Miss(es) France

Courses / 26.04.2022

Miss(es) France

La dernière victoire française dans les 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1) remonte à 2014 avec Miss France ** (Dansili), entraînée par André Fabre. Dimanche, l’entraîneur comptera sur Zellie ** (Wootton Bassett), deuxième du Prix Imprudence (Gr3). C’est donc sur le Rowley Mile que se jouera la revanche avec Malavath (Mehmas), qui l’a battue à Deauville. Les 1.600m de Newmarket seront l’Everest de la pensionnaire de Francis-Henri Graffard, laquelle aura derrière elle ses nombreux et enthousiastes propriétaires.

Malavath porte les couleurs d’Everest Racing, en association avec Barbara Keller et David Redvers. Ce sont donc 24 copropriétaires qui encourageront la pouliche dimanche, à Newmarket. Ghislain Bozo, fondateur d’Everest Racing, nous a dit : « Malavath a travaillé lundi matin. Nous étions présents et elle a bien galopé. Nous allons voir comment elle récupère, mais normalement, oui, c’est bon : on y va ! Tous les feux sont au vert. Nous pensons qu’elle est montée sur sa rentrée dans le Prix Imprudence. Dès lors, il n’y a pas de raison de ne pas y aller ! »

De Where the turf meets the surf au Home of Horse Racing. Malavath continue de faire voyager et rêver ses propriétaires, qui avaient fait le choix de la garder à l’entraînement à 3ans plutôt que de la présenter en vente. Deuxième du Breeders’ Cup Juvenile Filly Turf (Gr1), c’est désormais au Home of Horse Racing qu’elle va les emmener. Newmarket, son Rowley Mile, ses Guinées qui font rêver tout propriétaire. « C’est le but d’Everest Racing que de relever les défis. C’est dans cet état d’esprit que nous sommes allés courir la Breeders’ Cup, dans cet état d’esprit que nous allons à Newmarket et Francis Graffard aussi. La distance des 1.600m constitue un petit doute pour son entraîneur. Mais on trouve de la tenue dans son papier maternel. C’est un défi, certes, mais ce n’est pas plus facile de gagner une Poule d’Essai des Pouliches ! Elle a déjà bien fait en ligne droite, elle voyage bien, elle a un tempérament exceptionnel… Il faut y aller. Christophe Soumillon doit lui être associé. Nous sommes en train d’organiser le déplacement, nous serons plus de vingt à nous rendre sur place. C’est super : le but des racing clubs, c’est de créer la passion et l’engouement. »

Zellie annoncée avec Tom Marquand. Si l’on en croit la presse britannique, Zellie sera confiée à un jockey britannique, Tom Marquand, à la recherche de son premier classique. Après les forfaits, elles sont encore seize en lice. Malavath et Zellie sont respectivement cinquième et sixième favorites du classique, mais le betting est ouvert : Malavath est proposée aux alentours de 7 à 8/1 et Zellie entre 8 et 10/1. Zellie, représentante des Qataris d’Al Wasmiyah Racing, devrait apprécier le retour sur 1.600m, elle qui a gagné le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Prise de vitesse au moment du démarrage dans l’Imprudence, la pouliche au modèle imposant devrait courir en progrès et l’Imprudence lui aura permis de découvrir le sport particulier que sont les courses en ligne droite.

Photo 4 : Tenebrism, la fille d’Immortal Verse

Immortal Verse favorite via sa fille… La favorite des bookmakers est la représentante "O’Brien" Tenebrism (Caravaggio), la fille d’Immortal Verse (Pivotal). Invaincue en deux sorties, elle va passer un test sur la distance puisqu’elle a couru sur 1.000m pour ses débuts avant de remporter les Cheveley Park Stakes (Gr1), sur les 1.200m de Newmarket : pour l’aspect "Rowley", pas de problème, mais l’aspect "mile" est un point d’interrogation. La deuxième favorite est Discoveries (Mastercraftsman), propre sœur d’Alpha Centauri et gagnante des Moyglare Stud Stakes. Jessica Harrington a prévenu : piste rapide obligatoire. La météo est de son côté !

On trouve ensuite Homeless Songs (Frankel), gagnante pour sa rentrée des 1.000 Guineas Trial (Gr3) à Leopardstown. C’est une représentante de Moyglare Stud, mais Dermot Weld n’a pas encore décidé si elle sera au départ… Il a annoncé lundi à la presse britannique que la présence de sa pouliche serait décidée mercredi, voire jeudi au plus tard, à 50/50 avec l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Notons que Godolphin et Charlie Appleby ont changé leur fusil d’épaule avec Wild Beauty (Frankel), la gagnante des Fred Darling Stakes (Gr3) qui sera finalement présente dimanche à Newmarket. L’entraîneur a indiqué : « Elle est gagnante de Gr1 au Canada et la ligne est bonne. Je pense qu’elle détient une belle chance. Dans la préparatoire, elle a été courageuse et le passage des 1.400m au mile devrait lui plaire. L’an dernier, elle avait montré des progrès en étant alignée sur 1.600m. Je pense qu’on peut espérer que cela soit encore le cas dimanche. »

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.