UAE Derby (Gr2) : Crown Pride ou la couronne nippone

International / 26.03.2022

UAE Derby (Gr2) : Crown Pride ou la couronne nippone

MEYDAN (AE), SAMEDI

Il est engagé dans la triple couronne et vient de décrocher les cent points manquants, assurant ainsi sa participation au Kentucky Derby. Crown Pride (Reach the Crown) a également et surtout offert un deuxième succès au Japon dans le UAE Derby après celui de Lani (Tapit) en 2016. Son entourage doit désormais réfléchir sur la suite de son programme. Deux fois lauréat chez lui sur le dirt, l’élève de Teruya Yoshida avait joué de malchance dans les Hyacinth Stakes (L), concluant en retrait. Son entourage n’a pas hésité à effectuer le déplacement malgré la présence de son compatriote Combustion (Discreet Cat), qui l’avait battu à domicile. Bien lui en a pris ! Le jockey australien Damian Lane a donné un excellent parcours à son partenaire, évitant de mettre le futur lauréat trop tôt dans la bagarre avant de lui demander de porter son attaque dans le dernier tournant. À cet instant du parcours, l’américain Pinehurst (Twirling Candy), qui avait rapidement figuré en première ligne aux côtés de l’animateur, Summer is Tomorrow (Summer Front), était sur ses fins et personne ne revenait de derrière. Crown Pride s’est alors assuré le meilleur à 200 mètres du poteau avant de s’imposer par près de trois longueurs sur Summer is Tomorrow alors que le Godolphin Island Falcon (Iffraaj), bon finisseur, décrochait la troisième place.

L’orgueil de Damian Lane. Damian Lane a déclaré : « Mon cheval est bien parti mais il a éprouvé quelques difficultés à trouver la bonne cadence. Une fois bien réglé, il a fait son travail de belle manière, démontrant qu’il était le meilleur. C’est un compétiteur très dur et qui ne manque pas de tenue. Quand vous montez un cheval japonais, il faut avoir confiance car son entourage n’effectue jamais le déplacement à des fins touristiques… » Bhupat Seemar, entraîneur de Summer is Tomorrow, a déclaré que le déplacement aux États Unis restait possible. Le poulain n’est pas engagé mais il peut être inscrit en début de semaine pour 6.000 dollars. Il faudra voir si les 40 points qu’il a décrochés suffiront pour lui trouver une place au départ.

Son père officie à 3.700 €. Crown Pride est un pur produit Shadai, acquéreur de son géniteur, Reach the Crown (Special Week) – deuxième du Japanese Derby (Gr1) –, après les très bons débuts de ses premiers 2ans en 2016. Il a déjà donné des gagnants de Groupe mais n’a pas vraiment confirmé les promesses et l’étalon est parti cette année pour le Arrow Stud, où il est proposé au tarif de 500.000 yens (3.700 €). La mère, Emmy’s Pride (King Kamehameha), a remporté neuf courses dans le circuit régional de NRA et Crown Pride est son premier produit. La deuxième mère, Emmy’s Smile (Agnes Tachyon), a gagné les Anemone Stakes (L) sur le gazon et a produit cinq gagnants dont la placée black type Emmy’s Paradise (Fusaichi Concorde). La souche est arrivée chez Shadai avec l’achat de la quatrième mère, Grey Quill (Forceten), dans les années 1980.

Emmy’s Pride a une pouliche de 2ans par Pyro (Pulpit), très bon étalon de dirt au Japon pour Darley, et un yearling par Nadal (Blame).