Morgan Regairaz doit encore s’armer de patience

Autres informations / 23.04.2022

Morgan Regairaz doit encore s’armer de patience

Morgan Regairaz doit encore s’armer de patience

Les conséquences de la chute de Morgan Regairaz alors qu’il montait Galop Marin (Black Sam Bellamy) dans le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) l’an dernier, se font encore sentir. Le jockey n’a monté qu’une seule fois depuis, début mars à Compiègne. Et il devra encore s’armer de patience avant de se remettre en selle, comme il l’a indiqué sur ses réseaux sociaux : « Suite à ma chute avec Galop Marin à l’automne, qui m’a écarté des pistes trois mois à cause d’une fracture opérée à un avant-bras, il s’est avéré que j’avais aussi une rupture d’un tendon d’une cuisse. Malgré le diagnostic tardif de cette atteinte, j’ai tout tenté pour être de retour à cheval au début de la saison. Malheureusement, une seule course a suffi pour confirmer que, en plus de me faire souffrir, cette blessure me privait de tout équilibre et force en course. J’ai donc dû à nouveau m’arrêter pour être opéré hier [lire jeudi, ndlr] : une greffe de tendon pour remplacer celui qui est abîmé. Une nouvelle balafre de vingt bons centimètres plus tard, l’opération s’est bien passée et je prends maintenant mon mal en patience. Réaliste, je ne pense pas pouvoir être de retour avant le courant de l’été… D’ici là on ne lâche rien — j’ai hâte de retrouver la compétition. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.