Prix du Grand Maréchal (Steeple-chase) : Astadame impressionne dès sa première en steeple

Courses / 26.04.2022

Prix du Grand Maréchal (Steeple-chase) : Astadame impressionne dès sa première en steeple

Compiègne, mardi

Au départ du Prix du Grand Maréchal (Steeple-chase), Astadame (Poliglote) faisait partie des juments de classe du lot. Mais, contrairement à ses rivales, la représentante de Richard Corveller et d’Arnaud Chaillé-Chaillé, son entraîneur, était non seulement la seule à effectuer sa rentrée mais également à débuter dans la discipline. Malgré cela, la 5ans s’est imposée en faisant preuve d’une belle supériorité. Au lâcher des élastiques, Canichette (Prince Gibraltar) et Fujimoto Flyers (Admire Moon) ont imprimé un train très sélectif, sans que cela ne contrarie la future lauréate qui galopait au sein du peloton. Très à l’aise sur les différentes difficultés, Astadame s’est rapprochée en progression avant de survoler les deux derniers obstacles pour faire sûrement la différence pour finir. Honda des Mottes n’a jamais pu suivre son effort sur le plat, devant se contenter d’une lointaine deuxième place, à huit longueurs de l’intouchable lauréate. Canichette complète le podium, six longueurs plus loin.

Encore des choses à montrer en haies. Sur les haies, Astadame avait dévoilé beaucoup de potentiel, se classant deuxième du Prix Haras d’Étreham - Prix Magné (Gr3) et du Prix Bernard Secly (L). Joint par téléphone, Richard Corveller, son propriétaire, nous a confié : « Astadame s’est montrée prudente en début de course, pour sa découverte du steeple, mais ensuite, elle a été parfaite dans ses sauts, étant très décontractée. Elle a aussi bénéficié d’un parcours école. Dans le Prix André Michel (Gr3) l’année dernière, elle n’avait pas très bien couru. Peut-être était-elle un peu défraîchie. Ceci dit, je pense qu’en haies, elle est encore capable de faire de belles choses. Désormais, nous savons qu’elle apprécie le steeple, ce qui est bien pour l’avenir. Toutefois, le programme n’est pas défini. » Encore à cheval, Tristan Lemagnen, qui découvrait Astadame en compétition, a ajouté au micro d’Equidia : « Astadame court très bien. La course était très rythmée mais cela ne l’a nullement dérangée. J’ai pu lui donner un parcours caché et elle a très bien respiré et très bien sauté. Qui plus est, sur le plat, elle a très bien sprinté. »

Issue d’une sœur de Summary. Élevée par Richard Corveller, Astadame est le premier produit d’Astaradame (Astarabad), gagnante de trois courses en haies et en steeple à 3ans et à 4ans, dont le Prix des Peupliers, sur les gros obstacles de Clairefontaine-Deauville. Astaradame a terminé sa carrière par une deuxième place en fin d’année de 5ans dans le Prix Calabrais (devenu L), sur les haies d’Auteuil. La poulinière a une 3ans, Anadame (Saint des Saints), un 2ans, Anzadam (Authorized), un yearling, Alidam (Great Pretender), et elle a été saillie en 2021 par Doctor Dino (Muhtathir). La deuxième mère, Summer (Lomitas), a remporté dix courses en haies et en steeple en province et a conclu deuxième du Prix Samour (Steeple-chase) derrière Kapgarde (Garde Royale), lors de son unique essai à Auteuil. On lui doit notamment Summary (Ballingarry), lauréat de sept courses en obstacle, dont les Prix de Pouilly (Haies) et Henri Gleizes (Steeple-chase) à Auteuil, troisième du Prix Robert Lejeune (L, à l’époque) et qui a conclu à deux reprises sur le podium du Grand Steeple-Chase de Lyon (L). Summer est une sœur de la triple gagnante de Listed, outre-Manche, Cap Soleil (Kapgarde), qui a aussi conclu deuxième du Mares' Novices' Hurdle (Gr2) à Cheltenham, et de Prince Picard (Sleeping Car), vainqueur des Prix Prédicateur (L) et Rohan (L, à l’époque) sur les haies d’Auteuil.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Poliglote

 

 

 

 

 

Val de l’Orne

 

 

Alexandrie

 

 

 

 

Apachee

ASTADAME (F5)

 

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Astarabad

 

 

 

 

Anaza

 

Astaradame

 

 

 

 

 

Lomitas

 

 

Summer

 

 

 

 

Move Again