Queen Elizabeth II Cup (Gr1) : Romantic Warrior, la force de la jeunesse

International / 24.04.2022

Queen Elizabeth II Cup (Gr1) : Romantic Warrior, la force de la jeunesse

Queen Elizabeth II Cup (Gr1)

Romantic Warrior, la force de la jeunesse

Les 4ans de Hongkong sont très bons et les meilleurs sont élevés en Europe. Trente-cinq minutes après la deuxième place de California Spangle (Starspangledbanner) dans le Champions Mile (Gr1), le lauréat du Hong Kong Derby Romantic Warrior (Acclamation) a réussi un très rare doublé dans la Queen Elizabeth II Cup (Gr1). Le seul 4ans européen qui a remporté les deux courses est Designs on Rome (Holy Roman Emperor). Les parieurs de Hongkong ont choisi Romantic Warrior comme favori et ils ont eu raison. Il a bien voyagé dans le wagon extérieur dans une course qui a roulé à un train correct sous l’impulsion de Reliable Team (Reliable Man). Il a attaqué en cinquième épaisseur dans le dernier tournant, a pris l’avantage à 200m du poteau et il s’est imposé de deux longueurs devant Tourbillon Diamond (Olympic Glory) et le chilien Panfield (Lookin at Lucky). Russian Emperor (Galileo), un peu abandonné par les parieurs, a marqué à la culotte Romantic Warrior, mais il a plafonné à la cinquième place.

Sept victoires en huit sorties. Romantic Warrior avait fait ses débuts en octobre dernier dans un handicap avec 52 de rating et il a connu une seule défaite en huit sorties, dans la Hong Kong Classic Cup. Il a fait monter ses gains à 39,96 millions de HK$ (4,71 M€). Son entraîneur Danny Shum a expliqué : « Quand je l’ai acheté pour Peter Lau, il était le meilleur lot de la Hong Kong International Sale et je pensais qu’il avait tout pour devenir un bon cheval. Mais c’était impossible d’imaginer qu’il gagnerait le Derby et ce Gr1. Il continue dans sa progression, il est facile à entraîner»

Un premier Gr1 pour Acclamation sur plus de 1.600m. Romantic Warrior a été déniché 300.000 Gns (375.000 €) par Mick Kinane à Tattersalls et il a été vendu pour 4,8 millions de HK$ (555.000 €) à la breeze up du Hong Kong Jockey Club. Il est le sixième lauréat de Gr1, et le premier sur plus de 1.600m, de son père Acclamation (Royal Applause). La mère, Folk Melody (Street Cry), a été achetée par Cordruff Stud et T.J. Rooney pour 82.000 € à la vente d’élevage de Goffs en 2016, pleine d’Exceed and Excel (Danehill). Elle avait gagné lors de ses débuts à 2ans pour la casaque Godolphin mais n’avait pas confirmé à 3ans. Romantic Warrior est son troisième gagnant sur trois produits et il était encore inédit quand Bryan Smart a acheté son frère yearling par Showcasing (Oasis Dream) pour 160.000 Gns (200.000 €) à Tattersalls l’année dernière. La deuxième mère, Folk Opera (Singspiel), a gagné le Prix Jean Romanet, avant la promotion de cette course de Gr2 à Gr1, et s’est imposée ensuite dans les E.P. Taylor Stakes (Gr1) pour Godolphin.

Champions Mile (Gr1)

Golden Sixty, le Japon après le record

Il n’a plus rien à prouver sur ses terres après le facile succès dans le Champions Mile, qui lui a permis de remporter un septième Gr1 et de battre le record de gains à Hongkong. Golden Sixty (Medaglia d’Oro) fera son premier déplacement hors de ses terres dans quelques semaines. La course choisie est le Yasuda Kinen (Gr1), le 5 juin à Tokyo, qui offre une allocation au gagnant de 180 millions de yens (1,29 M€). Golden Sixty, avec le chèque du Champions Mile, est arrivé à 113,4 millions de dollars hongkongais de gains (13,37 M€). Son entraîneur, Francis Lui, a déclaré : « Golden Sixty est un champion comme on en connaît une seule fois dans la vie d’entraîneur. Il est engagé dans la course au Japon, mais il faudra avant tout voir comme il récupère de son effort et bien comprendre bien les règles de la quarantaine japonaise. Si le déplacement n’est pas trop compliqué, nous irons au Japon. » Hongkong a déjà gagné le Yasuda Kinen à deux reprises, avec Fairy King Prawn (Danehill) en 2000 et Bullish Luck (Royal Academy) en 2006.

California Spangle, mention bien. Golden Sixty avait un nouveau rival dimanche : le 4ans européen California Spangle (Starspangledbanner) qui avait remporté la Hong Kong Classic Cup. Ce dernier a imposé le train et son jockey Zac Purton a tout essayé pour battre le favori. Golden Sixty a attendu proche de la tête, il a trouvé le passage à la fin du dernier tournant, et en quatre foulées, il a déposé California Spangle qui a conservé la deuxième place devant Excellent Proposal (Exceed and Excel).

La mère a gagné un Gr2 pour Jim Bolger. Francis Lui a déniché Golden Sixty pour 300.000 NZ$ (178.500 €) lors de la Ready to Run Sale de New Zealand Bloodstock . Il avait coûté 120.000 Au$ (76.000 €) à la Magic Millions Gold Coast. Il est issu de Medaglia d’Oro (El Prado) qui a produit vingt-six gagnants de Gr1, dont six dans l’hémisphère Sud et est offert à 100.000 $ (90.500 €) par Darley America. La mère, Gaudeamus (Distorted Humor), a gagné les Debutante Stakes (Gr2) à 2ans pour l’entraînement et la casaque de Jim Bolger et elle est partie pour l’Australie en 2007, pleine d’une saillie dans l’hémisphère Sud de Pivotal (Polar Falcon).

Gaudeamus a une pouliche de 2ans, Golden Sister (Capitalist) qui a été achetée 425.000 Au$ (269.000 €) par l’entité de Hongkong All Winners Thoroughbreds et est encore en Australie à l’entraînement chez Greg Eurell. L’année dernière, elle a donné une pouliche par Vancouver (Medaglia d’Oro).

Chairman’s Sprint Prize (Gr1)

Wellington et Alexis Badel, patrons du sprint

Il est de loin le meilleur sprinter de Hongkong et il l’a confirmé en remportant sur une longue pointe de vitesse son deuxième succès dans le Chairman’s Sprint Prize (Gr1). Wellington (All Too Hard), monté en confiance par Alexis Badel, a attendu et il a fait le ménage en quatre foulées pour gagner par une grande longueur sur Computer Patch (Exceed and Excel) et Sky Field (Deep Field) : c’est un copier-coller de l’édition 2021 du Gr1 !

Richard Gibson, entraîneur de Wellington, a déclaré : « Il faut remercier le Jockey Club qui a réalisé un grand travail pour permettre aux propriétaires d’assister à la course. Wellington est parmi les meilleurs sprinters du monde, il est difficile de répéter dans les Grs1 d’une année sur l’autre et il l’a fait. » Alexis Badel a ajouté : « La vie d’un jockey est facile avec un cheval comme lui. Un grand bravo à Richard Gibson et à son entourage. » Wellington est le quatrième cheval capable de conserver sa couronne dans le Chariman’s Sprint Prize, le dernier grand sprint de la saison de Hongkong, et il a fait monter ses gains à plus de 40 millions de dollars locaux (4,71 M€).

Une souche Kilfrush. Wellington a été acheté 70.000 Au$ (44.800 €) à la vente Magic Millions Gold Coast. Son père All Too Hard (Casino Prince) est un frère de la championne invaincue Black Caviar (Bel Esprit) et il a remporté quatre Grs1. Wellington est le premier produit de Mihiri (More than Ready) qui a remporté quatre sprints et s’est classée troisième dans le Breeders Classic (Gr2). Elle remonte à une grande souche de Kilfrush Stud, celle d’Arctique Royale (Royal and Regal), qui a produit une dizaine de gagnants de Groupe, dont Cerulean Sky (Darshaan) et Moonstoone (Dalakhani), et continue à briller. Mihiri a une foal par All Too Hard

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.