Cheshire Oaks (L) : il y a cinq ans, on découvrait Enable…

International / 03.05.2022

Cheshire Oaks (L) : il y a cinq ans, on découvrait Enable…

Chester (GB), mercredi

Il y a cinq ans Enable (Nathaniel) avait bien compris, dans les Cheshire Oaks (L), ce qu’il fallait retenir afin de remporter les Oaks (Gr1). L’année suivante, Forever Together (Galileo), deuxième des Cheshire Oaks alors qu’elle était encore maiden, avait su jaillir ensuite pour triompher dans le classique d’Epsom. En résumé, on vient à Chester pour apprendre. Mercredi, les six pouliches les plus en vue ont toutes très peu couru (un cumul de onze sorties !) et trois effectueront leurs premiers pas sur le gazon. La favorite, Above the Curve (American Patriot), a fait le tour du peloton dans un maiden à Leopardstown et s’est détachée en déployant de belles foulées. La Coolmore entraînée par Joseph O’Brien avait battu par près de trois longueurs la Moyglare-Coolmore de "papa Aidan", Thoughts of June (Galileo), qui est encore maiden. Hello Jumeirah (Golden Horn) et Night Battle (Kingman) ont ouvert leur palmarès respectivement sur les P.S.F. de Kempton et de Lingfield. Elles ne sont pas engagées dans les Oaks alors qu’Above the Curve est proposée à 12/1 dans l’antepost d’Epsom. Thoughts of June à 66/1. La Gosden Morning Poem (Kingman), qui avait gagné en novembre à Kempton, a déçu lors de sa rentrée sur le même hippodrome et est actuellement à 66/1 pour les Oaks. Moon de Vega (Lope de Vega), avec déjà trois sorties au compteur, fait figure de vétéran dans ce lot. Elle a gagné en terrain lourd, en octobre, à Doncaster, et effectuera sa rentrée.  

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.