Prix Cléopâtre (Gr3) : Place du Carrousel s’affirme

Courses / 29.04.2022

Prix Cléopâtre (Gr3) : Place du Carrousel s’affirme

Prix Cléopâtre (Gr3)

1re PLACE DU CARROUSEL

2e SAMAHRAM

3e KAWIDA

Place du Carrousel s’affirme

L’an dernier, Harajaku (Deep Impact), nommée en référence à un quartier très festif et haut en couleur de Tokyo, avait remporté le Prix Cléopâtre (Gr3). Cette année, c’est encore une autre pouliche nommée en référence à un haut lieu d’une capitale mondiale qui a triomphé : Place du Carrousel (Lope de Vega). Et pour chercher une autre similitude entre les deux pouliches, il suffit de regarder dans la colonne des entraîneurs... André Fabre ! C’est également une grande journée pour les couleurs d’Al Shaqab Racing qui ont formé le jumelé gagnant avec la deuxième place de Samahram (Sea the Moon).

De la dernière à la première place. À l’ouverture des stalles, la visiteuse Kawida (Sir Percy) s’est installée en tête de course. Elle a été relayée dans la ligne d’en face par Regalis (Dubawi) et Hometruths (Frankel), et l’allure a été régulière. Montée sagement en dernière position, Place du Carrousel a été légèrement accompagnée par son jockey, Mickaël Barzalona, à l’amorce du dernier tournant. Longtemps restée dans le dos de sa compagne de casaque, Samahram, à l’entrée de la ligne droite, Place du Carrousel a passé une nouvelle vitesse après avoir reçu une petite claque. Seule en tête à 100m du but, elle n’a ensuite plus été rejointe. À trois quarts de longueur, Samahram s’empare de la deuxième place. La pensionnaire de Francis-Henri Graffard devance d’une tête Kawida.

Une participation aux Prix Saint-Alary et de Diane possible. Place du Carrousel avait débuté sur le sable de Deauville, le 24 novembre, en étant battue du minimum par Wootton Diva (Wootton Bassett), une pensionnaire de Stéphane Wattel. Plus revue à 2ans, elle venait d’effectuer une rentrée gagnante dans un Maiden à Fontainebleau. Mais, peu après avoir passé la ligne d’arrivée, la pouliche avait fait un violent écart en découvrant le passage de route, entraînant dans sa chute la débutante Catalina (Al Wukair). Vendredi, pour son premier essai au niveau Groupe, Place du Carrousel a confirmé l’estime de son entourage et peut ainsi poursuivre son rêve de "classique". Représentant en France d’Al Shaqab Racing, Rupert-Pritchard Gordon, a déclaré au sujet des deux premières : « Nous sommes vraiment très contents. Voir des pouliches qui passent d’un Maiden à une course de Groupe de cette façon, c’est vraiment sympathique. Nos deux pouliches ont certainement été aidées par une course régulière, ce qui a permis aux attentistes de revenir. Elles ont toutes les deux montré de belles accélérations dans la phase finale. Nous allons voir ce que décide André Fabre pour Place du Carrousel, mais il n’est pas impossible qu’elle soit au départ du St Mark’s Basilica Coolmore Prix Saint-Alary et du Prix de Diane Longines (Grs1). »

Mention très bien pour Samahram. Lauréate pour ses débuts en compétition à Saint-Cloud, le 24 mars, Samahram disputait seulement sa deuxième course vendredi. Tardive, elle n’avait pas été engagée dans les épreuves classiques en début de saison. Mais avec cette deuxième place, synonyme d’obtention d’un caractère si précieux, la pensionnaire de Francis-Henri Graffard remplit pleinement son contrat. L’entraîneur cantilien a confié : « Samahram ne me surprend pas du tout. C’est une pouliche encore très verte. Étant donné qu’elle a couru à une seule reprise, elle a tendance à tout faire n’importe comment. En partant, elle a tiré. Je pense que nous sommes tout simplement battus par meilleure. Pour la suite de son programme, rien n’est encore décidé. Il faut déjà voir comment elle récupère. » Rupert-Pritchard Gordon a ajouté : « Samahram a vraiment progressé car c’est une pouliche très tardive. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle n’avait pas été engagée dans les épreuves classiques. Nous sommes contents de sa deuxième place. J’espère que c’est une pouliche qui parviendra à gagner une Listed ou un Gr3. »

Kawida fait une bonne rentrée. Kawida était la concurrente la plus titrée. À 2ans, l’élève et représentante de Kirsten Rausing avait été irréprochable en quatre sorties. À la fin du mois d’octobre, Kawida avait notamment gagné les Montrose Fillies’ Stakes (L). Vendredi, elle passait un test sur la distance car elle n’avait jamais couru sur plus de 1.600m. Et avec cette troisième place, le test s’est avéré concluant. Son entraîneur, Ed Walker, a déclaré : « Elle a vraiment bien couru. Les deux premières avaient déjà fait leur rentrée. Elle faisait sa rentrée et a probablement un peu manqué. Le manque de train n’a pas vraiment joué en sa faveur. Enfin, elle sera mieux dans un terrain plus souple. Le challenge sera donc de voir où la pluie va tomber désormais ! »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/PLACEDUCARROUSEL.pdf

Sa mère a gagné le Prix du Conseil de Paris. Élevée par Ballylinch Stud, Alexis et Fan Adamian, Place du Carrousel a été achetée 260.000 € par Nicolas de Watrigant pour le compte d’Al Shaqab Racing à la vente de sélection 2020 d’Arqana. Elle était présentée par Ballylinch Stud. Cette année-là à Deauville, l’homme de Mandore International Agency avait acheté pour Al Shaqab Racing plusieurs très bons chevaux à l’image de Samahram (deuxième du Prix Cléopâtre, Gr3), Shaikha (Prix de Lisieux), Armor (Molecomb Stakes, Gr3), Good Too (Prix de Montaigu), Welwal (Prix de Fontainebleau, Gr3), Caracal (Prix du Four à Chaux)…

Place du Carrousel est une fille de Lope de Vega (Shamardal), étalon à Ballylinch Stud. Sa mère, Traffic Jam (Duke of Marmalade), a débuté par une victoire à 3ans sur 2.400m à Clairefontaine. À 4ans, elle s’est classée deuxième du Grand Prix de Compiègne et troisième du Prix Hubert Baguenault de Puchesse (Ls). Elle a ensuite gravi les échelons pour gagner le Prix du Conseil de Paris (Gr2) et terminer quatrième du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Place du Carrousel est son premier partant en France. Traffic Jam a aussi une 2ans, Nariman Point (Dubawi) qui est entraînée par Nicolas Clément pour Alexis Adamian et Ballylinch Stud.

La deuxième mère, Place de l’Étoile (Sadler’s Wells), a remporté une course au mois d’octobre de ses 2ans. Elle s’est ensuite classée sixième du Prix Saint-Alary (Gr1). Place de l’Étoile est aussi la grand-mère de Last Sight (Showcasing), placé de Gr3 sur 1.200m à 2ans en Nouvelle-Zélande.

Giant's Causeway

Shamardal

Helsinki

Lope de Vega

Vettori

Lady Vettori

Lady Golconda

PLACE DU CARROUSEL (F3)

Danehill

Duke of Marmalade

Love Me True

Traffic Jam

Sadler's Wells

Place de L’Étoile

Sweet Emotion

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’11”73

De 1000m à 600m : 00’28’’34

De 600m à 400m : 00’11’’86

De 400 à 200m : 00’11’’71

De 200m à l’arrivée : 00’11’’73

Temps total : 2’15”37