Prix du Mont-Dore (L, haies) : Gallipoli ajoute une nouvelle Listed à son palmarès

Courses / 26.04.2022

Prix du Mont-Dore (L, haies) : Gallipoli ajoute une nouvelle Listed à son palmarès

Compiègne, mardi

Plus revu depuis le 30 octobre, date de son succès dans le Prix Dominique Sartini (L), Gallipoli (Gleneagle) a effectué une rentrée victorieuse dans le Prix du Mont-Dore (L). Malgré un lourd fardeau de 73 kilos à porter, le représentant de Thierry Storme s’est montré nettement supérieur à l’adversité, demeurant pour l’occasion invaincu, en deux tentatives, à Compiègne. Cette année, le 5ans de David Cottin pourrait aborder les Groupes avec optimisme. Au départ, le futur lauréat a évolué au centre du peloton avant d’être placé non loin de l’animateur, Prince de Bellouet (Balko), avant que ce dernier ne chute dans le dernier tour de piste. Deuxième pour pénétrer dans la ligne droite, Gallipoli a été bien équilibré par Kevin Nabet entre les deux dernières haies avant de porter son attaque, puis de creuser un écart de trois longueurs sur le plat sur son principal opposant, Mot pour Mot (Martaline), très courageux pour résister d’un nez seulement à Eden du Houx (Irish Wells).

Un cheval de haies. L’année dernière, Gallipoli avait couru sept fois pour une seule contreperformance. À l’occasion du Prix Alain du Breil (Gr1) face à des chevaux de la trempe d’Hermès Baie (Crillon). Après cette sortie et quatre mois sans courir, il avait effectué des débuts sur le steeple de Lyon-Parilly, se classant deuxième, avant de conclure au troisième rang sur les gros obstacles de Fontainebleau, semblant avoir quelque peu montré ses limites dans la discipline. Après la course, Kevin Nabet, le jockey lauréat qui avait aussi été associé à Gallipoli lors de sa victoire dans le Prix Dominique Sartini, a déclaré, au micro d’Equidia : « La course est partie assez vite. J’ai fait en sorte de le monter pour lui, d’autant qu’il s’agissait d’une rentrée. Il avait du travail derrière lui mais je pense qu’il n’était même pas à 80 % de ses moyens... »

Le frère d'un gagnant du Condé. Élevé par l'élevage de Tourgéville, B.S.I. NV et Thierry Lohest, Gallipoli a été cédé 12.000 € à B.S.I. NV lors des ventes de yearlings d'octobre Arqana, alors qu'il était présenté par Antoine Lepeudry. C'est un fils de Gleneagles (Galileo), étalon à Coolmore, et de Lockup (Inchinor), gagnante de quatre courses à conditions de 3ans à 4ans sur des distances comprises entre 2.400m et 2.800m, dont le Grand Prix de la Ville de Craon-Mayenne (course "A"), et qui s’était également classée cinquième du Prix Panacée (L). Cette dernière a donné deux autres vainqueurs, notamment Loi (Lawman), gagnant de deux courses à 2ans dont le Prix de Condé (Gr3, 1.800m), puis lauréat, à 3ans, du Prix Frasquel (course "A") sur les 1.800m de Compiègne avant de se classer quatrième du Prix Noailles (Gr2, à l'époque). Lockup a une 2ans, Rule of Thumb (Highland Reel). La deuxième mère, Landlocked (Unbridled), a gagné deux courses à conditions à 3ans sur 2.000m, à Maisons-Laffitte et à Deauville. On lui doit notamment Law of Chance (Pennekamp), lauréate du Prix Frédéric de Lagrange et troisième du Prix Caravelle (Ls). Landlocked est aussi la deuxième mère de Jessely (Charm Spirit), deuxième à 2ans du Prix Saraca (L).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Gleneagles

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

You’resothrilling

 

 

 

 

Mariah’s Storm

GALLIPOLI ** (H5)

 

 

 

 

 

 

Ahonoora

 

 

Inchinor

 

 

 

 

Inchmurrin

 

Lockup

 

 

 

 

 

Unbridled

 

 

Landlocked

 

 

 

 

Land Shark