Grand Prix de la Fédération Anglo Course (Classic I) : Calife de Paulhac, de haute lutte

Courses / 28.05.2022

Grand Prix de la Fédération Anglo Course (Classic I) : Calife de Paulhac, de haute lutte

Bordeaux-Le Bouscat, samedi

Lauréat de six de ses sept tentatives, l’an dernier – dont le Grand Prix des Anglo-Arabes (l’Arc des anglo-arabes) –, Calife de Paulhac (Don Tirso) venait de se classer deuxième pour sa rentrée dans le Prix Pierre de Castelbajac (Classic II), le 30 avril, à Tarbes. Mais, samedi, à Bordeaux-Le Bouscat, le représentant et pensionnaire de Christelle Courtade a ajouté un huitième Classic I à son palmarès en triomphant de haute lutte dans le Grand Prix de la Fédération Anglo Course, dont il était le grand favori. Vite dans le groupe de tête, le futur lauréat s’est montré un peu allant. Pointé en quatrième position, en face, il était beaucoup plus posé sous la main de Mickaël Forest. Très facile au moment de pénétrer dans la ligne droite, Calife de Paulhac s’est annoncé en pleine piste, a été actionné à 250m du but et s’est engagé dans un mano a mano pour le succès en compagnie de Stingo (Carghèse des Landes). Ce dernier a vraiment tout donné pour essayer de le contrer, sans finalement y parvenir. Une courte tête sépare les deux chevaux. Hopeful Ly (Whipper) est troisième, cinq longueurs et demie plus loin. Désormais, Calife de Paulhac devrait désormais se diriger vers l’Omnium des Anglo-Arabes à 12,5 % (Classic I), selon Christelle Courtade au micro d’Equidia.

Un fils du regretté Don Tirso. Calife de Paulhac est (selon l’Ifce) le tout premier cheval élevé par Éric Lacherade. C’est un fils du très bon Don Tirso (Zamouncho), disparu prématurément, et qui n’a laissé que seize produits au haras de l’Abbaye. À ce jour, il a eu onze partants différents pour huit gagnants. Calife de Paulhac est le premier produit de l’inédite Lili de Bersac (Fairly Ransom). Cette dernière a aussi donné Ilona de Paulhac (Ragtime Pontadour), lauréate lors de ses débuts à Toulouse. Lili de Bersac a un produit par Paban de France (Benevolo de Paban). La deuxième mère n’a pas couru et n’a eu aucun partant. La troisième mère, Rose de Bersac (Donald Duck), troisième du Grand Prix des Pouliches, a donné trois gagnants, dont Laline de Bersac (Fairly Ransom), lauréate de onze courses, parmi lesquelles le Grand Prix des Juments à Bibuglia, en Corse.

 

 

 

Ramouncho

 

 

Zamouncho

 

 

 

 

April Star

 

Don Tirso

 

 

 

 

 

Solicitor

 

 

Dona Carmen

 

 

 

 

Dona Sol

CALIFE DE PAULHAC (M4)

 

 

 

 

 

 

Red Ransom

 

 

Fairly Ransom

 

 

 

 

Fairly Grey

 

Lili de Bersac

 

 

 

 

 

Hasa

 

 

Princesse de Bersac

 

 

 

 

Rose de Bersac

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.