Prix Mon Romain (Haies) : Nikatee’Jac confirme ses travaux du matin

Courses / 25.04.2022

Prix Mon Romain (Haies) : Nikatee’Jac confirme ses travaux du matin

Bordeaux-Le Bouscat, lundi

Nikatee’Jac (Manatee) était la plus abandonnée au betting au départ du Prix Mon Romain. Pourtant, la protégée et représentante de Kévin Tavares avait travaillé sur la piste bordelaise en compagnie de son compagnon d’entraînement, Star in Front (Hunter’s Light), et elle avait dévoilé un beau potentiel. Ce potentiel, une fois en piste, elle l’a pleinement confirmé, s’imposant pour ses débuts ce lundi au Bouscat. Constamment aux avant-postes, la future lauréate s’est détachée au dernier passage de la ligne d’en face en compagnie de l’animateur, Now or Never (Crillon), au prix d’une belle accélération. Malgré ce brusque changement de vitesse, elle a disposé sûrement de son compagnon de route entre les deux dernières haies avant de se détacher, sur le plat, pour l’emporter de deux longueurs. Le favori, Bad (Morandi), a une nouvelle fois joué les premiers rôles, terminant deuxième, sans pouvoir toutefois inquiéter la lauréate. Star in Front a commis une faute sur la quatrième haie, mais il s’est bien comporté, prenant la troisième place devant le frère de Tiger Roll (Authorized), Olympic Order (Teofilo), lequel a bien conclu en retrait. Entraîneur et propriétaire de Nikatee’Jac et de Star in Front, Kevin Tavares est permis d’entraîner, en attendant de passer sa licence d’entraîneur public. Il est aussi marin-pêcheur dans le "civil". Il a déclaré au micro d’Equidia : « Nikatee’Jac et Star in Front sont deux bons chevaux. Malgré l’expérience de Star in Front et son "gaz", je pensais bien que Nikatee’Jac lui était supérieure. Elle est très bonne. J’aimerais trouver encore une petite course en province pour Nikatee’Jac avant d’aller à Paris. Nous allons continuer aussi de façonner Star in Front en province. Il a besoin d’apprendre. Les deux ont les moyens de courir à Paris. »

Toute bonne. Jockey de la lauréate, Lilian Franzel a commenté sa course et il est revenu sur l’estime qu’il voue à Nikatee’Jac : « La pouliche a bien sauté. Elle est un peu bébé car, lorsque les autres venaient à sa hanche, elle repartait. Sur la dernière haie comme en toute fin de parcours, j’avais beaucoup de gaz. C’est une pouliche que nous estimons beaucoup. Elle est tardive et nous l’avons attendue. Elle nous a montré qu’elle était toute bonne. »

La souche d’une gagnante de Listed sur les obstacles. Élevée par Jacques et Laurence Grandchamp des Raux, Nikatee’Jac est une fille de Manatee (Monsun), étalon à Whytemount Stud en Irlande, et de Caliballe (Balko), une jument inédite dont elle est le premier vainqueur. Elle a eu ensuite Nikborn’Jac (Born to Sea), un 2ans. La deuxième mère, Calikosa (Nikos), a pris trois places en trois sorties en obstacle pour Guillaume Macaire. C’est la famille de Nikalie (Nikos), lauréate de dix de ses quinze sorties, dont les Prix Roger Saint et d’Arles (L).

 

 

 

Königsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Manatee

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Galatee

 

 

 

 

Altana

NIKATEE’JAC (F3)

 

 

 

 

 

 

Pistolet Bleu

 

 

Balko

 

 

 

 

Ella Royale

 

Caliballe

 

 

 

 

 

Nikos

 

 

Calikosa

 

 

 

 

Dhaucali

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.