré souple (3,5), c’est la rentrante Crohanne (Havana Gold) qui a pris les commandes de l’épreuve en imprimant un rythme peu sélectif. Patient sur un troisième rideau à l’extérieur, Kertez a profité d’une course limpide. Rapprochés à l’extérieur à la sortie du tournant final, Kertez et son jockey, Maxime Guyon, se sont contentés de contrôler l’offensive de la sœur de Pinatubo (Shamardal), Sundoro (Sea the Stars). La pensionnaire d’Henri-Alex Pantall n’a pu rivaliser avec son contemporain et se classe deuxième, à un peu plus d’une longueur. Trois longueurs plus loin, Crohanne conserve de haute lutte la troisième place malgré la belle fin de course d’un trio d’adversaires.

Un premier succès sur 2.000m. Après la course, Maxime Guyon a déclaré : « Nous sommes allés au galop de chasse durant tout le parcours... Ensuite, je suis venu très facilement sur la ligne des chevaux de tête. Kertez a gagné de peu, mais c’était volontaire de ma part car j’avais la mesure de Sundoro. C’est bien ce qu’il fait pour son essai sur la distance de 2.000m. »

Un frère de Twist. Élevé par ses propriétaires, Kertez est un fils de l’étalon du haras du Quesnay Intello (Galileo) et de Distortion (Distorted Humor), une jument lauréate d’une course en province sur 1.700m. Kertez est le troisième produit gagnant de sa mère. La poulinière a un 2ans, Slack (Anodin), et une yearling, Solinah (Siyouni).

Distortion a déjà produit Twist (Pivotal), qui s’est classé deuxième du Prix de Saint-Patrick (L), Tumbler (Kingman), lauréat de son unique sortie, à 2ans, l’an passé, et Contortionniste (Pivotal), gagnante de trois courses dont deux Classes 1 sur 1.200m et 1.600m. Distortion est une sœur de Falco (Pivotal), lauréat de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), et aussi d’Iron Lips (Iron Mask), gagnante du Prix Éclipse (Gr3) et du Critérium du Béquet (L), ainsi que troisième du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Sous la troisième mère, on retrouve Légèreté (Rahy), lauréate du Prix de Malleret (Gr2), du Prix de Royaumont (Gr3) et troisième des Prix Marcel Boussac et de l’Opéra (Grs1). C’est la mère de Pilote (Pivotal), gagnant du Prix Matchem (L) et deuxième des Prix Eugène Adam et Guillaume d’Ornano (Gr2).

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Intello

Danehill

Impressionnante

Occupandiste

KERTEZ (H4)

Forty Niner

Distorted Humor

Danzig’s Beauty

Distortion

Unbridled

Icelips

Sea Hill