Prix Teri Ac (Cross-country) : Bolid du Mathan songe aux Grands Cross

Courses / 26.04.2022

Prix Teri Ac (Cross-country) : Bolid du Mathan songe aux Grands Cross

Compiègne, mardi

Bolid du Mathan (Martaline) a dominé un joli panel de chevaux de cross dans le Prix Teri Ac à Compiègne. De fait, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé, dont il défend les couleurs, a obtenu son succès le plus significatif dans la discipline. D’abord attentiste, en sixième position, il a regagné des rangs pour passer une seconde fois le trou du loup. Pour franchir le chapeau de gendarme, il est venu facilement en deuxième position derrière Mon Prestige (Kapgarde). Il a ensuite pisté ce dernier avec des ressources avant d’être lancé entre les deux dernières haies. Prenant alors le meilleur, le futur lauréat a vu plusieurs de ses rivaux revenir à sa hauteur pour sauter l’ultime obstacle. Sur le plat, il est parvenu à contrer toutes les velléités avant de se détacher. Neuf longueurs ont sanctionné sa supériorité. Son jockey, Stéphane Paillard, a eu ces mots : « Je pense que l’avenir de Bolid du Mathan se situe dans les Grands Cross. Il a encore peu de métier dans la discipline et va se former. C’est un bon cheval. Une fois devant, il se reprend, donc j’ai essayé de me faire emmener le plus longtemps possible. D’autant plus que, lorsqu’il est lancé, c’est dur de l’arrêter. Je tiens à remercier Arnaud Chaillé-Chaillé et son équipe car je n’ai eu qu’à "poser mes fesses" dessus. » Bolid du Mathan possède une excellente carte de visite, en cross, avec trois victoires et trois places en sept sorties. On a hâte de le voir dans les Grands Cross. Gentilhomme ** (Poliglote) a très longtemps patienté en toute fin de peloton et, sous 75 kilos, il a refait le champ de courses pour finir, et s’assurer la deuxième place devant Mon Prestige. Grandgador (Kapgarde) n’a pu faire mieux que septième après avoir perdu le contact avec la tête au second passage du trou du loup qu’il a mal négocié.

Le frère de Tamaroc du Mathan. Élevé par Jean-Marie Baradeau, comme son nom l'indique, Bolid du Mathan est un fils de Martaline (Linamix) et de Thisbée du Mathan (Turgeon), gagnante en haies et en steeple et troisième du Prix Lutteur III (L). C'est le frère de cinq lauréats à ce jour, dont Tamaroc du Mathan (Poliglote), vainqueur du Pendil Novices' Chase (Gr2), mais aussi de Cuzco du Mathan (Martaline), deuxième du Prix Wild Monarch (L). En 2019, Thisbée du Mathan a eu un mâle nommé Nelson du Mathan (Pastorius) également à l’entraînement chez Arnaud Chaillé-Chaillé. La deuxième mère, Stone's Glow (Arctic Tern), a bien produit puisqu'elle est la mère d'Odeillo du Mathan (Balleroy), lauréat du Prix Duc d'Anjou (Gr3), troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et du Grand Steeple-Chase d'Enghien (Gr2), et de Kakao du Mathan (Art Français), deuxième du Prix Duc d'Anjou (Gr3). C'est la souche d'Amour du Mathan (Saint des Saints), gagnante des Prix Fondeur et Général de Rougemont (Ls) et multiple placée de Groupe.

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

BOLID DU MATHAN (H8)

 

 

 

 

 

 

Caro

 

 

Turgeon

 

 

 

 

Reiko

 

Thisbée du Mathan

 

 

 

 

 

Arctic Tern

 

 

Stone’s Glow

 

 

 

 

Rainbow Colors