Jockey Club Stakes (Gr2) : Yibir retrouve l’Europe avant les Man O’War

International / 28.04.2022

Jockey Club Stakes (Gr2) : Yibir retrouve l’Europe avant les Man O’War

Newmarket (GB), vendredi

Dans le monde d’avant (quand les courses dans les pays du Golfe et les P.S.F. n’existaient pas), les Jockey Club Stakes (Gr2) étaient la course de rentrée parfaite pour les chevaux d’âge sur le chemin de la Coronation Cup (Gr1). Vendredi, il y aura au départ un très bon cheval, Yibir (Dubawi), qui n’a pas été vu en Europe depuis les Great Voltigeur Stakes (Gr2) à la mi-août. Il a ensuite remporté le Jockey Club Derby à Belmont Park et le Breeders’ Cup Turf (Gr1) à Del Mar. Le pensionnaire de Charlie Appleby ne fera pas sa rentrée car il vient de se classer deuxième, avec des regrets, dans la Longines Sheema Classic (Gr1). O tempora, o mores ! Il a pris trois millions de livres de gains, soit plus que les Derby winners St Mark’s Basilica (2,19 millions), Hurricane Lane (1,98 million) et Adayar (1,45 million). Un autre signe que les temps ont changé : Yibir ne prépare pas la Coronation Cup mais les Man O’ War Stakes (Gr1), qui sont à l’affiche dans quinze jours à Belmont Park avec 700.000 $ (660.000 €) d’allocations, alors que la Coronation Cup offre une enveloppe de 450.000 £ (533.664 €).

Il est au-dessus du lot.  Yibir porte trois livres de pénalisation mais, sur le papier, la seule menace pour lui est le long voyage vers les boîtes qui peut le tendre. Mark Johnston, qui a remporté cette course à quatre reprises, aligne deux partants en association avec son fils Charlie. Living Legend (Camelot) a passé un bon hiver sur les P.S.F. et il a amassé 142.795 £ de gains, plus du double de l’allocation au gagnant des Jockey Club Stakes. West End Charmer (Nathaniel), désormais monté trop haut pour les handicaps, effectuera au contraire sa rentrée et ses débuts pour l’Écossais. Outbox (Frankel) a multiplié par trois ses gains avec le succès dans le H.H. The Amir Trophy (Gr1 local) à Doha. Raymond Tusk (High Chaparral), après trois sorties décevantes sur les claies, est revenu en plat et s’est classé bon deuxième dans les John Porter Stakes (Gr3). Il a 7ans et il est le seul entier au départ car le vénérable (9ans) Red Verdon (Lemon Drop Kid) a été castré à la fin de sa campagne de 5ans.

16h35 • Betfair Exchange Jockey Club Stakes

Gr2 - Plat - 115.000 € - 2.400m

Pour chevaux de 4ans et plus

Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]
1 YIBIR (H4) Dubawi-Rumh Godolphin C. Appleby W. Buick (6) 59 [-]
2 LIVING LEGEND (H6) Camelot-Jazz Girl Assoc. B. Richmond/Alick Richmond M. Johnston J. Fanning (4) 57,5 [-]
3 OUTBOX (H7) Frankel-Emirates Queen Hambleton Racing Ltd Ar. Watson Mlle H. Doyle (1) 57,5 [-]
4 RAYMOND TUSK (M7) High Chaparral-Dancing Shoes The Unlikely Lads A. King M. Harley (5) 57,5 [-]
5 RED VERDON (H9) Lemon Drop Kid-Porto Marmay T. H. R. Arculli E. Dunlop M. Ghiani (3) 57,5 [-]
6 WEST END CHARMER (H6) Nathaniel-Solar Midnight M. Mchale M. Johnston R. Moore (2) 57,5 [-]

 

Newmarket Stakes (L)

Nations Pride, le Mishriff 2.0

Trois parmi les quatre candidats aux Newmarket Stakes (L) sont engagés dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). La Listed, jugée comme un petit trial classique, a fourni le dernier Derby winner en 1985, quand Slip Anchor (Shirley Heights) s’était imposé, mais il ne faut pas remonter si loin dans le passé pour trouver Mishriff (Make Believe) qui, en 2020, après une promenade dans cette préparatoire, est venu nous rendre visite et a remporté le French Derby.

Le favori de cette année est le Godolphin Nations Pride (Teofilo), dont on peut parler comme d’un Mishriff 2.0. Comme lui, il a couru pendant l’hiver dans le Golfe. Il a gagné le Jumeirah Derby, Groupe zéro mais avec 200.000 $ (188.800 €) d’allocations avec, à la clé, un rating de 102. Il y a deux ans, Mishriff avait décroché 101 pour sa deuxième place dans le Saudi Derby.

Un lot de quatre partants. Nations Pride n’est pas engagé dans les Derby, au contraire de ses rivaux, Hoo Ya Mal (Territories) et Subastar (Sea the Stars). Le premier a effectué sa rentrée dans les Craven Stakes (Gr3) de Native Trail (Oasis Dream). Il a terminé correctement à la troisième place. Subastar fera sa rentrée après avoir remporté de belle manière un maiden sur le mile de Newmarket en septembre. Les trois qui l’ont suivi ont tous gagné en affichant des ratings entre 92 et 99. Hoo Ya Mal est à 50/1 dans l’antepost betting d'Epsom et Subastar à 40/1. Le quatrième au départ, Austrian Theory (Awtaad), n’a pas d’engagement classique.

14 h 50 • Best Odds On The Betfair Exchange Newmarket Stakes

L - Plat - À conditions - Mâles - 52.000 € - 2.000m

Pour mâles et hongres de 3 ans.

Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]
1 AUSTRIAN THEORY (M3) Awtaad-Cedar Sea Dr J. Walker M. Johnston J. Fanning (2) 57 [-]
2 HOO YA MAL (M3) Territories-Sensationally A. Al Shaikh A. M. Balding M. Ghiani (3) 57 [-]
3 NATIONS PRIDE (M3) Teofilo-Important Time Godolphin C. Appleby W. Buick (4) 57 [-]
4 SUBASTAR (M3) Sea the Stars-Suba Cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum R. Varian D. Egan (1) 57 [-]

King Charles II Stakes (L)

Le "FR" Noble Truth peut se racheter

Photo 2 : Noble Truth (Crédit Racing Post)

Le "FR" Noble Truth (Kingman), deuxième du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), reprend son chemin après la mauvaise expérience dans le Saudi Derby (Gr3) où il a terminé à 65 longueurs du gagnant. Dans les King Charles II Stakes (L), il portera trois livres de surcharge pour sa victoire dans les Flying Scotsman (L) en septembre, et son entraîneur, Charlie Appleby, espère que le retour sur 1.400m aidera l’élève de Jean-Pierre Dubois qui est engagé dans l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Les quatre autres au départ n’ont pas d’engagement classique. Gubbass (Mehmas), quatrième lors de sa rentrée dans les Greenham (Gr3), est dangereux avec son rating 108, alors que Ribhi (Dark Angel) a déçu dans l’European Free Handicap (L). Les deux partants de Nick Bradley, la pouliche Honey Sweet (Adaay) et Eldrickjones (Cotai Glory), sont les outsiders.

15h25 • Betfair King Charles II Stakes

L - Plat - À conditions - 52.000 € - 1.400m

Pour chevaux de 3ans

Cheval Origines Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]
1 NOBLE TRUTH (M3) Kingman-Speralita Godolphin C. Appleby W. Buick (2) 58,5 [-]
2 ELDRICKJONES (M3) Cotai Glory-Dream Impossible Ec. Nick Bradley Racing R. Fell B. Curtis (1) 57 [-]
3 GUBBASS (M3) Mehmas-Vida Amorosa J. Al Attiyah R. Hannon R. Moore (4) 57 [-]
4 RIBHI (M3) Dark Angel-Rihaam Shadwell Estate Company  Ltd M. P. Tregoning J. Crowley (5) 57 [-]
5 HONEY SWEET (F3) Adaay-Sweet Sienna Assoc. Nick Bradley Racing 14 & Mrs E K. R. Burke Cl. Lee (3) 56 [-]
× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.