En régions - Craon : "Répétition générale" avant la reprise

Courses / 20.05.2022

En régions - Craon : "Répétition générale" avant la reprise

Mercredi, l’hippodrome de La Touche, à Craon, organisait un gazon public destiné aux inédits à l’entraînement dans la région. L’occasion pour le président de la société des courses, Hugues Crosnier, de nous parler de cette journée et de nous présenter cette nouvelle saison, dont le coup d’envoi sera donné le 13 juin.

Dix entraîneurs, dont Mathieu Brasme, Édouard Monfort, Philippe Peltier ou encore Laurent Viel, ont répondu à l’invitation lancée il y a quelques semaines par la société des courses de Craon. « Il s’agit de la deuxième journée de ce type que nous organisons, explique Hugues Crosnier, le président des courses. Cinquante-cinq chevaux âgés de 2 à 4ans ont fait le déplacement. Il s’agissait pour des entraîneurs installés sur des sites privés d’avoir la possibilité de "déniaiser" leurs chevaux, de leur faire connaître tant le déplacement en camion, que le gazon ou les tribunes. » De 7 h 30 à 11 h 30, les lots se sont donc enchaînés devant un peu plus de 200 personnes. Celui qui entame son troisième mandat à la tête de la société des courses poursuit : « L’idée était aussi de créer un moment convivial en invitant les propriétaires à voir leurs chevaux en piste. Je suis moi-même propriétaire et je sais qu’il est parfois frustrant de ne pas avoir vu son cheval débuter à ce stade de la saison. L’initiative que nous mettons en place ne fait donc que des heureux. »

Des pistes en très bon état. En attendant son grand rendez-vous des Trois Glorieuses, prévu du 3 au 5 septembre, Craon accueillera sa première réunion de l’année lundi 13 juin. Il s’agira d’une réunion premium. Hugues Crosnier précise : « À quelques semaines de l’ouverture de la saison, c’est une très bonne chose que de montrer aux professionnels que l’"outil" est prêt. Les entraîneurs ont pu le constater : nos pistes sont en parfait état. Dix réunions sont à l’affiche cette saison, dont trois PMH. Nos trois journées de septembre constituent bien sûr le temps fort de la saison, mais nous sommes ravis de la manière dont notre dernier rendez-vous de l’année, celui de la Saint-Nicolas, lancé en 2019, s’inscrit désormais dans le calendrier. Les professionnels jouent le jeu. »

L’année du grand chantier. Dans les tuyaux depuis des années, le projet de modernisation de l’hippodrome va enfin voir le jour. Pour rappel, les élus locaux cherchaient des terrains pour accueillir de nouvelles entreprises et il existait une zone proche du champ de courses, mais, pour pouvoir la desservir, il fallait créer une route. « À l’époque, nous nous sommes positionnés en disant que, si une route était construite, nous aimerions être pris en considération, explique Hugues Crosnier. Cela nous offrait alors la possibilité d’améliorer notre piste, notre dernier tournant et ainsi de créer un outil performant dans l’Ouest. Cela va donc nous permettre d’avoir un parcours de 1.600m avec un seul tournant. Nous aurons alors un tracé sélectif capable de préparer aux belles courses parisiennes. Le chantier va démarrer au mois de décembre pour une durée de quatre mois, en ce qui nous concerne. Il s’agit d’un projet à hauteur de 1,2 million d’euros financé notamment par le fonds commun et la communauté de communes du Pays de Craon. Nous, la société des courses, aurons à charge 20 % de ce montant. Nous attendons le feu vert, mais un autre investissement pourrait être mené. Il s’agit de la création d’un gué sur le parcours de steeple. Nous devrions en savoir plus dans les semaines qui viennent. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.