Al Rayyan (Gr3) : Ilaraab en route vers le Grand Prix de Saint-Cloud

International / 14.05.2022

Al Rayyan (Gr3) : Ilaraab en route vers le Grand Prix de Saint-Cloud

Newbury (GB), samedi

La surcharge de sept livres consécutive à son succès dans le Prix Royal-Oak (Gr1), l’automne dernier, a certainement pesé lourd dans la balance à l’arrivée des Al Rayyan Stakes (Gr3). De fait, Scope (Teofilo), rapidement contraint de mettre la pression à l’animateur, Without a Fight (Teofilo), a eu beau se battre comme un lion, il a dû s’avouer vaincu, d’une encolure seulement, face à Ilaraab (Wootton Bassett) qui ne portait "que" trois livres de surcharge pour une victoire de Gr3. Les deux protagonistes se sont détachés de quatre longueurs (45”98 les derniers 800m) sur le reste du peloton alors que la très en vue pouliche Eshaada (Muhaarar), montée avec prudence, s’est classée cinquième, sans démériter. Ilaraab a apprécié le bon terrain et, en plus de l’avantage au poids, il avait pour lui d’avoir déjà une course dans les jambes. Scope n’a pas à rougir de cette courte défaite, sur une distance un peu courte pour ses réelles aptitudes. Sa cote dans la Gold Cup (Gr1) a baissé à 8/1. Ilaraab peut également viser les Grs1 et notamment le Grand Prix de Saint-Cloud.

Un spécialiste de la corde à gauche. L’entraîneur du lauréat, William Haggas, a confirmé : « Le terrain était un peu léger à son goût mais mon cheval a bien voyagé. Au final, il gagne plutôt sûrement face à un très bon cheval de tenue. Je ne l’ai pas engagé dans les Hardwicke Stakes (Gr2), à Royal Ascot, car il n’aime pas les parcours corde à droite. On avait tenté l’expérience l’année dernière, il avait détesté cela. Je veux le garder sur les parcours corde à gauche et le Grand-Prix de Saint-Cloud me semble être la bonne course pour lui. » Ilraraab a remporté huit courses en quatorze sorties et sept de ses succès ont été enregistrés à main gauche.

Quand Wootton Bassett officiait à 6.000 euros. Ilaraab, élevé par Maria Marron, est passé deux fois aux ventes. Il a été acheté 31.000 € par Goodwill Bloodstock chez Goffs November Foal puis revendu 200.000 Gns (248.500 €) chez Tattersalls October book 2. La mère, Belova (Soviet Star), a été dénichée 15.000 € par Crispin de Moubray à la vente d’élevage alors qu’elle portait Ilaraab. Elle était inédite et a donné un autre gagnant. Ilaraab est le dix-septième gagnant de Groupe de Wootton Bassett (Iffraaj) et il a été conçu au tarif de 6.000 €. Belova est une demi-sœur de Census (Cacique), qui a remporté les Geoffrey Freer Stakes (Gr3). La deuxième mère, Slieve (Selkirk), est une sœur de Leadership, qui a gagné le Gran Premio di Milan lorsque la course de San Siro était encore labellisée Gr1.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.