Les courses, c’est la France

Courses / 29.04.2022

Les courses, c’est la France

Les courses, c’est la France

Par Serge Tardy, président de la société hippique de Marseille et président des propriétaires au galop

« Le modèle économique des courses françaises est un modèle d’excellence reconnu partout dans le monde, car il est fondamentalement ancré sur tout le territoire à travers ses 235 hippodromes.

Nos champs de courses sont véritablement la vitrine de notre sport. Une vitrine invite à découvrir, inspire et fait ensuite vivre des émotions. Vous fermez un hippodrome, une vitrine, et c’est tout un public que vous risquez de voir se détourner des courses, de passer à la "boutique" d’à côté. L’étendue de notre maillage territorial fait notre force, car elle est primordiale dans la réussite commune. Grâce à nos 235 hippodromes installés partout en France, les courses font réellement partie du patrimoine culturel de tout un pays. Grâce à nos hippodromes, les courses, c’est la France.

Paris sans les régions ne serait pas Paris. Et inversement. Chaque hippodrome a besoin de l’autre, ce qui se passe chez l’un a des répercussions chez l’autre : le public nantais est aussi le public parisien. C’est parce qu’il y a un hippodrome à Châtillon-sur-Chalaronne que les événements organisés à Paris sont ce qu’ils sont. Sinon, comment amener la France aux courses ?

Chaque hippodrome sert donc une cause commune, des valeurs communes. C’est un tout. Ensemble, ils engendrent d’énormes retombées économiques directes et indirectes ainsi que des répercussions positives sur les aspects humains et sociaux. Les 235 hippodromes français constituent un réseau. Et c’est en nous appuyant sur eux que nous pouvons, collectivement (institution des courses, élus de la république et des territoires) renforcer et dynamiser un modèle unique, à la fois sportif, agricole et économique. Des milliers de salariés permanents ou vacataires, des dizaines de milliers de sociétaires et de nombreux emplois indirects dans les entreprises locales générés par les courses hippiques sont intimement liés à l’essor économique et au développement rural du territoire.

De plus, chaque hippodrome répond aux enjeux de la filière tant sur la qualité environnementale que sur le respect du bien-être équin au sein de ses infrastructures. En cela, ils sont aussi le relais permanent de nos valeurs. La Fédération nationale des courses hippiques a conçu le label EquuRES "Hippodrome", un label spécifiquement adapté aux champs de courses, quelles que soient leur localisation et leur taille. Ce système de labellisation des hippodromes nous oblige à faire évoluer nos infrastructures, à sans cesse améliorer leur fonctionnement en matière d’engagement, de progression et d’excellence. Il permet d’embellir la vitrine des courses et de proposer un spectacle au plus près des attentes de nos clients : parieurs, visiteurs, amateurs, passionnés, professionnels, propriétaires…

Les hippodromes ne sont pas seulement un écrin, ils sont l’interface, ce qui nous lie à notre public. Ils reflètent notre engagement vis-à-vis de nos clients, de notre passion, et méritent l’attention et l’investissement de tous, socioprofessionnels et élus. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.