Qipco 2.000 Guineas (Gr1) : Un jumelé Godolphin… mais pas dans l’ordre attendu

International / 30.04.2022

Qipco 2.000 Guineas (Gr1) : Un jumelé Godolphin… mais pas dans l’ordre attendu

Newmarket (GB), samedi

C’est désormais acquis : Native Trail (Oasis Dream) n’est pas invincible. Il faut s’appeler Frankel (Galileo) ou Ribot (Tenerani) pour tout gagner. Le poulain Godolphin l’a appris à ses dépens, tout en sachant qu’énormément de bons chevaux se sont classés deuxièmes des 2.000 Guinées : Kingman (Invincible Spirit), Giant’s Causeway (Storm Cat), Machiavellian (Mr Prospector), New Approach (Galileo) et même Mill Reef (Never Bend) !

Cela étant dit, la défaite est plus simple à digérer lorsque l’on est suppléé par son compagnon de couleurs. Cela a été le cas ce samedi et c’est l’autre atout Godolphin, Coroebus (Dubawi), qui a mis un terme à l’invincibilité de son compagnon d’entraînement et de couleurs. Il offre par la même occasion le jumelé dans les Qipco 2.000 Guineas (Gr1) à Charlie Appleby. Le dernier entraîneur ayant sellé les deux premiers de ce classique est Aidan O’Brien il y a vingt ans avec Rock of Gibraltar et Hawk Wing. Comme ce samedi, le présumé second couteau avait battu le meilleur de la maison. La course a été limpide, même si les deux bleus ont évolué aux deux extrémités du peloton de par leur situation respective dans les stalles. Coroebus a attendu dans le wagon far side, qui a eu comme animateur Royal Patronage (Wootton Bassett) alors que Native Trail a voyagé dans l’autre, conduit par le décevant Point Lonsdale (Australia). Les deux bleus ont prononcé leur effort au même moment mais Coroebus a signé un meilleur changement de vitesse. Native Trail a cherché à refaire son retard. Mais il n’a rien pu faire face à Coroebus, se classant finalement deuxième, à trois quarts de longueur. Également très en vue, Luxembourg (Camelot) a été un peu surpris au départ. Et il a couru ces Guinées comme un cheval de Derby. Il n’a pu répondre au changement de vitesse des deux Godolphin mais a bien tenu son rang pour compléter le podium. Perfect Power (Ardad) n’a pas tenu et il a terminé septième.

Coroebus à Ascot, Native Trail en Irlande. Coroebus avait remporté le célèbre maiden de Frankel (Galileo), en août à Newmarket. Depuis, il a progressé à chaque sortie. Il a un joli avenir de miler, comme l’a expliqué son entraîneur, Charlie Appleby, à la presse anglaise : « La course a été régulière tout comme la préparation. C’était un choix difficile pour William Buick mais il ne pouvait pas abandonner Native Trail le jour J. Coroebus est un très bon cheval, qui possède beaucoup de vitesse comme les bons chevaux. Maintenant les deux vont prendre deux chemins différents. Coroebus ira sur les St James’s Palace Stakes (Gr1) à Royal Ascot alors que Native Trail fera le déplacement au Curragh pour les Irish 2.000 Guineas (Gr1). »

Luxembourg, en cheval de Derby. Aidan O’Brien n’a pas remis en cause la défaite de Luxembourg, qui est désormais le favori du Derby à 2,75/1. L’entraîneur irlandais a dit : « Je suis très content de mon cheval ! Ryan m’a dit qu’il s’est élancé avec un temps de retard et s’est retrouvé deux longueurs plus loin que prévu. Ensuite, il a eu une bonne course. Luxembourg est un cheval qui a un pedigree pour aller sur plus long et je pense qu’il peut tenir 2.400m. Les deux premiers sont de très bons poulains et, pour une rentrée, Luxembourg a vraiment bien tenu son rang. Il ira directement sur le Derby. »

Le croisement de Night of Thunder. Coroebus est le 49e gagnant de Gr1 et le second des 2.000 Guinées de son père, le grand étalon Darley Dubawi (Dubai Millennium), qui fut lui aussi le favori battu de l’édition 2005 de ce même classique. Il s’était consolé en remportant les Irish 2.000 Guineas et le Prix Jacques le Marois (Grs1). L’autre lauréat classique sur le mile de Newmarket de Dubawi est Night of Thunder. Ils sont issus d’un croisement similaire : la mère de Night of Thunder est par Galileo (Sadler’s Wells) alors que celle de Coroebus est par Teofilo (un fils de Galileo).

De Red Slippers à Coroebus. La famille Maktoum a fait son entrée dans la souche de Coroebus avec l’achat de la troisième mère, Red Slippers (Nureyev), une sœur aînée de la championne Balanchine (Storm Bird), qui avait débuté pour la casaque de Robert Sangster. Sous la férule de Luca Cumani et avec la casaque du cheikh Mohammed, Red Slippers a remporté les Sun Chariot (Gr2 à l’époque). Elle a produit West Wind (Machiavellian), lauréate du Prix de Diane pour l’entraînement d’Henri-Alex Pantall et dix autres gagnants dont Eastern Joy (Dubai Destination), qui a remporté une course à Vichy et a connu la gloire comme poulinière. La deuxième mère de Coroebus a donné le double gagnant de la Dubai World Cup (Gr1), Thunder Snow (Helmet), la gagnante de Gr2 à 2ans et placée des 1.000 Guinées Ihtimal (Shamardal), la placée des Sun Chariot Stakes (Gr1) Always Smile (Cape Cross) et deux autres black types. La mère de Coroebus, First Victory (Teofilo) a gagné les Oh So Sharp Stakes (Gr3) à 2ans mais elle n’a pas confirmé à 3ans. Le gagnant des 2.000 Guinées est son deuxième produit et premier gagnant. First Victory a un 2ans par Shamardal (Giant’s Causeway).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.