Queen Mother Champion Chase (Gr1) : l’AQPS Énergumène casse la baraque

International / 16.03.2022

Queen Mother Champion Chase (Gr1) : l’AQPS Énergumène casse la baraque

Cheltenham (GB), mercredi

De notre envoyé spécial Christopher Galmiche

Le triomphe est total pour l’élevage tricolore à l’issue du Queen Mother Champion Chase (Gr1), le Grand Steeple de vitesse. Le champion AQPS Énergumène (Denham Red) s’est imposé de huit longueurs et demi devant l’élève de Gilles Trapenard, Funambule Sivola (Noroît), celui de Bruno Vagne, Envoi Allen (Muhtathir), et enfin celui de la famille Devin, Politologue (Poliglote). Et les français auraient pu faire encore mieux puisque Chacun pour Soi (Policy Maker) a fait tomber Patrick Mullins, alors qu’il avait du gaz, avant d’aborder le sommet de la montée qui précède le tournant final. Mais ne soyons pas plus royalistes que le roi. Après une première journée vierge de victoires, les tricolores remettent l’église au centre du village dans La Mecque de l’obstacle !

En direct du camion avec Christophe Dubourg. De retour de Compiègne où il a eu un partant dans le Prix Solitaire (L), Christophe Dubourg, l’éleveur d’Énergumène, nous a confié : « J’ai vécu la course depuis mon camion, devant mon téléphone avec ma femme, qui est à côté de moi. Nous sommes vraiment ravis de cette victoire ! Le cheval était favori et il restait sur d’excellentes performances. J’avoue ne pas trop me rendre compte de ce succès car je ne suis jamais allé à Cheltenham. Mais c’est génial ! Si Énergumène a vu le jour, c’est grâce à Émile Ouvry qui m’avait donné sa grand-mère, Urbanie (Pot d’Or). Cette dernière m’a donné Olinight (April Night), la mère du cheval. À l’époque, je l’avais louée à Étienne Leenders, qui était mon patron. C’est moi qui l’avais débourrée. Quand elle est rentrée à l’élevage, nous l’avons mise à Denham Red deux années de suite. Le deuxième poulain était Énergumène. L’année dernière, son premier produit, Dolinight, qui est donc la propre sœur d’Energumène, a gagné deux courses au Lion-d’Angers. Je l’ai encore en ma possession. Elle est rentrée à l’élevage et a été saillie l’année dernière par Moises Has ** (Martaline). »

Pas de match face à un Shishkin rebuté par le terrain. Énergumène avait livré un duel palpitant face à un autre champion, Shishkin (Sholokhov), dans le Clarence House Chase (Gr1). Mercredi, Shishkin n’a été que l’ombre de lui-même. Parti parmi les derniers, il a fait faute sur faute et a été arrêté après le tournant des tribunes. Pour sa part, Énergumène a été impérial. Il a démontré qu’il avait parfaitement encaissé sa sortie d’Ascot. Parti dernier, il a toujours évolué avec beaucoup de ressources. Son jockey, Paul Townend, l’a laissé se rapprocher dans le tournant final et Énergumène est venu à hauteur d’Envoi Allen librement. Son partenaire a attendu le dernier moment pour lui demander d’accélérer sur ce terrain extrême. Entre les deux derniers fences, le sauteur de Tony Bloom, ancien joueur de poker et propriétaire du club de football de Brighton, s’est détaché. Puis il s’est envolé sur le plat. C’est sa troisième victoire de Gr1 et pas la dernière.

Il fallait suivre Shishkin, mais… Entraîneur d’Énergumène et de Chacun pour Soi, Willie Mullins a enlevé son premier Queen Mother Champion Chase. Il a expliqué le plan qui était prévu aujourd’hui pour le fils de Denham Red : « Je pense que nous nous sommes complètement trompés sur la tactique à Ascot. Là-bas, nous aurions dû attendre plutôt que de faire tout le travail. Aujourd’hui, nous avions prévu de suivre Shishkin. Mais le problème est qu’après deux fences, nous avons vu que Shishkin ne faisait pas le terrain. Donc Paul [Townend, son jockey, ndlr] a dû oublier Shishkin et faire sa course. À chaque moment de la course, Énergumène avait beaucoup de ressources. Il a adoré les conditions extrêmes. Il a probablement plus de vitesse que nous le pensions. Je suis déçu de la chute de Chacun pour Soi car il allait facilement. » Funambule Sivola a été superbe à ce niveau, après une belle saison, et le meilleur est peut-être à venir pour lui. Quant à Envoi Allen, il a fait illusion pour la victoire, mais n’a rien pu faire contre les deux premiers, après avoir essayé de contrer Énergumène.

Un "FR" formé à l'école des point-to-point. Élevé par Christophe Dubourg, l'AQPS Énergumène a été acheté à l'amiable en France, puis vendu 50.000 € à Tom Lacey lors de la Tattersalls Ireland Derby National Hunt Sale 2017, alors qu'il était présenté par Moanmore Stables. Il a gagné à 4ans un point-to-point en Irlande. C'est le deuxième produit d'Olinight (April Night), lauréate à deux reprises en cross à Fontainebleau et à Saumur. On lui doit aussi Dolinight (Denham Red), double lauréate en cross au Lion-d'Angers.

Le croisement Denham Red (Pampabird) sur April Night (Kaldoun) a fait ses preuves avec le champion aux dix Grs1 Un de Sceaux, qui était lui aussi entraîné par Willie Mullins ! Denham Red, acheté à réclamer en plat, a gagné les Prix Georges de Talhouët-Roy et Prix Wild Monarch. La deuxième mère, Urbanie (Pot d'Or), a gagné deux fois sur le cross d'Argentan. Olinight est son seul produit gagnant. C'est une fille de Pot d'Or (Buisson d'Or), gagnant du Grand-Steeple Chase de Paris avant de devenir un bon étalon de croisement.