Bien-être (2)

Le Mot de la Fin / 13.05.2022

Bien-être (2)

Le mot de la fin : Bien-être (2)

« Quel niveau d’inconfort pourrait-on accepter pour les chevaux au travail s’ils montrent un réel état de bien-être dans leur environnement ? » Cette question, qui fera l’objet d’une prochaine étude, a été posée par Christine Briant (docteure-vétérinaire, ingénieure en recherche et développement à l’Ifce et à l’INRAE), lors d’une séance académique officielle organisée par l’Académie vétérinaire de France, jeudi 5 mai. « Car si la filière veut répondre aux attaques des animalistes, a-t-elle ajouté, il faut continuer à travailler sur les interactions environnement-travail. Ainsi, nous serons capables de montrer que l’on peut travailler un cheval dans le confort et qu’il n’y a aucune obligation à interdire cela. » Au cours de la même séance, il a été annoncé qu’à la demande de la Fédération nationale des courses hippiques, une thèse concernant trotteurs et galopeurs sera menée et devrait aboutir à des "propositions concrètes".