Barberstown Castle Novice Chase (Gr1) : Blue Lord, avec la maestria de Paul Townend

International / 29.04.2022

Barberstown Castle Novice Chase (Gr1) : Blue Lord, avec la maestria de Paul Townend

Barberstown Castle Novice Chase (Gr1)

Blue Lord, avec la maestria de Paul Townend

Le "FR" Blue Lord (Blue Brésil) est un cheval avec lequel il faut pianoter et venir au dernier moment. Son jockey, Paul Townend, l’a parfaitement compris et il a donné une leçon de monte pour enlever le Barberstown Castle Novice Chase (Gr1) à l’issue d’une superbe lutte face à Cœur Sublime (Elusive Pimpernel) et Rachael Blackmore.

Blue Lord s’est montré allant en début de course et il a toujours été sur le mors. Son partenaire s’est évertué à le faire attendre à proximité de la tête. Profitant de la faute de l’animateur Saint Sam (Saint des Saints) à la réception de l’avant-dernier fence, Cœur Sublime a pris le meilleur et s’est détaché, faisant illusion pour la victoire. Mais Blue Lord s’est lancé à sa poursuite, venant à sa hauteur pour franchir l’ultime fence. Dans les derniers mètres, le représentant de Simon Munir et Isaac Souede s’est assuré une tête d’avance pour s’imposer. Cœur Sublime a conclu deuxième devant un autre French bred Gabynako (Tirwanako). L’élevage français poursuit donc sa razzia à Punchestown, face au tout puissant élevage irlandais.

Victime de problèmes respiratoires, Gentleman de Mée (Saint des Saints) a dû être déclaré non partant.

Willie Mullins et sa moisson de succès de Gr1. Grâce à Blue Lord, Willie Mullins a enlevé sept des huit Grs1 déjà disputés au Festival de Punchestown 2022. Il a expliqué au micro de Racing TV : « Je me suis plus concentré sur mon autre pensionnaire, Saint Sam, qui a fait plusieurs fautes, et sur Haut en Couleurs. Pour aller sur l’avant-dernier fence, ils ont accéléré et j’ai pensé que Saint Sam allait faire une drôle de course. Mais il a fait une erreur sur cet obstacle. Paul [Townend, jockey de Blue Lord, ndlr] a tiré toute la quintessence de Blue Lord. Il m’avait dit qu’il ne voulait pas venir trop tôt en tête car à Leopardstown, une fois devant, le cheval regardait partout. Il l’a d’ailleurs encore fait aujourd’hui. Une fois en tête, il pense que la course est finie et il se déconcentre»

La famille d’un deuxième du Ferdinand Dufaure. C’est en Meurthe-et-Moselle que Philippe Morruzzi et Raymonde Demaison ont fait naître Blue Lord. Ce dernier est un fils de Blue Brésil (Smadoun), étalon à Glenview Stud en Irlande, et de Lorette (Cachet Noir), une jument inédite dont il est le meilleur produit. Lorette est morte en 2018. Blue Lord est le neveu de Bal Express (Balko), vainqueur en haies et en steeple à réclamer. C’est la souche de Mely Moss (Tip Moss), deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), vainqueur des Prix Le Touquet et Univers II. Présenté par le haras de la Croix Sonnet à la vente d’été Arqana en 2017, il avait été acheté 35.000 € par George Mullins.