Punchestown Gold Cup (Gr1) : Allaho, l’autre as du steeple de Cheveley

Courses / 28.04.2022

Punchestown Gold Cup (Gr1) : Allaho, l’autre as du steeple de Cheveley

Punchestown (IE), mercredi

« C’est un "monstre", n’est-ce pas ? » Paul Townend a été ébloui par la performance de l’élève de la famille Leffray Allaho (No Risk at All) dans la Punchestown Gold Cup (Gr1). En tête dès le départ, avec le tenant du titre, Clan des Obeaux (Kapgarde), à ses basques, il a déroulé en sautant brillamment. À la sortie du tournant final, il a mis un uppercut au pensionnaire de Paul Nicholls, lequel a fait une faute. Il a accéléré, s’est détaché et l’affaire était pliée. Allaho s’est imposé de quatorze longueurs à l’issue d’une démonstration de classe. Pour ses propriétaires, les Thompson (Cheveley Park Stud), c’est l’aboutissement d’une saison grandiose sur les obstacles. Alors qu’ils se sont lancés dans ce "sport" il y a moins de dix ans, ils ont signé cette saison le doublé Cheltenham Gold Cup (Gr1), avec À Plus Tard (Kapgarde), et Punchestown Gold Cup, avec Allaho. Les French breds leur réussissent bien ! Ils n’ont plus qu’à mettre des sauteurs à l’entraînement en France pour viser le Grand Steeple (Gr1) !

Un cheval plus mature. Allaho a décroché sa quatrième victoire de Gr1 et ce nouveau test sur 4.800m est réussi. Il a pris de l’expérience et de la maturité. Les bookmakers l’ont baissé de 20 à 8/1 pour la Cheltenham Gold Cup, qui se court sur la distance inhabituelle de 5.300m. Mais dans l’immédiat, c’est surtout du King George dont son entourage parlait. Son mentor, Willie Mullins, a expliqué à Racing TV : « Paul n’y est pas allé de main morte ! Il m’a dit qu’il allait aller devant et m’a demandé : "Il va tenir ?" Ce à quoi je lui ai répondu : "Bien sûr !" Al Boum Photo et Kemboy auraient pu aller aux avant-postes aussi, mais Paul voulait vraiment prendre les commandes et aviser ensuite. Bryan Cooper, qui montait Al Boum Photo, m’a dit qu’il n’était jamais allé aussi vite dans une Gold Cup ! Allaho avait été battu sur 4.800m à Cheltenham dans sa jeunesse, mais il est plus mature désormais. Je ne sais pas encore si nous irons sur le King George IV Chase (Gr1). J’en parlerai à Richard Thompson, mais Allaho a désormais plus d’options possibles pour son programme. De la manière dont il saute, il pourrait bien aller à Kempton. Il a un gros moteur et j’espère qu’il pourra répéter le même genre de performance. Désormais, nous savons qu’il peut faire 4.800m. Après, est ce qu’il pourra faire les 500m supplémentaires de la Cheltenham Gold Cup ? Ce n’est pas sûr car cet allongement est dur. Nous aurons aussi Galopin des Champs ** (Timos) et Capodanno (Manduro) pour la Gold Cup. Espérons qu’ils soient tous là le printemps prochain ! »

Un Quinté 100 % français. L’élevage français présentait les meilleurs concurrents. C’est donc sans surprise qu’il a pris les cinq premières places. Derrière Allaho, c’est Clan des Obeaux qui a terminé deuxième devant Al Boum Photo (Buck’s Boum), parfois fautif, Kemboy (Voix du Nord) et Fakir d’Oudairies (Kapgarde) qui a trouvé le temps long sur 4.800m.

No Risk at All sur la famille de Shannon Rock. Élevé par Éric Leffray, Allaho a quitté la France après une deuxième place dans le Prix Rohan. C’est un fils de No Risk at All (My Risk), étalon au haras de Montaigu, qui a donné trois gagnants de Gr1. La mère est l'inédite Idaho Falls (Turgeon). Elle a donné deux autres vainqueurs, dont Shanning (Spanish Moon), gagnante pour ses débuts en plat à 3ans à Seiches-sur-le-Loir avant d'être exportée en Irlande, où elle a gagné trois courses sur les claies et conclu deuxième du Cailin Alainn Mares Hurdle (L). Idaho Falls a une 4ans, Shaving (Spanish Moon), qui a été exportée outre-Manche en fin d'année 2020, un 2ans, Attaho (No Risk at All), et un yearling, Illaho (Goliath du Berlais). Elle est retournée à la saillie de No Risk at All en 2021.

La deuxième mère, Shannon Bells (Nashamaa), a gagné deux courses en plat à 3ans en province. Elle a notamment produit le placé de Gr1 Tarquinius (Turgeon), quintuple lauréat au niveau handicap sur les fences anglais et irlandais. C’est une belle souche du haras du Mesnil. Shannon Bells est une sœur de Ladies View (Comrade in Arms), gagnante du Prix Duc d'Anjou (L, à l'époque). Cette dernière a donné trois black types sur les haies d'Auteuil avec Turgeon (Caro) : Ladies Choice, gagnante du Prix Fleuret (Gr3), Ladytown, lauréate du Prix Prince d'Écouen (L), et Ladies Vision, deuxième du Prix Finot (L). Shannon Bells est aussi une sœur de Shannondore (Nashamaa), à qui l'on doit le célèbre Shannon Rock (Turgeon), gagnant du Prix La Haye Jousselin et quatre fois deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Grs1).