Suspension de Fabrice Vermeulen : à compter de jeudi… à moins qu’il ne gagne en référé

Courses / 27.04.2022

Suspension de Fabrice Vermeulen : à compter de jeudi… à moins qu’il ne gagne en référé

La décision de la Commission d’appel de France Galop prise le 14 avril 2022, sanctionnant la Société d’entraînement Fabrice Vermeulen par une suspension de toutes ses autorisations pour une durée de 6 mois, dont 3 mois avec sursis révocable sur 5 ans, s’applique à partir du jeudi 28 avril 2022.

Cette décision a été contestée par la Société d’entraînement Fabrice Vermeulen devant le tribunal administratif d’Amiens, par une action en référé, afin d’obtenir une suspension de cette décision.

À l’issue d’une audience qui s’est tenue le 27 avril 2022, la juridiction d’Amiens a indiqué qu’une décision sera rendue dans les prochains jours.

Dans ce contexte, la Société d’entraînement Fabrice Vermeulen reste autorisée à effectuer des déclarations de partants et des engagements jusqu’au 27 avril 2022 minuit, et ce pour des courses prévues au-delà de cette date.

Toutefois, à compter du 28 avril 2022, si France Galop n’a pas reçu une décision du juge des référés suspendant les effets de la décision de la Commission d’appel de France Galop avant l’heure fixée pour le début des opérations de chacune des réunions de courses concernées, les partants pris pour le compte de la Société d’entraînement Fabrice Vermeulen seront invalidés pour toutes les courses de la réunion. Par exemple, Fabrice Vermeulen a onze partants vendredi à Marseille. Le début des opérations est fixé à 11 h 20. Si à cette heure, le juge n’a pas transmis une décision annulant sa suspension, ses chevaux seront déclarés non-partants.