Coolmore Kew Gardens Irish EBF Mares Champion Hurdle (Gr1) : Une "Henderson" peut en cacher une autre

International / 30.04.2022

Coolmore Kew Gardens Irish EBF Mares Champion Hurdle (Gr1) : Une "Henderson" peut en cacher une autre

Punchestown (IE), samedi

On attendait l’épatante Épatante (No Risk at All) dans le Mares Champion Hurdle (Gr1) de Punchestown… mais c’est une autre pensionnaire de Nicky Henderson, Marie’s Rock (Milan), qui s’est imposée, venant voler la vedette à sa camarade d’entraînement ainsi qu’à Stormy Ireland (Motivator), laquelle disputait la dernière course de sa carrière. Jamais loin, Marie’s Rock a été courageuse pour s’imposer d’une longueur un quart devant Stormy Ireland, Nico de Boinville ayant de plus perdu sa cravache. Stormy Ireland ne démérite pas tandis qu’Épatante se classe troisième à une demi-longueur sans vraiment inquiéter la pensionnaire de Willie Mullins. Si l’on prend le classement tel quel, il peut apparaître décevant mais il faut relativiser : il est très difficile d’être au top à Cheltenham (deuxième du Champion Hurdle), puis à Aintree (gagnante du Aintree Hurdle)… puis à Punchestown ! Sa troisième place est en réalité très bonne. Les autres sont à distance.

Marie’s Rock après le Mares’ Hurdle de Cheltenham. Contrairement à Épatante, Marie’s Rock a fait l’impasse sur Aintree. La représentante de Middleham Park Racing confirme sa victoire dans le Mares’ Hurdle (Gr1) et ses nombreux propriétaires vont probablement fêter cela avec enthousiasme ! Nicky Henderson a déclaré : « Nous aimons venir à Punchestown ! Nous avons dû aligner deux juments pour battre Stormy Ireland, qui avait l’air d’avoir gagné. Marie’s Rock est spéciale mais elle est dure et elle a répondu présent toute l’année, tout comme Épatante. Elles ont toutes les deux réalisé une magnifique saison. J’avais trouvé Marie’s Rock excellente il y a deux saisons de cela et je n’ai aucune idée de ce qu’il s’est passé l’an dernier. Je l’avais complètement perdue et je suis ravi de l’avoir retrouvée. Il y a eu du rythme et elle a de la tenue. Elles ont avancé et je crois que cela avait pour but de mettre la tenue d’Épatante à l’épreuve mais, de l’autre côté, cela a probablement aidé Marie’s Rock. »

Sa mère a gagné un Gr3 sur le tard. Marie’s Rock a été élevée en Irlande par Daniel Breen. C’est une fille de Milan (Sadler’s Wells), qui entame en 2022 sa 19e saison de monte à Grange Stud, un des satellites obstacle de Coolmore. Il officie à 8.000 € et a donné 11 gagnants de Gr1.

Marie’s Rock a été acquise 35.000 € par Highflyer et Middleham Park – alors qu’elle était store – lors de la Landrover Sale. Elle a débuté à 4ans en plat et n’a découvert les haies qu’au mois de décembre de sa première année de compétition. La mère, By the Hour (Flemensfirth), a gagné sur les haies mais aussi un Gr3 handicap à 8ans sur le steeple-chase en Irlande. Son autre partant est un bon cheval de gros handicap. Arcadian Sunrise (Arcadio) a en effet remporté deux courses en plat (pris en 40 de valeur) et cinq sur les obstacles.

Marie’s Rock est le quatrième gagnant de Gr1 en tant que père de mère pour le top étalon Flemensfirth (Alleged). Agé de 30ans, il est encore en vie mais est retraité à Beeches Stud.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.