Ras Al Khor : Storm Damage en tête d’un Quarté signé Godolphin

International / 05.03.2022

Ras Al Khor : Storm Damage en tête d’un Quarté signé Godolphin

Ras Al Khor

Storm Damage en tête d’un Quarté signé Godolphin

Nouvelle course venue s’ajouter à la réunion du Super Saturday, le Ras Al Khor n’a pas de label particulier, mais propose tout de même une allocation de 300.000 $ (271.000 €). Au papier, cette épreuve semblait promise au Godolphin Al Suhail (Dubawi). Mais après avoir animé l’épreuve, le pensionnaire de Charlie Appleby a complètement cédé dans la phase finale. À l’inverse, vu au côté de l’animateur durant le parcours, Storm Damage (Night of Thunder) allait bien mieux que son camarade de couleurs au moment d’entrer dans la dernière ligne droite. Associé à Frankie Dettori, le pensionnaire de Saeed bin Suroor s’est montré dur pour résister à la vague "bleue" emmenée par Mutafawwig (Oasis Dream). En se classant deuxième à un peu moins de deux longueurs, ce dernier offre le jumelé gagnant à Saeed bin Suroor. Derrière, monté par Mickaël Barzalona, Path of Thunder (Night of Thunder) se classe troisième à une encolure. En prenant la quatrième place, D’Bai (Dubawi) offre le quarté à la casaque Godolphin.

Le Godolphin Mile possible. Âgé de 4ans, Storm Damage était le concurrent le plus jeune au départ du Ras Al Khor. En sept sorties, il n’a connu la défaite qu’à deux reprises. Le 19 juin à Ascot, dans les Jersey Stakes (Gr3), il avait subitement cédé après avoir animé l’épreuve, terminant au neuvième rang. Sa deuxième défaite a eu lieu lorsqu’il a découvert l’hippodrome de Meydan, le 21 janvier. Il finissait quatrième de l’Al Fahidi Fort (Gr2) remporté par Naval Crown (Dubawi). Mais Storm Damage avait ensuite rapidement repris sa marche en avant en brillant facilement sur le parcours du jour, dans le Business Bay Challenge (L), le 11 février. Après la course, son entraîneur, Saeed bin Suroor, a déclaré à la presse locale : « Il gagne bien. C’est un cheval sympa à avoir dans l’écurie. Les options sont ouvertes en ce qui le concerne : cela pourrait être le Godolphin Mile (Gr2). Frankie a dit qu’il pourrait sans problème être rallongé et aller sur le mile : la question est de savoir s’il va aimer le dirt ou non. En ce qui concerne l’Europe, nous pourrions le diriger vers Royal Ascot. »

Quand Godolphin achetait au Japon. Élevé par Godolphin, Storm Damage est devenu le 22e lauréat black type de son père, Night of Thunder (Dubawi). La mère, la japonaise Sundrop (Sunday Silence), fait partie d’un achat historique de Godolphin, qui l’avait payée 50 millions de yens (377.000 €) à la vente de sélection de la Japan Racing Horse Association en 2001. Elle s’est classée deuxième dans le Fillies' Mile et les 1.000 Guineas (Grs1) avant de remporter deux Grs3 à 4ans. Elle a donné huit gagnants, dont les black types Withman (Poet's Voice) et Nature's Colors (Poet's Voice).