Bakeel, de Deauville à Royal Ascot

International / 27.04.2022

Bakeel, de Deauville à Royal Ascot

Ascot (GB), mercredi

Du ring de Deauville à Royal Ascot, le voyage est long, mais un poulain rapide peut le parcourir sans problème. Bakeel (Sioux Nations), élevé par Volute Partnership et acheté 77.000 € à la vente d’août Arqana où il était présenté par le haras des Capucines, s’est imposé de belle manière pour ses débuts dans les Royal Ascot Two-Year-Old Conditions Stakes, une course à conditions sur 1.000m. Un peu exubérant au rond, le représentant du cheikh Abdullah Almalek Alsabah s’est montré sage comme une image après le départ. Il a galopé sur la ligne de tête et il est reparti sous les attaques du favori, Whistle and Flute (Dandy Man), qui avait déjà gagné, pour s’imposer par une grande longueur.

La souche de Volta. Bakeel était déjà passé sur le ring de Deauville à la vente d’élevage Arqana, quand il était foal. Présenté par La Motteraye, il avait atteint 33.000 €. Il est le premier produit de Volute (Rock of Gibraltar), qui a gagné deux courses pour la casaque de David Salabi, une demi-sœur de Plain Vanilla (Kendor) qui a produit, entre autres, Vespera (Teofilo), deuxième dans le Prix Fille de l’Air (Gr3), et une demi-sœur de Volta (Siyouni), lauréate du Prix de Sandringham (Gr2) et placée dans le Prix de Diane et le Prix Rothschild (Grs1).

Volute, achetée 65.000 € à la vente d’élevage Arqana en 2020 par Oceanic Bloodstock, a une pouliche yearling par Sea the Moon (Sea the Stars).