King’s Best

Le Mot de la Fin / 30.04.2022

King’s Best

Niksar (Le Haar), lauréat des 2.000 Guinées (Gr1) en 1965, est encore à ce jour le dernier FR à avoir remporté le classique sur le mile. Mais, contrairement à ce que nous avons écrit hier soir dans « Le mot de la fin », il n’est pas le dernier produit de l’élevage français à avoir remporté cette épreuve de prestige. En effet, cette place particulière dans l’histoire de l’élevage de notre pays revient à King’s Best (Kingmambo), qui a remporté la course de Newmarket en 2000. Bien que n’étant pas un FR, King’s Best est né au haras d’Étreham en janvier 1997. Frère de la gagnante d’Arc Urban Sea (Miswaki), il a été vendu pour 2,3 millions de francs à Charlie Gordon-Watson pour Saeed Suhail, comme yearling, à Deauville. À 2ans, sous l’entraînement de Sir Michael Stoute, King’s Best avait remporté les Acomb Stakes (L) dans un style qui avait fait de lui le favori des "books" dans le Derby d’Epsom (Gr1). Dans les 2000 Guinées (Gr1), Giant’s Causeway (Storm Cat) n’avait rien pu faire face à l’accélération puissante de King’s Best, lequel s’était imposé de plus de trois longueurs, malgré une progression chaotique dans un lot extrêmement fourni. Il a débuté sa carrière d’étalon à Kildangan Stud, avant de rejoindre le haras du Logis pour trois années et, enfin, le Japon. On lui doit 105 black types en plat, 34 gagnants de Groupe dont huit au niveau Gr1.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.