Une descendante d’Infamy par Dream Ahead

Élevage / 29.03.2022

Une descendante d’Infamy par Dream Ahead

Deuxième de son maiden à Deauville, au mois d’août de ses 2ans, Estijlaa (Tamayuz) est montée en valeur 42,5 après avoir tenté sa chance, sans réussite, au niveau Groupe. Son 2ans est à l’entraînement et, au haras des Pyrénées, elle vient de donner naissance à une fille de Dream Ahead (Diktat). La deuxième mère de la poulinière, Queen (Sadler's Wells), n'a pas brillé en compétition et est la deuxième mère de Silver Beauty (Aussie Rules), gagnante en Inde des Calcutta 1.000 Guineas et des Calcutta Oaks (Grs1). La troisième mère, Infamy (Shirley Heights), a remporté les International Stakes (Gr1) et les Sun Chariot Stakes (Gr2, à l'époque).

Une petite-fille de Buster's Read par Goken

Cette pouliche a elle aussi vu le jour au haras des Pyrénées. C’est une fille de Goken (Kendargent). Sa mère, Ready to Smile (Distorted Humor), est le premier produit de la gagnante des Mother Goose Stakes (Gr1) : Buster's Read (More than Ready). Ready to Smile a déjà donné un gagnant ainsi que Vega of Saints (Lope de Vega), quatrième de maiden à Chantilly, il y a quelques semaines.

Sea the Moon… sur la famille de Sea the Moon !

Ce mâle est un produit de Sea the Moon (Sea the Stars) et il est né au haras des Pyrénées avec un inbreeding en 3x4 sur la célèbre jument allemande Sacarina (Old Vic). C’est un fils de Maestria (Mastercraftsman), une sœur d’Anasia (Intello), gagnante du Prix Rose de Mai (L).

La deuxième mère, Sahel (Monsun), a produit Sortilège (Tiger Hill), gagnante à 4ans du Premio Lydia Tesio (Gr1, à l'époque) et Soudania (Sea the Stars), lauréate du Prix du Prince d'Orange (Gr3). Sahel est une propre sœur des classiques Schiaparelli et Samum. C'est la famille de l'étalon Sea the Moon et de Seismos (Dalakhani), gagnant du Grosser Preis von Bayern (Gr1).