Jean-Luc Pignet : « Road Mix Tavel est la meilleure jument que j’aie jamais eue »

Courses / 20.05.2022

Jean-Luc Pignet : « Road Mix Tavel est la meilleure jument que j’aie jamais eue »

GRAND STEEPLE J-1

Propriétaire au trot et au galop, Jean-Luc Pignet baigne dans le milieu des courses depuis douze ans. Dimanche, avec Road Mix Tavel (Al Namix), qu’il a élevée, il participera au Grand Steeple-Chase de Paris, son premier Gr1.

Jour de Galop. - Que ressentez-vous à quelques jours du Grand Steeple-Chase de Paris ?

Jean-Luc Pignet. - C’est assez incroyable. Daniela Mele gère parfaitement la carrière de Road Mix Tavel. Je lui fais entièrement confiance. Road Mix Tavel est peut-être bien le seul partant que j’aurai dans cette grande course ! C’est la meilleure jument que j’aie jamais eue. Parfois, il y a des propriétaires qui attendent cela une vie entière sans y parvenir.

Vous attendiez-vous à la voir gagner le Prix du Président de la République (Gr3)?

Absolument pas ! Je n’étais pas à Auteuil. Je ne pouvais pas m’absenter. C’est un véritable exploit que ma jument a réalisé. Dimanche en revanche, je serai bien là.

Vous êtes le propriétaire de Road Mix Tavel, mais aussi son éleveur…

J’ai acheté la mère, Blue Road (Grape Tree Road), à Guy Cherel. Outre Road Mix Tavel, elle a donné Raf Tavel (Al Namix), un bon cheval, que j’ai vendu car il est hongre. Je vais garder Road Mix Tavel à l’élevage surtout que sa mère est morte il y a deux ans. Elle a donné une pouliche infirme, Blue Sky Tavel (Top Trip), qui a depuis été opérée. Blue Road a été très stressée lors de ce poulinage. Elle a fait une crise de colique et nous n’avons pas pu la sauver. J’ai gardé Blue Sky Tavel. Elle fera aussi partie de mon élevage.

Combien de poulinières avez-vous ?

J’ai quatre poulinières. Elles sont à Gavray, juste à côté de Lengronne. Je loue quelques boxes et un pré, où elles passent beaucoup de temps. Au départ, je suis beaucoup allé à Al Namix (Linamix) car il appartenait en partie à Guy Cherel. Désormais, je vais beaucoup au haras de la Hêtraie. J’ai des produits de Pastorius (Soldier Hollow), Bathyron (Monsun), Roman Candle (Le Havre), Kap Rock (Video Rock) et For Fun (Motivator).

Depuis combien de temps êtes-vous propriétaire ?

J’ai commencé il y a une douzaine d’années, comme ça, pour essayer. Je me suis dit pourquoi pas ! À la base, je suis négociant en bestiaux et je suis basé à Lengronne, dans la Manche. J’ai une base près de Cherbourg. Guy Cherel est mon voisin. Nous avons fait des échanges de terrain ensemble. Je lui ai dit que j’avais envie d’acheter quelques poulinières. J’ai donc commencé avec Blue Road et Quiza (Ungaro), la mère de Black Pearl Tavel (Al Namix), gagnante de quatre courses.

Vous avez des chevaux chez Daniela Mele mais aussi chez Éric Lecoiffier…

Oui, outre Road Mix Tavel, Daniela Mele a un 3ans, Black Milord Tavel (Saddex), qui pourrait débuter prochainement. Je vais aussi bientôt lui envoyer Blue Wind Tavel (Hurricane Cat), une sœur de Road Mix Tavel, qui avait quelques petits problèmes. Excel Quiz Tauel (Saddex), qui est chez Éric Lecoiffier, avait gagné lors de sa première sortie. C’était un super moment et cela restera un très bon souvenir. Ce jour-là, Black Pearl Tavel avait aussi gagné. Deux partants et deux gagnants !

Avez-vous envie de développer encore plus votre élevage ?

Cela fait effectivement partie de mes projets. J’ai la chance d’avoir une activité florissante. À mon âge, j’ai envie de prendre un peu de recul et de me consacrer aux chevaux car j’aime vraiment cela. En plus, nous sommes assez chanceux de ce côté.

Avez-vous envie d’acquérir des chevaux de plat ?

J’aimerais bien mais je n’ai pas encore eu le bon contact. Il est important pour moi d’avoir un bon feeling avec la personne qui pourra m’apporter mes premières expériences avec des chevaux de plat.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.