Aujourd’hui aux courses : Vichy

Courses / 05.05.2022

Aujourd’hui aux courses : Vichy

14 H • VICHY • PRIX RENÉ COUÉTIL

Cross-country - 5 et 6ans - 4.300m

Deux futurs chevaux de Grand Cross en piste

Épreuve d’ouverture de cette réunion vichyssoise, en plein cœur d’une région phare de l’élevage AQPS, le Prix René Couétil nous permettra de retrouver aux prises deux espoirs pour les Grands Cross. Il s’agit d’Hard Roc de Kerser (Fuissé) et de Hip Hop Conti (Lauro). Le pensionnaire de Patrice Quinton possède du métier, en cross, et il reste sur deux faciles victoires dans la spécialité. Mais il est sur la brèche depuis octobre et devra porter 73 kilos. Hip Hop Conti s’est imposé à Pau dès sa deuxième sortie en cross. Il a remporté le Prix Jules de Saint-Sauveur, le grand cross des jeunes chevaux au Pont-Long et ce, avec la manière. Depuis, il a repris de la fraîcheur et s’annonce redoutable. Gagnant du Prix Noiro (L) et troisième du Prix Congress (Gr2) pour François Nicolle, I’m Walkin’ (Martaline) est désormais entraîné par Marc Nicolau. Il a couru deux fois en cross et vient d’ouvrir son palmarès dans la spécialité au Pin. Le cross de Vichy va lui permettre de découvrir d’autres obstacles de terre et de poursuivre son apprentissage. Au papier, c’est assurément le meilleur cheval de la course.

14 H 30 • VICHY • GRAND CROSS DE VICHY-TROPHÉE NATIONAL DU CROSS-PRIX MARC BOUDOT

Cross-country - 6ans et plus - 5.000m

Brunch Royal vient effacer ses malheurs strasbourgeois

Sans une chute survenue en fin de parcours, dans le Grand Cross de Strasbourg, Brunch Royal (Sunday Break) aurait certainement lutté pour le podium. En l’absence de Vent des Dunes (Crillon), le pensionnaire de Josef Vana Jr, gagnant sur le cross lyonnais et deuxième de l’étape polonaise de la Crystal Cup, peut espérer l’emporter. Pour cela, il lui faudra notamment prendre la mesure de Nuits Premier Cru (Buck’s Boum), qui s’est mis au cross sur le tard, à 10ans, y dévoilant rapidement de réelles aptitudes, comme en témoigne une récente troisième place obtenue dans le Grand Cross de Lignières. Bucéfal (Pistolero), qui, dans sa jeunesse, a disputé activement l’arrivée des Grands Cross du Lion, de Pau et de Craon et a conservé de beaux restes, Cooper des Ongrais (Crillon) et Go’n Win (No Risk at All), deux chevaux en forme, devraient également avoir voix au chapitre. Enfin, Black’n Roses (Bach) et Baba Stone (Robin des Prés) qui ont des références sur le cross de Vichy, le premier ayant même remporté ce Grand Cross de Vichy en 2020, restent à surveiller.

15 H 30 • VICHY • PRIX DU SYNDICAT D’ÉLEVAGE DE LA NIÈVRE

Haies - 3ans - Pouliches - 3.500m

Josubie sur sa lancée

Josubie (Pastorius) a perdu ses adversaires en route lors de ses débuts à Royan, s’imposant de dix-huit longueurs. Mais le lot qu’elle battait semble très moyen. Dans le Prix du Syndicat d’Élevage de la Nièvre, elle va cependant tenter de demeurer invaincue. Alien (Helmet) a montré une solide classe de plat et cette nièce d’Alkuin (Maxios) peut transformer l’essai en obstacle. Le haras de Saint-Voir sera représenté par deux inédites : Jour de Fête (Cokoriko), nièce des vainqueurs de Listed Behnasan (Darshaan) et Bonne Élève (Dylan Thomas), et Journée Continue (Cokoriko), nièce d’Escort’Men (Robin des Champs), lauréat de l’Adonis Hurdle (Gr2).

16 H 30 • VICHY • PRIX DE DREUILLE

Haies - 4ans - Pouliches - 3.500m

Ingrandes cherche sa course

Lauréate du Prix Antoine de Vazelhes-Critérium du Centre (Gr3 AQPS) à Vichy, Ingrandes (Voiladenuo) va tenter d’ouvrir son palmarès, en haies, sur la piste de l’Allier dans le Prix de Dreuille. Elle vient d’effectuer de bons débuts sur les haies à Compiègne et fera partie des favorites ce vendredi. Impudent (Voiladenuo) s’est imposée avec brio pour ses premiers pas à Paray-le-Monial, en plat, et elle sera associée à James Reveley. Iroise Vallis (Saint des Saints) a déjà gagné en plat et elle a de l’expérience dans la discipline. Son entourage l’a déjà engagée à Auteuil précédemment, signe d’une certaine estime. Lauréate du Prix Yves d’Armaillé (Gr3 AQPS), Île o Vent (Karaktar) a démontré des progrès pour sa deuxième sortie de l’année en obstacle. Elle comptera parmi les chances régulières avec Islandhast (Boris de Deauville), sœur d’Uroquois (Passing Sale), tombée lourdement à Pau pour ses débuts, et Ila del Sol (Vision d'État), sœur de Figuero (Yeats), qui a raté sa première sortie à Auteuil.

18 H • VICHY • PRIX D’AURILLAC

Plat - AQPS - 3ans - 2.400m

Débuts d’un neveu de Japhet

Le Prix d’Aurillac fait partie du circuit des courses plates AQPS pour les 3ans au premier semestre. C’est une course qui va être scrutée – on l’espère avec modération – en Angleterre et en Irlande. De nombreuses belles origines seront au départ. Nicolas de Lageneste aura deux partants. Il s’agit de Jalao (Montmartre), frère d’Iceo (Coastal Path), vendu après un succès à Dieppe en débutant et neveu de Japhet (Perrault), lauréat du Prix Maurice Gillois (Gr1), et de Jeune Loup (Martaline), frère de Tout Rouge (Dom Alco), lauréat des Prix Jean Stern (Gr2) et Fleuret (Gr3), de D’Entrée de Jeu ** (Network), deuxième du Prix Amadou (Gr2) et de Gradée ** (Network), troisième du Prix Gérald de Rochefort (L).

Emmanuel Clayeux possède des statistiques impressionnantes avec ses AQPS de 3ans, en plat, cette année. Il aura trois partants ce vendredi : Jourdefête (Free Port Lux), fils d’Une des Sources (Dom Alco), gagnante du Prix Samaritain à Auteuil et neveu de Concerto d’Allen (Coastal Path), lauréate du Prix Roger Saint (L), Jusquicitouvabien (Pastorius), frère des bons I Can Do it Sir (Jukebox Jury) et Gallox (Samum), et enfin Joody (Free Port Lux), nièce d’Eludy ** (Saddler Maker), d’Uddy (Voix du Nord) et du regretté Hucello (Jeu St Eloi). Nicolas Devilder a un bon lot de 3ans cette année. Il va seller Jalda des Obeaux (Alianthus), nièce du champion Clan des Obeaux (Kapgarde).

Arnaud Chaillé-Chaillé court peu les courses AQPS plates. Mais, à Vichy, il va présenter Java (Pastorius), une petite fille de la bonne Terre Neuve (Alberto Giacometti).

Jakarta Macalo (Cokoriko) est la sœur de Galice Macalo (Saddler Maker), deuxième de Listed sur les claies de Sandown, et d’Isatis Macalo (Karaktar), troisième du Prix Antoine de Vazelhes-Critérium du Centre (Gr3 AQPS) et double gagnante en plat à Vichy. Jakarta Macalo a couru en plat, terminant deuxième, à l’image de Justune Star (Joshua Tree), sœur de deux placés, Idole Star (Crossharbour) et Honneur Star (Feel Like Dancing).

14 H 15 • CHANTILLY • PRIX DE JOINVILLE

Inédits - 3ans - 2.000m

Premier pas d’un neveu de Polish Summer

Neuf poulains de 3ans seront finalement au départ du Prix de Joinville (Inédits). Sun Tracker (Bated Breath) appartient à la succession de Khalid Abdullah et est entraîné par Francis-Henri Graffard. Il s’agit d’un fils de Solar Pursuit (Galileo), gagnante de son unique sortie à Lisieux. Cette dernière est une sœur de six black types dont Host Nation (Grand Lodge), vainqueur du Prix de Barbeville (Gr3), Morning Eclipse (Zafonic), lauréat du Prix de Boulogne (L), Meteor Storm (Bigstone), gagnant du Manhattan Handicap (Gr1), mais surtout Polish Summer (Polish Precedent), lauréat de la Dubai Sheema Classic (Gr1). André Fabre présentera Recoup (Sea the Stars), le troisième produit de Vote Often (Beat Hollow), gagnante des Park Express Stakes (Gr3) et troisième des Irish 1.000 Guineas (Gr1). Segin (Le Havre) est le premier produit de Serenada (Azamour), troisième des Musidora Stakes (Gr3). Enfin, Christopher Head pourra compter sur Sir Thomas (Speightstown), un frère notamment de Melesina (Dark Angel), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) et du Prix La Camargo (L).

14 H 50 • CHANTILLY • PRIX DU PAVILLON DE MANSE

Inédites - 3ans - 2.000m

De belles origines en piste

Légende photo 5 : Ridasiyna, la mère de Ridaviya (Scoopdyga)

Le Prix du Pavillon de Manse (Inédites) va réunir quinze pouliches dont certaines présentent un remarquable pedigree. C’est le cas de Ridaviya (Sea the Stars). Cette représentante de Son Altesse l’Aga Khan, est une fille de Ridasiyna (Motivator), lauréate du Prix Chloé (Gr3) mais surtout du Prix de l’Opéra Longines (Gr1). Autre représentante de la casaque verte épaulettes rouges, Saghira (Almanzor) est entraînée par Francis-Henri Graffard. Sa mère, Sagawara (Shamardal), a enlevé le Prix Saint-Alary (Gr1) et a déjà donné Sanary (Invincible Spirit), troisième de Listed au Danemark. Présentée par Jean-Claude Rouget, Just Beauty (Shalaa) est une sœur de Penja (Camelot), gagnante du Prix de Psyché Sky Sports Racing (Gr3). Il s’agit de la proche famille de Texas (Wootton Bassett), lequel est annoncé au départ de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Seule pouliche engagée dans les classiques, Divinitus (Galileo) a fait tomber le marteau pour 450.000 guinées, yearling, chez Tattersalls. C’est une fille de Realtra (Dark Angel), triple lauréate de Gr3 en Irlande.

15 H 25 • CHANTILLY • PRIX DU MONT PAGNOTTE

Classe 2 - 3ans - Mâles - 2.000m

La rentrée de True Testament

Légende photo 6 : True Testament (Scoopdyga)

Bon vainqueur du Prix de Tour-en-Bessin, pour sa deuxième sortie publique, True Testament (Siyouni) va effectuer sa rentrée dans le Prix du Mont Pagnotte (Classe 2). Lors de sa dernière tentative, en 2021, ce représentant de Lady Bamford avait conclu deuxième du Prix de Condé (Gr3), en battant notamment Garachico (Ribchester), troisième du Prix Noailles (Gr3) depuis. Au regard du lot de cette Classe 2, le pensionnaire d’André Fabre semble en mesure de s’imposer aisément. Vainqueur de son unique sortie dans le Prix Juigné (Inédits), Alerio (Adlerflug) devra encore avoir progressé pour espérer préserver son invincibilité. Auteur d’une bonne rentrée, sur ce tracé, Sir Basset (Wootton Bassett) est capable de monter sur le podium, tout comme Marvanco (George Vancouver), qui sera associé à Aurélien Lemaître.

16 H 35 • CHANTILLY • PRIX DE LA CHAPELLE-EN-SERVAL

Classe 2 - 3ans - Femelles - 2.000m

Swoosh veut préserver son invincibilité

En débutant dans le Prix de Chaillot, Swoosh (Adlerflug) avait dévoilé un très fort potentiel. Cette représentante du Gestüt Schlenderhan est certainement capable de demeurer invaincue dans ce Prix de La Chapelle-en-Serval (Classe 2). Seule pouliche black type de la course, entraînée par Fabrice Chappet, qui disposera aussi de Pourquoi Pas (Dark Angel), Saving Grace (Almanzor) va faire sa rentrée. Après avoir ouvert son palmarès à Vichy, elle s’est classée deuxième du Prix Isonomy (L). Elle sera rallongée de 400m pour participer à cette épreuve. Deuxième du Prix de la Chapelle (Inédites), Omanense (Dubawi) a remporté son maiden assez sûrement à Fontainebleau, le 16 avril. Il conviendra de s’en méfier, à l’image de Greym (The Grey Gatsby), troisième sur ce parcours lors de sa dernière sortie. Associée à Cristian Demuro, Zarafa (Zarak) a terminé troisième du Prix Kizil Kourgan (Classe 2) sans démériter. Enfin, Fall in Love (Sea the Stars) effectuera sa rentrée. Après avoir débuté dans le toujours convoité Prix des Marettes (Inédites), elle avait ouvert son palmarès de plaisante façon à Évreux, début septembre, mais n’a plus été revue depuis.

17 H 10 • CHANTILLY • PRIX DE LA FRANCILIENNE

Classe 2 - 3ans - 1.200m

Rozgar pour une confirmation

Légende photo 8 : Rozgar (Scoopdyga)

Le Prix de la Francilienne fait figure de Classe 2 assez relevée et il affiche des profils variés. Rozgar (Exceed and Excel), présenté par Francis-Henri Graffard, reste sur une plaisante victoire dans le Prix de Saint-Lô (Maiden), le 7 avril. Dans cette Classe 2, il va découvrir les 1.200m comme le tracé rectiligne. S’il s’y adapte, il est capable de confirmer. Henri-Alex Pantall alignera Amellata (Pomellato), qui vient de remporter le Prix des Côtes d’Orléans (Maiden) sur la distance du jour. À trois longueurs derrière elle, on retrouvait Bolchoi (Dabirsim). Le pensionnaire et représentant de la casaque d’Élisabeth Fabre va enfin tenter de remporter sa première course. Il a déjà couru à quatre reprises, obtenant à chaque fois la deuxième place… Diadema (De Treville) a réalisé une bonne rentrée dans le Prix Le Sancy (Classe 1) sur le même tracé. À 2ans, elle s’est classée deuxième du Prix des Jouvenceaux (L). Sur cette valeur, elle détient une très bonne chance. Septième du Prix Djebel (Gr3) pour sa rentrée, Zack Halo (Amaron), redescend de catégorie et retrouve un tracé qui l’avait vu s’illustrer, à 2ans. Enfin, Slam Poet (The Grey Gatsby), n’a plus été revu depuis l’ouverture de son palmarès le 13 octobre, sur la P.S.F. de Chantilly. Il va découvrir le tracé en ligne droite de l’hippodrome.

16 H 17 • MARSEILLE BORÉLY • PRIX DES CIGALES

Maiden - 2ans - 1.200m

Les débuts d’une fille d’Absolute City

Ils seront huit à prendre le départ de cette épreuve réservée aux 2ans. Parmi les forces en présence, il convient de citer Wootton City (Wootton Bassett). Présentée par Jérôme Reynier, c’est une fille d’Absolute City (Elusive City), lauréate du Prix Yacowlef (L) puis troisième du Prix Sigy (Gr3). Son mentor présente également Souzak (Kodiac), un frère de Vis le Rêve (Wootton Bassett), qui s’est classé deuxième du Prix de Bouchemaine (Maiden, 1.600m) en fin d’année de 2ans. Deux concurrents au départ de ce Prix des Cigales ont déjà couru : Greatel (Pedro the Great), troisième en débutant du Prix du Premier Pas (Inédits), puis septième du Prix des Hortensias (Maiden) à Lyon-Parilly et Go Johnny Go Go Go (Johnny Barne), sixième de cette même épreuve après avoir conclu au septième rang du Prix des Débuts. Ces deux concurrentes pourraient être avantagées par leur embryon d’expérience.

18 H 40 • MARSEILLE BORÉLY • PRIX DU PANIER

Classe 1 - 4ans et plus - 2.000m

Une Classe 1 à la portée d’Alessandro

Peu de partants au départ de ce tournoi, mais la qualité suppléera la quantité. Jean-Claude Rouget présente Alessandro (Australia) qui détient les meilleurs titres. Le mois dernier, ce représentant de l’écurie des Charmes et de Serge Stempniak a remporté le Grand Prix de Lyon-La Soie (Classe 1) devant Parchemin ** (Lope de Vega), deuxième du Prix Vase d’Argent (L) depuis. Alessandro aura face à lui son compagnon d’entraînement, Shafaaf (Medaglia d'Oro), muni d’œillères australiennes pour la première fois. Depuis le début de sa carrière, ce dernier fait preuve d’une extrême régularité. Lors de sa dernière sortie, il s’est classé deuxième du Prix du Défi du Galop (Classe 1). Enfin, Stormy Pouss (Stormy River) va réaliser une rentrée attendue. La pensionnaire de Jérôme Reynier n’a plus été revue depuis sa neuvième place dans le Qatar Derby (Gr1 local). Marseille Borély est un hippodrome qu’elle affectionne puisqu’elle y a déjà remporté quatre courses dont le Prix Delahante et la Coupe de Marseille (Ls).