Lancement de saison réussi au Pin-au-Haras

Courses / 06.05.2022

Lancement de saison réussi au Pin-au-Haras

Lancement de saison réussi au Pin-au-Haras

Dimanche 24 avril, le Pin-au-Haras accueillait les premières courses de l’année sur son hippodrome. Toujours à la recherche d’idées innovantes, Thierry de Chambord mêle sécurité et convivialité pour des réunions très bien accueillies par les professionnels et le public.

Au Pin-au-Haras, les pistes font l’objet de constants efforts d’amélioration. Comme l’année dernière avec le bull-finch, c’est cette fois-ci une haie synthétique en TecRail qui a été rénovée. Une lice "col de cygne" a également été installée tout autour de la piste, comme l’a expliqué Thierry de Chambord : « Pour nous, la sécurité est primordiale. Cette haie, par exemple, se situe dans une diagonale de l’hippodrome et elle est franchie assez régulièrement sur le parcours des 3.700m. Elle est même sautée dans les deux sens en cross. Nous l’avons passée en synthétique. Nous avons aussi renforcé la lice, toujours pour des questions de sécurité. Lors de la dernière réunion, les professionnels étaient satisfaits. Il n’y a eu que deux petites chutes, sans gravité. Nos efforts paient vraiment et nous commençons à être très opérationnels concernant les obstacles. L’hippodrome est champêtre, bucolique. Nous voulons essayer de garder des obstacles naturels, bien que toutes nos barres d’appels soient désormais en plastique. »

Une équipe de bénévoles renouvelée. L’équipe du Pin-au-Haras s’étoffe d’année en année grâce au recrutement de nouveaux bénévoles, initiés au monde des courses ou novices. Le but ? Réunir sur l’hippodrome un public varié mêlant habitués et néophytes, professionnels et amateurs, autour du spectacle des courses, mais, également, autour de nombreuses animations. À la veille de la première réunion de l’année, une soirée a été organisée dans le restaurant de l’hippodrome. Cette dernière a été dédiée à l’ensemble des bénévoles de l’association : « Notre recrutement fonctionne surtout grâce au bouche-à-oreille. Notre équipe est jeune et dynamique. Nous avons été sollicités par le président des gentlemen-riders pour entrer dans la société par exemple ! Ici, nous avons besoin de bras en amont des courses comme lors des réunions. Des personnes comme Paul-Henri de Quatrebarbes peuvent servir de relais auprès de France Galop. Concernant la soirée réservée aux bénévoles, elle s’est tenue le 23 avril. Nous avons fait venir un groupe de rock et nous étions une cinquantaine. »

Un sans-faute pour la première réunion. Thierry de Chambord poursuit : « La réunion du dimanche 24 avril dernier fut une belle réussite, tant sur la piste qu’en dehors. Cette journée a notamment été marquée par la première victoire d’une femme, Hélène Sourbe en l’occurrence, sur le Cross du Pin ainsi que par la première monte et premier succès, en obstacle, pour le gentleman-rider Thomas Foucher. Le public est venu en nombre : environ 450 personnes et 1.000 au total, si l’on compte les nombreux professionnels. Le public a également pu profiter de nombreuses animations autour des courses. Il y a eu des expositions, un défilé de voitures anciennes américaines, une démonstration de danse country, baptêmes à poney, jeux en bois, marché de producteurs régionaux… et d’autres ! Beaucoup de néophytes étaient présents. »

Rendez-vous dimanche 22 mai pour la prochaine réunion. Dimanche 22 mai, en parallèle du Grand Steeple-chase de Paris (Gr1), à Auteuil, une belle réunion se tiendra également au Pin-au-Haras. Quatre courses de plat et trois d’obstacle, dont un cross-country, seront au programme : « Nous aurons également la joie d’accueillir la deuxième étape des Courses Élite organisées par l’association "Poneys au galop" créée et animée par Cécile Madamet, la première s’étant déroulée à Saint-Cloud, le 18 avril dernier. En bord de piste, nous innovons avec un concours d’élégance, inspiré de nos homologues anglo-saxons, et un défilé de mannequins dans une ambiance "Garden Party", avec un groupe de musique, un bar à champagne, un bar à huîtres, un salon de thé, et toujours de nombreuses animations pour les plus jeunes… »