Prix de la Société des Courses de La Chartre-sur-le-Loir (Classe 2) : Long Ridge Road sûrement

Courses / 28.04.2022

Prix de la Société des Courses de La Chartre-sur-le-Loir (Classe 2) : Long Ridge Road sûrement

Le Mans, jeudi

Irréprochable depuis le début de sa carrière, Long Ridge Road (Ribchester) n’avait cependant pas réussi à ouvrir son palmarès en deux sorties à 2ans. C’est finalement en tout début d’année de 3ans que la représentante de White Birch Farm était parvenue à ouvrir facilement son palmarès, dans un maiden sur 1.900m. Retrouvant le parcours de sa première victoire dans une Classe 2, le 5 mars, Long Ridge Road avait fini fort pour s’emparer de la deuxième place. Jeudi, elle retrouvait le gazon qu’elle n’avait plus foulé depuis sa quatrième place en débutant, dans des conditions dantesques, dans le Prix de Saint-Désir (Inédites) à Deauville.

Sur une piste mesurée bon souple (3,3), Long Ridge Road a été montée en confiance par son jockey, Coralie Pacaut. Évoluant à trois quarts de longueur de l’animateur, Titanium (Zarak), elle a ensuite été quelque peu gênée lorsque le pensionnaire d’Alessandro & Giuseppe Botti s’est mis à pencher dans le premier tournant. Reprenant sa place, la pensionnaire de Jean-Claude Rouget a rapidement attaqué Titanium à la sortie du tournant final. Et après avoir reçu une petite claque à mi-ligne droite, Long Ridge Road est bien repartie pour triompher d’une demi-longueur. Titanium ne démérite pas en prenant une nette deuxième place. Confirmant ses débuts victorieux à Angoulême, Indya (Pastorius) prend la deuxième place, une longueur et demie plus loin.

Objectif black type. Rencontré à Longchamp, son entraîneur, Jean-Claude Rouget, a déclaré : « Elle est honnête. Nous allons essayer de lui faire décrocher son black type dans l'année, mais j'aimerais aussi qu'elle gagne sa Classe 1. Je pense qu'elle sera peut-être un peu mieux sur plus long. » Encore à cheval, Coralie Pacaut a ajouté sur Equidia : « Devant, Titanium n’était pas évident et il n’était pas vraiment à l’écoute de son jockey. Ma partenaire était bien à l’écoute. Nous ne sommes pas allés vite durant la course, c’est pour cette raison que je suis assez rapidement venue à la hauteur du poulain de tête. Elle a vraiment bien gagné. »

La sœur d'une multiple placée de Groupe. Élevée par Ballinacurra Stud, Long Ridge Road est passée deux fois en vente. Foal chez Goffs, elle avait été achetée 140.000 € par Epona Bloodstock. Chez Tattersalls, présentée yearling dans le book 1, elle a été achetée 185.000 Gns par White Birch Farm et Demi O'Byrne. C'est une fille de l'étalon de Godolphin Ribchester (Iffraaj) et de Surrey Storm (Montjeu), qui, après un début de carrière modeste en Angleterre, a rejoint les boxes de Gina Rarick, chez laquelle elle a pris quelques places dont une deuxième au niveau réclamer à Longchamp. Long Ridge Road est le cinquième produit de sa mère et le quatrième gagnant. La poulinière a notamment donné Aroha (Kodiac), deuxième des Princess Margaret Keeneland Stakes (Gr3, 1.200m) et troisième des Albany Stakes (Gr3, 1.200m). Surrey Storm a aussi un 2ans par Ribchester.

La deuxième mère, Dont Dili Dali (Dansili), a gagné trois courses, dont les Masaka Stakes (L, 1.600m), et a terminé troisième des Dahlia Stakes (Gr3, 1.800m). C'est la mère de Mitchum Swagger (Paco Boy), vainqueur des Marshall Stakes (L, 1.600m) et deuxième des Superior Mile Stakes (Gr3, 1.600m), de Pacodali (Paco Boy), lauréat des Eclipse Stakes (Gr3, 1.800m), et d'Andry Brusselle (Hurricane Run), gagnante du Prix Scaramouche (L).

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Ribchester

 

 

 

 

 

Marju

 

 

Mujarah

 

 

 

 

Tanaghum

LONG RIDGE ROAD (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Surrey Storm

 

 

 

 

 

Dansili

 

 

Dont Dili Dali

 

 

 

 

Miss Meltemi

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.