Aujourd’hui aux courses : Saint-Cloud

Courses / 23.05.2022

Aujourd’hui aux courses : Saint-Cloud

16 H 10 · SAINT-CLOUD · PRIX CORRIDA

Gr2 - 4ans et plus - Femelles - 2.100m

Sweet Lady après une bonne rentrée

Quatrième de l’édition 2021 de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Sweet Lady (Lope de Vega) avait ensuite conclu son année par une victoire, en terrain très souple, dans le Prix de Flore (Gr3). Récemment, pour sa rentrée, la représentante de Gemini Stud se classait deuxième du Prix Lord Seymour (L). Mardi, même si elle n’évoluera pas sur le terrain bien souple qu’elle affectionne, la pensionnaire de Francis-Henri Graffard s’annonce tout de même comme une sérieuse candidate au succès.

Où l’on retrouve la ligne du Prix Allez France...

Récente deuxième du Prix Allez France Longines (Gr3), derrière l’intouchable Grand Glory (Olympic Glory), Burgarita ** (Sea the Stars) avait longtemps bataillé avec Amazing Grace (Protectionnist), finalement troisième, qu’elle va retrouver au départ du Prix Corrida (Gr2). Également présente dans le Prix Allez France, Rumi ** (Frankel) n’avait pu faire mieux que cinquième, concluant à plus de trois longueurs de Burgarita et d’Amazing Grace. Une revanche semble toutefois envisageable. Sixième du Prix de Diane allemand (Gr1), l’an dernier, Alaskasonne (Soldier Hollow) a déjà couru à deux reprises cette année en Allemagne. Deuxième, pour son retour à la compétition, dans le Preis Fortuna (L, 2.100m), la pensionnaire de Markus Klug s’est ensuite classée troisième du Carl Jaspers Preis (Gr2, 2.400m), le 18 avril. Enfin, repoussant ses limites à chacune de ses sorties, Cœur Macen (Siyouni) vient très récemment de décrocher son black type majuscule, dans le Prix Bedel (L), sur le gazon lyonnais. Bien que montant nettement de catégorie, la pensionnaire de Jean-Pierre Gauvin n’est pas incapable de tirer son épingle du jeu.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2021: Ebaiyra (A. de Royer Dupré). 2020 : Ambition (X. Thomas Demeaulte). 2019 : Morgan Le Faye (A. Fabre). 2018 : Bateel (F-H. Graffard). 2017 : Armande (A. Fabre).

5e - 16 h 10 - Prix Corrida

Gr2 - Plat - Femelles - 130.000 € - 2.100m

Pour juments de 4ans et au-dessus. Poids : 57 k.

Cheval Origines Éleveur Propriétaire Entraineur Jockey (Corde) Pds [Val.]
1 RUMI (F4) Frankel-Secrete Ecurie des Monceaux Al Shira'aa Farms C. Laffon-Parias G. Mossé (3) 57 [48]
2 AMAZING GRACE (F4) Protectionist-Amabelle Christoph Berglar C. Berglar W. Hickst O. Peslier (5) 57 [48]
3 BURGARITA (F4) Sea the Stars-Angelita Dayton Investments Ltd Ec. Ama.Zingteam A. Fabre M. Barzalona (6) 57 [48]
4 ALASKASONNE (F4) Soldier Hollow-Alaskakˆnigin Écurie Roettgen Ec. Roettgen M. Klug A. Starke (1) 57 [46]
5 SWEET LADY (F4) Lope de Vega-High Heel Sneakers Stratford Place Stud Ec. Gemini Stud F.-H. Graffard I. Mendizabal (4) 57 [49]
6 CŒUR MACEN (F5) Siyouni-Décision Haras du Quesnay N. Ricignuolo J.-Pi. Gauvin C. Soumillon (2) 57 [44,5]

16 H 45 · SAINT-CLOUD · PRIX VERSO II

Classe 1 - 3ans - Mâles - 1.600m

Les débuts français de Peace Warrior

Un instant envisagé au départ du Prix de Guiche (Gr3), Peace Warrior (Speightstown) avait finalement été assez rapidement retiré de la liste. En Allemagne, le représentant de Christoph Berglar a triomphé lors de sa deuxième sortie dans un maiden programmé sur le mile, le 18 avril. Confié à Mickaël Barzalona, il tentera de faire aussi bien pour ses premiers pas sur notre sol. Irréprochable en trois sorties cette année, Sarwar (Pedro the Great) vient de remporter une Classe 2, en terrain très souple, sur 1.400m au Bouscat. À l’aise sur le mile, le pensionnaire d’Henri-François Devin devrait logiquement confirmer. Lauréat pour sa troisième sortie de son maiden sur le mile de Parilly, Law Supreme (Lawman) retrouvera Christophe Soumillon. Septième du Prix de la Californie et ensuite cinquième du Prix François Mathet (Ls), Esprit Joyeux (Charm Spirit) revoit ses prétentions à la baisse. Enfin, estimé par son entraîneur, Markus Nigge, Hollyhock (Attendu) vient d’échouer dans une Classe 2 à Fontainebleau, étant battu par Tumbler (Kingman), un représentant de la casaque Wertheimer & Frère estimé. Enfin, quatrième pour sa réapparition en tout début de mois du Prix de Croissy (Classe 1), à Longchamp, Tigrr (Teofilo) tentera de brouiller les cartes.

16 H 45 · SAINT-CLOUD · PRIX PERRUCHE BLEUE

Classe 1 - 3ans - Femelles - 1.600m

Sun Flare a tout pour plaire

Désinvolte lauréate le jour de ses débuts officiels à Saint-Cloud, dans le Prix Praline (Inédites), Sun Flare (Exceed and Excel) va donc retrouver le parcours de son récent succès. Une confirmation de la part de la représentante de l’écurie Godolphin est attendue. En plus de Sun Flare, la casaque bleue sera également représentée par Cantilena (Dubawi). Gagnante pour sa troisième sortie de son maiden, sur le tracé du jour, la protégée d’Henri-Alex Pantall devrait logiquement disputer les premières places. Récente cinquième du Prix de Suresnes (L), Missyouni (Siyouni) avait également été engagée dans le Prix de Pontarmé (L). Ayant certainement besoin de rassurer, son entourage a préféré l’aligner au départ du Prix Perruche Bleue (Classe 1). Bonne deuxième d’une Classe 2 sur 1.600m à Fontainebleau, Chantarella (Charm Spirit) échouait à trois longueurs et demie de Jouza (Toronado), la récente cinquième du Prix Finlande (L). Enfin, estimée par son entraîneur, Jérôme Reynier, Garancières (Camelot) a débuté par une quatrième place dans un maiden sur 1.600m à Parilly. En plus d’avoir contre elle de débuter face à des pouliches plus expérimentées, la représentante de Gérard Augustin-Normand avait été très malheureuse dans la phase finale. Une compensation est attendue.

15 H 00 · SAINT-CLOUD · PRIX PIRETTE

Classe 2 - 2ans - 1.200m

Confirmation attendue pour Swing for Me

Lauréat dans un bon style pour ses débuts en compétition à Tarbes, Swing for Me (Wootton Bassett) tentera de confirmer pour sa première tentative en région parisienne. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget sera confié à Cristian Demuro pour l’occasion. Également vainqueur lors de ses débuts mais sur l’hippodrome du Lion-d’Angers, Ser Sed (Saxon Warrior) devançait d’une encolure Once Upon a Time (Pedro the Great), qui a ensuite remporté avec une certaine facilité son maiden à Châteaubriant. Il bénéficiera une nouvelle fois de la décharge de son apprenti, Hugo Lebouc. Vainqueur de son maiden, à Nantes, pour sa seconde apparition publique, Drag Lift (Dragon Pulse) peut espérer confirmer. Expérimentée, avec déjà cinq sorties à son actif, Mandega (Panis) reste sur une quatrième place dans une Classe 2 sur 1.000m au Bouscat. Enfin, huitième pour ses débuts dans le Prix du Premier Pas (Inédits) à Chantilly, Belbek (Showcasing) avait longtemps figuré aux avant-postes avant de céder quelque peu pour finir. Rallongé, le pensionnaire d’André Fabre devrait rapidement se réhabiliter.

14 H 25 · SAINT-CLOUD · PRIX POT AU FEU

Inédits - 3ans - Mâles - 2.400m

Les premiers pas d’un frère d’Erupt

Frère d’Erupt (Dubawi), lauréate du Grand Prix de Paris et deuxième du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1), et aussi de Marie de Medici (Medicean), lauréate à Newmarket des Pretty Polly Stakes (L), Tabarin (Frankel) est un élève et représentant de la famille Niarchos. Sa mère, Mare Nostrum (Caerleon), a conclu deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). Frère des black types My Valentine (Rock of Gibraltar), deuxième du Prix François Mathet (L), et de Private Romance (Siyouni), deuxième du Prix Cérès (L), Daddy Long Legs (Almanzor) défend l’entraînement de Nicolas Clément. Doublement représenté dans la colonne des entraîneurs, Édouard Monfort présente Scar Rocks (Wootton Bassett), un frère d’Ateem (Dark Angel), lauréat du Grand Prix du Département 06 - Défi du Galop (L), et de Spotlight Dream (Holy Roman Emperor), troisième du Prix Montenica (L). Son second atout, Plasnes (Showcasing), est un frère de Mubaalegh (Dark Angel), deuxième de l’Hoppegartener Fliegerpreis (L, 1.200m) en Allemagne, et de Lord Tennyson (Poet’s Voice), deuxième des Paradise Stakes (L, 1.600m) à Newmarket. Enfin, neveu de Boldogsag (Layman), gagnant du Prix des Réservoirs (Gr3), Sunday (Ultra) est un pensionnaire d’Éric Libaud.

15 H 35 · SAINT-CLOUD · PRIX TIMANDRA

Inédits - 3ans - Femelles - 2.400m

La première course officielle d’Adrian Le Lay Martin

Un peu plus d’une heure après les mâles, quatorze pouliches effectueront leurs premiers pas publics dans le Prix Timandra (Inédites). Petite-fille de Germance (Distant Relative), gagnante, à 2ans, des Rockfel Stakes (Gr3, 1.400m) à Newmarket, Rain (Sea the Moon) va permettre à son jeune apprenti, Adrian Le Lay Martin, de disputer sa première course officielle. Face à eux, la nièce de Fraulein (Acatenango) – lauréate des E.P Taylor Stakes (Gr1, à l’époque) – Anna de la Luna (Sea the Moon) défendra les intérêts de Jérôme Reynier. Sœur de Lottie (Arch), troisième des Dowager Stakes (Gr3, 2.400), à Keeneland, Lady Charlotte (Siyouni) représentera les couleurs de Jack Swain. Sœur des black types Unnefer (Danehill Dancer), gagnante, à 3ans, des Fairway Stakes (L, 2.000m) à Newmarket, et de Mount Popa (Maxios), troisième d’un Gr3 sur 2.000m en Australie, Lots of Magic (Churchill) est une pensionnaire de Pascal Bary. Nièce d’Aylin (Gold Away), deuxième d’une Listed sur 2.200m en Allemagne, Soliankha (Whitecliffsofdover) sera confiée à Eddy Hardouin.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.